La France hors-jeu dans la course à l'électricité solaire ?

Posté par Delphine SMAGGHE, le 09/02/2011
Catégorie : Energie
Tags : photovoltaïque, ong, renouvelable, lettre ouverte

 

Ce n'est pas encore le cas mais c'est le risque que dénoncent treize organisations professionnelles de l'énergie et du bâtiment, associations de protection de l'environnement et représentants des collectivités locales - dont Enerplan, l'ARF (Association des régions de France), la FNCCR (Fédération nationale des collectivités concédantes et régies), le Cler (Comité de liaison des énergies renouvelables), le RAC (Réseau action climat) et Touche pas à mon panneau solaire – dans une lettre ouverte envoyée au gouvernement. Selon ces organisations, les propositions de l'Etat sur la filière photovoltaïque "conduiraient inéluctablement" à "mettre  hors jeu [la France] de l'une des compétitions internationales les plus prometteuses pour l'économie, l'emploi et l'environnement".

Ces 13 organisations participent actuellement à la concertation organisée par l'Etat avec les acteurs de la filière photovoltaïque dans le but de créer un nouveau cadre réglementaire suite au moratoire dont fait aujourd'hui l'objet la précédente réglementation (qui a conduit à une "bulle spéculative"). C'est en réaction aux propositions faites au cours de cette concertation (entamée début décembre) que certaines organisations ont décidé de rédiger leurs propositions pour "une refonte en profondeur du dispositif".

Vous pouvez retrouver ici les propositions (> http://blog.pages-energie.com/concertation-sur-le-solaire...)

Alors que la menace des changements climatiques n'est plus hypothétique et que les consommations électriques ne cessent pourtant d'augmenter (+ 1,9 % cette année en France), il est indispensable de miser sur les alternatives renouvelables aux énergies fossiles ou nucléaires. 100 % de la consommation électrique des restaurants McDonald's est couverte via des certificats verts. Et dans le groupement de producteurs que nous avons choisi, nous avons volontairement misé sur la complémentarité (hydroélectricité, biomasse, solaire photovoltaïque, éolien et biogaz). J'attends donc avec impatience les résultats de la concertation annoncés pour mars.  

 

 

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Scénario Negawatt : réduire d'un facteur 4 les émissions de GES d'ici à 2050

Posté par Delphine SMAGGHE, le 22/10/2010
Catégorie : Energie
Tags : négawatt, énergie, émissions, gaz à effet de serre, renouvelable

Je viens de prendre connaissance d'un document prospectif sur les émissions de GES à l'horizon 2050 : le scénario Négawatt pour la France. Présenté à l'occasion d'une conférence organisée par le Réseau Action Climat France à l'Assemblée Nationale le 10 septembre dernier, ce document propose un scénario pour « réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre en Europe aux horizons 2030/2050 ».

Le scénario est intéressant à plusieurs titres :
- D'abord, il s'appuie sur une démarche "énergétique durable" construite par des experts et définie en 3 temps complémentaires : 1/ Sobriété. 2/ Efficacité. 3/ Utilisation des sources renouvelables pour produire l'énergie dont nous avons besoin.
- Ensuite, il expose les économies d'énergies réalisables par types d'usage de l'énergie : électricité, mobilité, chaleur.
- Enfin, il a le mérite de nous donner à voir qu'une réduction de 75% des émissions de GES d'ici à 2050 est possible.

Pour nous aussi, le facteur 4  est un objectif amnbitieux à atteindre d'ici à 2050. Nous nous sommes fixés un "premlier pallier" à atteindre d'ici 2020 : - 60% d'émissions de GES sur le périmètre de nos restaurants.  C'est pourquoi notre stratégie environnementale s'appuie sur trois plans ambitieux. L'un d'entre eux concerne l'énergie et vise à réduire les consommations de nos restaurants. Il est d'ailleurs intéressant de constater que nous travaillons déjà en parallèle sur les 3 temps de la démarche Négawatt :

- nous incitons les équipes à mieux maîtriser les consommations ;

- nous équipons les restaurants d'appareils efficaces ;

- et nous encourageons le développement des énergies renouvelables via l'achat de certificats verts.

Alors que de nombreuses polémiques sont apparues ces derniers mois sur le sujet, cela me conforte dans l'idée que nous allons dans le bon sens et que la lutte contre les changements climatiques est possible sans compromettre le développement économique  d'une activité.

Vous pouvez consulter la présentation sur le site du RAC-France > http://www.rac-f.org/IMG/pdf/3-100910ConfAssNat-YM-Scenario-nW-fin.pdf

Négawatt.png

Source : http://www.negawatt.org/

Commentaires (3) | Ajouter un commentaire |