L'après Copenhague

Posté par Delphine SMAGGHE, le 21/12/2009
Catégorie :
Tags : changements climatiques, mexico, ong, entreprises

Alors voilà le sommet des nations unies sur les changements climatiques s'est achevé ce week-end après deux semaines de débats. Il a abouti à l'accord de Copenhague, un document de 3 pages qui affiche une ambition très modeste : limiter le réchauffement planétaire à 2 degrés par rapport à 1990.

Pour y arriver pas de feuille de route, pas d'objectif chiffré clair pour 2020 ou 2050. A noter seulement quelques avancées depuis Bali. La Chine, les États-Unis, l'Inde, l'Afrique, le Brésil et l'Europe ont discutés ensemble et chacun a pris part au débat. à la même table. D'ici 2012, 10 milliards de dollars par an seront débloqués pour la lutte contre le changement climatique et seront d'abord destinés aux pays les plus vulnérables. J'avais gardé espoir jusqu'à vendredi dernier pensant que les réunions de crise organisées à la hâte auraient conduits à des prises de décisions fortes mais il n'en est rien. Comme les associations ou certains responsables politiques, nous ne pouvons qu'être déçus car nous attendions un signe fort des chefs d'état.

Mais cet échec des gouvernements à dépasser certains intérêts nationaux ne doit pas nous faire baisser les bras. Rappelons que Copenhague a été l'occasion d'une mobilisation et d'une médiatisation sans précédent sur les changements climatiques et leurs conséquences ! ONG, citoyens, collectivités et entreprises ont déjà engagé des actions en faveur de la lutte climatique et comme McDonald's, beaucoup ont annoncé sans attendre des objectifs de réduction des émissions de GES de 20% ou 30% d'ici 2020. Il est important que nous restions mobilisés pour qu'en juin à Bonn et en décembre prochain à Mexico, nous arrivions enfin à un accord satisfaisant pour tous.

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |