Au Salon de l’Agriculture : tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les produits McDo !

Posté par Delphine SMAGGHE, le 28/02/2012
Catégorie : Alimentation , Communication , Filières Qualité , Stratégie environnementale
Tags : salon de l'agriculture, filières, stratégie agroécologique, qualité, sécurité alimentaire, environnement, produits

Depuis maintenant trois jours, nous accueillons des visiteurs sur notre stand du Salon de l’Agriculture. Nous y présentons les conditions dans lesquelles sont fabriqués nos frites, salades, steaks hachés, nuggets ou encore nos petits pains. On y voit ainsi comment origine, traçabilité, sécurité alimentaire, respect de l'environnement et du bien-être animal sont pris en compte et contrôlés à chaque maillon de nos filières, depuis les matières premières jusqu’aux produits finis, servis en restaurant.

Si vous avez l’occasion de passer nous voir, ce à quoi je vous encourage vivement, voici un avant-goût de ce que vous découvrirez.

Un quiz vous guidera sur le stand en vous invitant à répondre à plusieurs questions.

Sur les bornes consacrées aux filières, des animations mécaniques et interactives vous dévoileront les étapes de transformation et les bonnes pratiques mises en place en matière de qualité, de sécurité alimentaire et d'environnement.

Dans l'espace restaurant, un film vous expliquera la préparation des produits, les règles d'hygiène et de sécurité respectées par les salariés et les actions environnementales en place.

Ce sera aussi pour vous l'occasion de poser toutes les questions que vous voulez poser, et sans tabou, aux équipes de McDonald's et à chacun de nos fournisseurs : East Balt (petits pains), Lamb Weston & McCain (frites et potatoes), McKey (steaks hachés), Crudi (salade), Cargill (nuggets).

Commentaires (3) | Ajouter un commentaire |

A partir de demain, venez découvrir le stand McDonald's au Salon de l'Agriculture

Posté par Delphine SMAGGHE, le 24/02/2012
Catégorie : Alimentation , Communication , Filières Qualité , Stratégie environnementale
Tags : salon de l'agriculture, qualité, sécurité alimentaire, environnement

Stand2012.jpgComme chaque année depuis 2000, nous participons avec nos principaux fournisseurs au salon de l'agriculture. Pour cette nouvelle édition, nous avons choisi de présenter aux visiteurs nos bonnes pratiques en matière de qualité, sécurité alimentaire et environnement, depuis le champ jusqu'au restaurant. 

C'est une fois de plus une belle occasion d'échanger avec nos partenaires et nos clients mais aussi avec les consommateurs, les agriculteurs, les élus, les services de l'Etat, les ONG... Pendant ces 10 jours, j'ai notamment prévu de rencontrer plusieurs des acteurs qui ont participé aux concertations agricoles de 2009 ou qui continuent de travailler avec nous dans le cadre de la stratégie agro-écologique. Je ne manquerai pas de vous tenir informés au fil de l'eau de mes rencontres et des actualités du salon.    

Rendez-vous sur notre stand au Salon de l'agriculture - Porte de Versailles - Hall 1, Allée F, Stand 98, du 25 février au 4 mars.

 

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Les Bishnoïs, un peuple qui a intégré les enjeux du développement durable depuis le XVe siècle

Posté par Delphine SMAGGHE, le 17/02/2012
Catégorie : Développement durable
Tags : exposition, précurseurs, bishnoi, principes, respect, environnement, développement duranble

Si vos pas vous ont menés à la station Luxembourg du RER B, à Paris, vous avez sans doute repéré les photos géantes qui ornent les quais des deux côtés, en hommage aux Bishnoïs. Ils sont environ 800 000 et vivent au nord de l’Inde entre le Rajasthan et le Penjab. Ils observent 29 principes qui ont fait d’eux, dès le XVe siècle, les précurseurs du développement durable (en hindi, Bishnoï signifie « 29 »). Plusieurs de ces règles sont directement liées à la protection de l’environnement : chaque famille plante régulièrement des arbres, n’utilise que le bois mort pour ses besoins, construit un réservoir pour conserver l’eau de pluie et réserve une part de sa récolte pour nourrir les animaux sauvages afin de maintenir l’équilibre dans le désert. Je note au passage que la première règle instaure... le congé maternité !
Un photographe, Franck Vogel, est allé à leur rencontre. Il en a tiré un reportage publié dans le numéro spécial 30 ans de GEO (2009). Un documentaire de 52 minutes « Rajasthan, l'âme d'un prophète » a été diffusé en juin 2011 sur France 5.
Après la station Montparnasse, c’est au tour de la station Luxembourg d’accueillir des fresques monumentales, avec des photos de Franck Vogel et des textes de la romancière Irène Frain.

L'expo est plus particulièrement centrée sur Khamu Ram Bishnoï qui se bat contre l'invasion de leurs terres par les sacs en plastique. Sa détermination voit naître un nombre grandissant de soutiens. Le plastique est maintenant récupéré grâce à des poubelles en jute, montées sur des cerceaux métalliques. C'est en venant à Paris lors de l'inauguration la première expo que Khamu Ram les a découvertes... dans notre métro ! Il a reproduit là-bas un modèle similaire en remplaçant le sac plastique par une toile de jute. Avec Franck Vogel, il prépare un projet de recyclage, inexistant dans cette région de l'Inde, pour transformer le plastique collecté.

Quelques infos sur le site de l’association « S’inspirer des Bishnoïs »

Et aussi :

- le livre d’Irène Frain  qui sort le 24 février
- Le portfolio de Franck Vogel

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Un festival du film d’environnement gratuit et ouvert à tous

Posté par Delphine SMAGGHE, le 02/02/2012
Catégorie : Autre
Tags : festival, film, environnement, international

FIFE2012.jpg

 

Le 29ème Festival International du Film d’Environnement, se tiendra du 7 au 14 février au Cinéma des Cinéastes (Paris 17e) et dans sept salles de la région parisienne.

Entièrement gratuit, il proposera une sélection de pas moins de 116 films provenant de 34 pays différents. Inédits, avant-premières, séances jeunes publics, débats, regards décalés, rencontres et pour la première fois des web créations et des œuvres numériques sur sa plateforme web…une diversité qui permet au festival de refléter les multiples facettes des enjeux environnementaux et sociaux d’aujourd’hui.
Ce festival du film d’environnement a été créé en 1982 et s’est internationalisé au fil des ans tout en s’ouvrant à des thématiques plus sociétales comme le développement durable et solidaire. La plupart des projections ont lieu en présence du réalisateur ou de l’équipe du film.

Pour télécharger le programme, c’est ici.

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Les Français et l’environnement : des bonnes intentions aux bonnes pratiques

Posté par Delphine SMAGGHE, le 06/09/2011
Catégorie : Autre
Tags : études, comportements, crédoc, analyse, français, environnement

Les Français sont de plus en plus sensibles aux sujets environnementaux. C’est ce que révélaient les baromètres réalisés par l’ADEME en 2010 (voir ici mon billet de mai 2011 à ce sujet).

Mais traduisent-ils en actes leur désir de mieux protéger la planète ? La réponse est oui, si l’on en croit l’analyse du Crédoc dans sa lettre « Consommation et modes de vie » datée d'août 2011. Le document présente des extraits d’un rapport intitulé « Les Français avancent à grands pas sur la longue route écologique », qui s’appuie sur la collecte de nombreuses données et a permis d’identifier les changements de comportement de nos concitoyens depuis une vingtaine d’années.

« Si, dans certains domaines tels que le logement et le chauffage, les progrès se font attendre, l’étude met à jour des changements significatifs. Deux personnes sur trois cherchent aujourd’hui à économiser l’eau du robinet contre 52 % en 1995 ; il y a quinze ans, la motivation était surtout financière alors qu’aujourd’hui, le désir de préserver cette ressource naturelle prédomine. La place de l’automobile semble remise en question, notamment auprès des nouvelles générations : seuls 59 % des 18-25 ans disposent aujourd’hui d’une voiture contre 74 % au début des années 1980. Enfin, la consommation de produits bio touche désormais les catégories les plus modestes, alors qu’elle était réservée auparavant aux plus aisés. »

Les Français ont donc manifestement changé leurs habitudes, même si « la route est encore longue », notamment dans le domaine des transports et du chauffage des logements. Cette recherche montre aussi que la sensibilisation écologique est un important levier pour faire évoluer les modes de vie. Le Crédoc souligne que les progrès, s’ils sont encore insuffisants pour faire face aux enjeux environnementaux, ne doivent pas être minimisés. « Les ménages ne peuvent à eux seuls réaliser qu’une partie du chemin. L’accompagnement des pouvoirs publics et l’implication des entreprises sont également nécessaires. »

Pour consulter la lettre du Crédoc, c’est ici.


Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

1 174 référents environnement dans nos restaurants

Posté par Delphine SMAGGHE, le 20/07/2011
Catégorie : Déchets , Stratégie environnementale
Tags : ecoprogress, référents, stratégie, restaurant, environnement, animation

Je voudrais saluer ici le rôle important joué par nos référents environnement dans les restaurants.

Pour faire vivre notre démarche environnementale, il faut agir aussi bien à l’échelle nationale qu’à l’échelle locale. Notre fonctionnement implique de ne pas imposer, mais d’inciter l’ensemble des restaurants à appliquer au quotidien la stratégie. Pour cela il faut non seulement sensibiliser à l’environnement mais aussi fédérer les bonnes volontés, partager les initiatives et faire durer l’implication. C’est la mission du référent.

Depuis mars 2008, chaque restaurant est invité à identifier, au sein de son équipe, un référent EcoProgress® (EcoProgress® est le nom que nous avons donné à notre démarche de progression environnementale). Il s'agit d'une personne de l'équipe restaurant (un directeur, un manager, un équipier...) qui prend en charge la question environnementale sur le terrain. C’est lui (ou elle !) qui mobilise l’équipe, veille à la bonne application des recommandations environnementales, pilote le logiciel EcoProgress® et assure le relais entre le siège et son franchisé pour toutes les opérations environnementales.

J’insiste sur le fait que devenir référent est une démarche volontaire, et que les tâches qu’il (ou elle !) remplit dans cette fonction s’ajoutent à son travail quotidien. Il faut donc avoir non seulement des qualités d’animation, mais aussi un intérêt personnel certain pour la protection de l’environnement.

Nous suivons et animons au quotidien le réseau des référents, ce qui nous permet de savoir au jour le jour combien de référents sont identifiés et actifs. Cette semaine avons atteint le chiffre de 1 174 référents identifiés, soit 98% des restaurants.

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire |