Sur les toits de Paris... un jardin potager

Posté par Delphine SMAGGHE, le 04/01/2013
Catégorie : Autre , Développement durable , Stratégie environnementale
Tags : recherche, stratégie agorécologique, partenariats, écoles, agriculture, expérimentation, jardin, toits

Potager_toit_AgroParisTech.jpg

Pour évacuer joliment les derniers relents de fin du monde, je vous propose d’entamer cette année 2013 sur une note optimiste avec ce potager urbain expérimental installé sur les toits d’AgroParisTech, dans le 5ème arrondissement de Paris.

Nicolas Bel et Nicolas Marchal, de l'association Potager sur les toits, ont convaincu la direction de cette école d’ingénieurs (dans le domaine du vivant et de l’environnement) d'investir la vaste terrasse de leur toit pour y mener des expérimentations. L’idée est de montrer qu’il est possible de cultiver des légumes sur une base de déchets organiques abondants en milieu urbain et périurbain. Dans des bacs carrés en bois, ils comparent différents types de sols: du marc de café, du compost, des déchets de bois... et du terreau que l'on peut trouver dans le commerce. Des chercheurs de l’INRA, d’AgroParisTech, de l’école normale et du muséum d’histoire naturelle ont rejoint le projet.

Premier verdict : c’est le compost où circulent les vers de terre et poussent des champignons qui donne les plus belles salades ! Il est nourri des déchets de la cafétéria de l'école. Le compost issu de déchets verts est aussi le plus intéressant économiquement.

L’impact de la pollution urbaine sur les fruits et légumes récoltés est aussi analysé. Là encore, les résultats sont prometteurs : les mesures ont montré que les teneurs en cadmium et en plomb contenus dans les tomates et les laitues cultivées sur le toit sont largement en dessous des normes recommandées.

La mairie de Paris évalue à 314 hectares la surface des toitures végétalisables dans la capitale. L'association Potager sur les toits a prévu de planter des potagers un peu partout dans Paris, y compris aux abords du périphérique. Elle a déjà été sollicitée pour créer un potager sur le toit du restaurant La Tour d’Argent.

Voici le reportage réalisé par le journal LeMonde.

Vous trouverez aussi un article assez complet sur le site Paris.fr

Un projet de recherche avec AgroParisTech est en cours dans le cadre de nos appels à projets environnementaux. Il se déroule sur une période de deux ans (d’octobre 2011 à octobre 2013) sur la Ferme Expérimentale de Grignon. Située dans les Yvelines, cette ferme sert de support aux activités d’enseignement et de recherche d’AgroParisTech. L’objectif du projet : tester des techniques (aménagements, protocoles de suivi, etc.) permettant de favoriser la biodiversité sur des parcelles avec rotations incluant le blé sur l’exploitation de la ferme expérimentale de Grignon. Une fois cette étude en place, les résultats observés par AgroParisTech sur l’évaluation des enjeux liés à la biodiversité et ceux mis en œuvre sur les fermes de référence seront croisés pour déployer ensuite les aménagements et les protocoles de suivi les plus intéressants dans le cadre de la stratégie agro-écologique de McDonald’s France.

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire |

Une comptabilité qui reflète les impacts de l’entreprise sur son milieu

Posté par Delphine SMAGGHE, le 11/10/2011
Catégorie : Autre , Développement durable
Tags : indicateurs, comptabilité, externalités, recherche

 

Je voudrais aujourd’hui vous parler... de comptabilité ! C’est inhabituel dans ce blog, certes, mais un article publié dans les Echos du 21 septembre m’en donne l’occasion. Cet article, que vous pouvez lire ici apporte quelques éclairages sur un projet de recherche auquel nous contribuons : compléter la comptabilité financière afin qu’elle donne une lecture directe des impacts de l’entreprise, positifs ou négatifs, sur son milieu. Ce projet de « comptabilité universelle », initié en 2010, avance bien. Les premiers résultats concerneront un bilan sur l’exercice 2009 intégrant les émissions de gaz à effet de serre, la qualité de l'eau, l'impact sur la biodiversité et l'état des sols agricoles. En prenant en compte notre périmètre global de responsabilité, du l'agriculteur jusqu'au client. Les valorisations choisies et les résultats seront présentés à nos parties prenantes en novembre prochain.

Dessin_bloch_IDD.png

Dessin de Serge Bloch pour le Journal du DD

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Appels à projets environnementaux 2011 : encore un excellent cru !

Posté par Delphine SMAGGHE, le 26/07/2011
Catégorie : Appel à projets Environnement
Tags : appel à projets, recherche, études, coopération, partenariats

La sélection des projets pour la 4ème édition de l'Appel à projets environnementaux de McDonald's France est achevée. Ces appels à projets sont sans doute familiers aux lecteurs réguliers de ce blog. Pour les autres je rappelle que nous lançons chaque année un appel à projets en direction des établissements d’enseignement supérieur. Les lauréats (5 maximum) bénéficient d’une bourse de recherche (une dotation de 50 000 € à partager entre les projets sélectionnés), mais surtout d’un terrain concret de recherche. Nous travaillons en collaboration avec les étudiants et les chercheurs dans l’idée de faire surgir des applications pratiques possibles pour notre enseigne. Et cette collaboration a déjà débouché sur des réalisations concrètes et des partenariats plus durables avec certaines écoles. Le « croisillon » créé en 2009 (pour remplacer les boîtes Best of® et réduire le nombre d’accessoires de la vente à emporter) est l’une de ces réalisations.

Nous avons reçu cette année 30 projets touchant un éventail assez étendu des problématiques environnementales, de l’énergie aux transports en passant par les pratiques agricoles. Nous en avons présélectionné 12, de grande qualité, et nous avons finalement retenu 3 lauréats. Trois projets qui couvrent des sujets très différents, mais tous trois importants au regard de notre stratégie environnementale.

L’Imperial College of London travaillera sur l’empreinte Eau (Water Footprint) des restaurants, un indicateur qui prend en compte la consommation directe mais aussi « l’eau virtuelle » nécessaire à la fabrication d’un produit. L’application de cet indicateur à notre activité pourrait mettre en évidence les pratiques à améliorer et des pistes de réduction de notre consommation en eau.

L’Université Catholique de Lille s’attaquera au problème des déplacements des clients et des salariés des restaurants. Il s’agit d’adapter la démarche « plan de déplacement d’entreprise » à la spécificité des restaurants, pour en tirer un diagnostic et des préconisations.

AgroParisTech se propose d’étudier les enjeux liés à la biodiversité sur la filière blé. Un dispositif de suivi et d’expérimentation sera mis en place sur des parcelles de l’exploitation agricole expérimentale d’AgroParisTech à Grignon. Pour mieux connaître les impacts réels des pratiques agricoles sur la biodiversité et faire des choix qui lui seront plus favorables.

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire |

Appels à projet environnement, nouvelle édition 2010

Posté par Delphine SMAGGHE, le 17/05/2010
Catégorie : Appel à projets Environnement
Tags : partenariat, recherche, entreprise, enseignement supérieur

AAP.jpg

Parce que nous sommes convaincus que le partage d'expériences, l'apport de regards externes et les partenariats peuvent nous aider à progresser (cf les différents posts sur nos processus de concertation), nous lançons chaque année, depuis 2008, un appel à projets visant à associer les talents d'étudiants et d'enseignants-chercheurs à nos ambitions environnementales. Nous croyons beaucoup aux opportunités apportées par ce type de partenariats, et l'expérience nous le prouve bien. Pour la méthanisation de nos emballages, par exemple, nous avons travaillé avec l'Université de Technologie de Troyes dans le cadre de l'appel à projets 2008-2009. Suite à l'analyse de plusieurs scénarios d'utilisation de la méthanisation, nous avons choisi de poursuivre le projet en 2010, au-delà de l'appel à projets, avec des tests opérationnels en restaurants.

Cette année, nous avons réitéré notre appel à projets auprès des établissements d'enseignements français : grandes écoles, IUT, universités, etc. Les professeurs et les étudiants intéressés par la mise en place d'un projet commun avec McDonald's nous ont fait parvenir leurs lettres d'intention, afin de donner un premier aperçu de leur projet.

Nous avions défini les thèmes prioritaires suivants :

Restaurant :

- Réduire notre impact sur les ressources naturelles (eau, sols, matériaux, bois...) et sur la biodiversité : depuis nos productions agricoles jusqu'à nos restaurants,

- Maîtriser les impacts liés aux transports : qu'il s'agisse de la livraison des marchandises, des déplacements de nos salariés et de nos clients,

- Concevoir le bâtiment McDonald's de "demain" : prenant en compte une meilleure gestion des déchets, la réduction des consommations d'eau, d'énergie, voire le restaurant à énergie positive,

- Optimiser la gestion de nos emballages et de nos déchets en restaurant.

 

Productions agricoles :

- Définir et mettre en œuvre des indicateurs environnementaux pour améliorer les pratiques,

- Préserver la biodiversité,

- Préserver la qualité de l'eau et des sols,

- Réduire les intrants : eau, engrais, produits phytosanitaires,

- Optimiser le traitement des déchets,

- Réduire les consommations d'énergie,

- etc.

La date limite de dépôt des candidatures était fixée au lundi 26 avril 2010. J'ai lu cette semaine l'ensemble des lettres d'intention envoyées et c'est avec beaucoup de plaisir que j'ai constaté que les sujets proposés étaient très variés et certains très innovants : aménagement des extérieurs des restaurants, gestion des déchets, conception architecturale des bâtiments ou encore réduction des emballages, etc.

Comme chaque année, nous avons reçu une vingtaine de dossiers de candidatures. La sélection définitive des projets aura lieu le 30 juin 2010. Chacun des 4 projets retenus recevra une bourse de 10 000 euros permettant aux étudiants et à l'équipe d'enseignants de réaliser les recherches et tests nécessaires à la bonne conduite du projet. Je vous tiendrai évidemment informés de la sélection finale et des étapes de mise en œuvre des projets.

Commentaires (6) | Ajouter un commentaire |

Faire progresser l'environnement grâce à la recherche

Posté par Delphine SMAGGHE, le 20/11/2008
Catégorie : Appel à projets Environnement
Tags : partenariat, recherche, entreprise, enseignement supérieur

AAP-Pages-Sélection.jpgAu moment où les pôles de compétitivité en France commencent à faire la preuve qu'il est possible de faire travailler de façon simple, ambitieuse et avec un très bon esprit de coopération, la recherche universitaire et les entreprises, j'ai plaisir à confirmer cette évolution importante notamment sur les questions environnementales qui soulèvent d'importants sujets de recherche et pour lesquels nous avons besoin de l'implication de tous.

Nous avons pris l'initiative, au mois de mai, d'un appel à projet de recherche en direction des enseignants-chercheurs de l'enseignement supérieur en France. La communauté enseignante et scientifique a répondu très positivement à cet appel puisque nous avons reçu 35 projets tous très intéressants. Nous avons, comme prévu, sélectionné trois projets :

 

- celui de l'Université de Technologie de Troyes (UTT) et Ecole Supérieure de commerce de Troyes (ESC) (10)

- celui de l'Université Henri Poincaré de Nancy (54)

- celui de l'Ecole d'Ingénieurs de Purpan (31)

 

Hier, nous avons effectué la première réunion de lancement avec l'Université de Technologie de Troyes pour un projet très intéressant de récupération des déchets des restaurants à des fins de valorisation énergétique (gaz et électricité) .

L'esprit de cette réunion, qui est une première pour nous, a été excellent. La qualité de la coopération qui s'engage annonce une dynamique Recherche/Entreprise qui devrait donner des résultats de grande qualité pour tous et nous permettre de progresser encore pour en réduire notre empreinte environnementale.

Certains lecteurs de ce blog ont sans doute des expériences de ce type, échangeons ensemble. Il serait intéressant de nourrir une réflexion entre étudiants, enseignants-chercheurs et nous, pour profiter de l'expérience de tous et progresser sur cette voie passionnante d'ouverture de nouveaux rapports entre établissements d'enseignement supérieur et Entreprises. 

 

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |