Inauguration de la troisième ferme de référence ouverte au public

Posté par Delphine SMAGGHE, le 19/12/2012
Catégorie : Communication , Filières Qualité , Stratégie environnementale
Tags : stratégie agroécologique, pratiques agricoles, fermes référence, filières agricoles

stratégie agroécologique, pratiques agricoles, fermes référence, filières agricoles

Après la ferme de Ghislain Leprince près d’Arras, dédiée à la pomme de terre (octobre 2011) et celle de Christophe Guerton, dans le Loiret, sur la filière blé (mai 2012), c’était au tour de l’exploitation de la famille Saillard d’être inaugurée le 13 décembre dernier, en tant que ferme de référence de la filière bœuf ouverte au public. Située à Champaubert, dans l’Orne, elle se compose d’une magnifique maison de maître et de dépendances du XVIIIème siècle aménagées en chambres d’hôtes.

Jean-Guy, Michel et Dominique Saillard, deux frères et leur sœur, ont créé un GAEC qui produit du lait, de la viande et des céréales pour nourrir les animaux. Ils s’intéressent depuis de nombreuses années aux problématiques environnementales liées à l’élevage bovin. Ils se sont engagés dans une démarche de certification ISO 14001, initiée par l’association Terre de Basse Normandie. Ils ont obtenu la certification en 2012 grâce notamment à l’implication de leur salarié Matthieu Baril et adhèrent depuis 1999 à la Charte des bonnes pratiques d’élevage.

Quelques exemples de bonnes pratiques en place dans la ferme : l’adaptation des rations alimentaires, la gestion efficace des effluents d’élevage... Le bien-être des vaches est favorisé : accès libre à l’extérieur dès que le temps le permet, aires d’exercice et aires paillées pour se reposer, alimentation, eau tempérée à volonté, brosse automatique pour se frictionner quand bon leur semble... Le patrimoine bocager est préservé grâce au maintien de prairies permanentes dans l’assolement et d’infrastructures agroécologiques telles que les haies. Les oiseaux, les insectes ou les petits mammifères peuvent y nicher, s’y réfugier et s’y nourrir. Les céréales sont essentiellement cultivées ici pour nourrir les animaux. L’observation régulière des cultures et des conditions météorologiques permet d’apporter des engrais et des produits phytosanitaires en quantité adaptée aux besoins des cultures et au bon moment. La qualité de l’eau et la biodiversité sont ainsi préservées.

Inutile de dire que le froid était au rendez-vous, ce qui n’empêche pas une ambiance chaleureuse ! Les représentants de McDonald’s France, de McKey, les franchisés, la direction régionale ouest de McDonald’s, les représentants de la coopérative Agrial ont répondu présent. Après la visite de l’exploitation, les discussions se sont poursuivies autour d’un buffet de produits régionaux.

Depuis 2010, nous avons mis en place une stratégie agroécologique avec nos principaux fournisseurs. Elle se décline en programmes d’actions sur les filières blé, bœuf, pomme de terre, poulet et salade,. Un réseau de fermes et parcelles de référence réparties sur différents bassins d’approvisionnement a été mis en place. Des agriculteurs et éleveurs volontaires y expérimentent des pratiques innovantes en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, de préservation de la ressource en eau, de maintien de la biodiversité et d’amélioration du bien-être animal. Ces pratiques sont évaluées grâce à des indicateurs agro-environnementaux et économiques. Les plus efficaces seront progressivement proposées aux autres producteurs. Pour faire découvrir la démarche, nous avons choisi d’ouvrir au public une ferme de référence dans chaque filière.

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire |

Réduire l’usage des produits phytosanitaires : un objectif de notre stratégie agroécologique

Posté par Delphine SMAGGHE, le 06/04/2012
Catégorie : Filières Qualité , Stratégie environnementale
Tags : pesticides, phytosanitaires, stratégie agroécologique, fermes référence, pratiques agricoles

L’usage des pesticides en agriculture est un sujet qui occupe l’actualité environnementale ces derniers temps. Je cite pêle-mêle quelques-unes de ces actualités.

Tout récemment (du 20 au 30 mars) s’est tenue la Semaine pour les alternatives aux pesticides : 700 évènements ont été organisés principalement en France mais aussi dans 21 autres pays pour informer sur les pesticides et promouvoir les alternatives.

Une enquête réalisée par l'UFC-Que choisir et rendue publique au lendemain du Forum Mondial de l’eau à Marseille révèle que, si 97,5% des Français ont accès tout au long de l’année à une eau de bonne qualité, le coût de la dépollution de l'eau due aux pratiques agricoles, et facturé aux consommateurs, est très élevé.

Selon un sondage CSA pour France nature environnement, publié fin février, trois Français sur quatre sont inquiets de possibles traces de pesticides dans l'alimentation.

Le 17 avril, en deuxième partie de soirée sur France 2, sera diffusé un documentaire, « La mort est dans le pré » sur les agriculteurs malades des pesticides.

Rencontre avec Eric Guéret réalisateur du film, lors du congrès pesticides et santé au palais du Luxembourg les 23-24 mars 2012.

Vers des pratiques agricoles plus respectueuses de l’environnement

Diminuer le recours aux produits phytosanitaires, tels que les pesticides, les herbicides et fongicides, est un objectif de notre stratégie agroécologique. Nous avons choisi de travailler dans ce sens avec nos principaux fournisseurs. Des solutions sont expérimentées dans notre réseau de fermes et de parcelles de références, afin notamment de limiter l’impact des cultures sur la ressource en eau et de préserver la biodiversité.

Le sujet est bien sûr complexe puisqu'il s'agit de repenser globalement les itinéraires techniques des cultures et d'identifier les pratiques respectueuses de l'environnement qui satisferont les rendements et la viabilité économique des exploitations. Même si cela n'est pas facile, nous ne devons cependant pas baisser les bras et les gouvernements, les services de l'État et les entreprises comme la nôtre peuvent/doivent accompagner les agriculteurs dans leur démarche. Des solutions éprouvées ou en test existent : produits alternatifs, outils d'aide à la décision, désherbage mécanique, matériel de précision... Des innovations verront sans doute le jour dans les années qui viennent. Combinées entre elles et adaptées aux conditions locales, elles devraient conduire à une réduction efficace de l'utilisation de produits phytosanitaires.

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire |

Une journée à la campagne : froide mais instructive !

Posté par Delphine SMAGGHE, le 28/10/2011
Catégorie : Communication , Stratégie environnementale
Tags : stratégie agroécologiques, pratiques agricoles, fermes référence, filières agricoles

inauguration1.jpg

inauguration3.jpg

inauguration3.jpg

Mercredi, chaussée de bottes et chaudement vêtue, j’ai passé une bonne partie de la matinée dans les champs ! Nous avons en effet inauguré le 26 octobre la première ferme de référence ouverte au public à Béhagnies dans le Pas-de-Calais.

Les fermes de références ont été mises en place dans le cadre de notre stratégie agroécologique. Des agriculteurs volontaires y testent des pratiques innovantes définies dans les programmes d’action de nos cinq principales filières. Nous avons choisi d’ouvrir les portes d’une ferme de référence dans chaque filière. La ferme de Béhagnies (filière pomme de terre) est la première d’entre elles. Ghislain Leprince y produit des pommes de terre pour McCain et McDonald's depuis près de 20 ans.

Aujourd'hui il a décidé de partager son expérience avec d'autres et de présenter les bonnes pratiques environnementales qu'il a mises en place ou qu'il teste pour réduire les impacts écologiques de ses activités.

J'ai donc suivi le parcours de visite pédagogique, en même temps que nos franchisés et les équipes de McDonald's France et de McCain (40 personnes environ). Nous avons pu ainsi découvrir (ou redécouvrir)  comment sont cultivées les pommes de terre... et surtout, quelles pratiques agricoles alternatives existent pour limiter l'utilisation d'eau, de produits phytosanitaires, d'engrais ou la production de déchets et ainsi préserver l'environnement.

Il est important pour nous d'organiser régulièrement des rencontres avec nos fournisseurs et nos franchisés pour échanger sur la mise en œuvre de notre stratégie agroécologique. Cette journée était une vraie réussite de ce point de vue.

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire |