Bien gérer l’eau dans les restaurants

Posté par Delphine SMAGGHE, le 06/06/2012
Catégorie : Eau , Stratégie environnementale
Tags : eau, restaurants, urinoirs ans eau, robinet mousseurs, arrosage, pluie, bonnes pratiques

mousseur_urinoir.jpg
Robinet avec mousseur                         Urinoir sans eau

Une lettre récente de l’un de nos clients m’interrogeant à propos de la gestion de l’eau dans les restaurants m’a fait prendre conscience que cette question n’a pas été abordée dans ce blog depuis un certain temps... Sans doute parce que les actions mises en place sur ce plan l’ont été voici déjà plusieurs années, avec une progression graduelle et régulière qui ne fait pas l’objet d’actualités à proprement parler. Il n’en reste pas moins vrai que la bonne maîtrise de la ressource en eau dans les restaurants tient une place importante dans notre démarche environnementale. Je saisis donc l’occasion de faire un point sur cette question !

Une remarque préalable : la consommation d’eau dans les restaurants concerne majoritairement les sanitaires et le nettoyage des espaces extérieurs : on utilise peu d’eau de process en cuisine. Le second poste important est la fabrication de boissons, sur lequel il est difficile d’intervenir. Voilà pourquoi nous concentrons nos efforts sur les sanitaires et les extérieurs. Nous poursuivons deux objectifs.

Premier objectif : économiser l’eau

Les urinoirs sans eau : ils permettent, pour chaque restaurant équipé, d’économiser chaque année 150 à 200 m3 d’eau, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’une famille de 4 personnes. Aujourd’hui, un peu plus de 600 restaurants sont équipés de ces urinoirs sans eau.

Les produits de robinetterie limitant les quantités d’eau :
les « mousseurs », qui s’adaptent facilement sur les robinets, permettent d’économiser 30 à 35% de la quantité d’eau consommée. Cette solution est systématiquement adoptée pour toutes les ouvertures de restaurants et pour toutes les rénovations. Dans de nombreux cas, les robinets combinent mousseurs et détecteurs de mouvements.

L’application de bonnes pratiques mises en place dans le cadre de notre dispositif de déploiement environnemental EcoProgress™ : il s'agit entre autres de vérifier régulièrement le débit des robinets, d'identifier le plus vite possible d’éventuelles fuites grâce à un relevé hebdomadaire des consommations, et de maintenir le bon fonctionnement des canalisations et des robinets dans le cadre de l’entretien des bâtiments.

Deuxième objectif : limiter le recours à l’eau potable quand elle n’est pas nécessaire

Les récupérateurs d’eau de pluie : depuis la clarification en 2009 de la réglementation en la matière, l’utilisation des eaux de pluie peut être élargie à l’alimentation des chasses d’eau des sanitaires (en complément de l’arrosage et du nettoyage des extérieurs). Un récupérateur permet de couvrir de 70 à 75 % des besoins annuels en « eaux techniques ». Pour l’instant, cet équipement concerne une cinquantaine de restaurants. Dans les régions où la pluviométrie est suffisante, il est systématique pour toutes les ouvertures de restaurant et nous le proposons à nos franchisés qui procèdent à une rénovation. Ce système, bien sûr, ne peut se concevoir dans les restaurants situés en centre-ville ou dans des centres commerciaux.

À propos de l’arrosage des espaces verts : dans le cadre du programme de rénovation « Full Image », l’aménagement des espaces extérieurs est conçu pour un apport minimal en eau (éléments minéraux privilégiés, plantes peu gourmandes en eau...), de façon à éliminer l’arrosage, l’eau de pluie étant suffisante. Les restaurants qui procèdent encore à un arrosage privilégient le goutte à goutte et n’arrosent pas pendant les heures d’ensoleillement.

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |