Des mesures pour promouvoir une agriculture moins dépendante des produits chimiques

Posté par Delphine SMAGGHE, le 27/04/2011
Catégorie : Développement durable , Filières Qualité
Tags : écophyto, pesticides, stratégie agro-écologique

Le plan Ecophyto, issu du Grenelle de l’environnement, ambitionne de réduire de moitié l’usage des pesticides au niveau national dans un délai de dix ans (2018).
C’est dans ce cadre que le ministre de l’Agriculture vient d’extraire 12 propositions d'un rapport parlementaire visant à développer les méthodes naturelles de protection des cultures. Il s'agit de la feuille de route « biocontrôle » que vous trouverez ici > http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/110420_Feuille_route_b...
Le biocontrôle est l’ensemble des méthodes de protection des végétaux par l’utilisation de mécanismes naturels (insectes, bactéries…). Ces 12 mesures seront ainsi mises en œuvre au cours des deux prochaines années pour :
· encourager les agriculteurs à utiliser les pratiques de biocontrôle,
· promouvoir l’innovation pour le développement de nouvelles techniques sûres et efficaces,
· favoriser la mise sur le marché des produits de biocontrôle,
· mieux informer les professionnels et suivre le développement de ces usages.
Je suis de près ces avancées et plus spécifiquement le volet "acceptation" des solutions et des méthodes naturelles de protection des cultures. Elles font en effet partie des objectifs qui ont guidé la mise au point de programmes d’actions au cours des concertations agricoles que nous avons menées en 2009 / 2010. Certaines de ces techniques naturelles sont -ou vont être- testées dans des fermes de référence d'ici la fin de l'année.

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

La préservation de la biodiversité, un des axes prioritaires de notre stratégie agro-écologique

Posté par Delphine SMAGGHE, le 04/03/2011
Catégorie : Alimentation , Filières Qualité
Tags : biodiversité, stratégie agro-écologique, salon de l'agriculture

biodiversité,stratégie agro-écologique,salon de l'agriculture

La semaine dernière, au salon de l'agriculture, nous avons rencontré la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO). Ensemble, nous avons d’abord évoqué la question des approvisionnements de McDonald’s en œufs et le bien-être des poules pondeuses. Depuis plusieurs années, les œufs utilisés pour notre offre petit déjeuner et pour les salades proviennent de fermes d’élevage dans lesquelles les poules sont libres de se déplacer et non plus en cage.

Nous avons également profité de cette rencontre pour parler de biodiversité. D’abord sur la partie restaurant avec l’exemple du jardin de curé du restaurant de Plaisance du Touch mis en place en 2008.  Pour ce projet nous avions reçu l’appui technique de la LPO pour l’installation de nichoirs à oiseaux et le choix des espèces végétales locales à planter notamment .

Aujourd’hui, la biodiversité est aussi l’un des quatre objectifs de notre stratégie agroécologique et la LPO est intéressée pour suivre nos actions en la matière sur nos différentes filières agricoles : plantation de haies et de jachères mellifères ou diversité des espèces cultivées... Nous aurons alors sans doute l'occasion dans les semaines et les mois qui viennent de rediscuter avec la LPO. Nous pourrons ainsi vérifier aussi, grâce à son expertise, la pertinence des actions testées sur les fermes de référence blé, bœuf, pomme de terre, poulet, salade, pour protéger les espèces végétales et animales ainsi que leurs habitats.

 

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |