Les Bishnoïs, un peuple qui a intégré les enjeux du développement durable depuis le XVe siècle

Posté par Delphine SMAGGHE, le 17/02/2012
Catégorie : Développement durable
Tags : exposition, précurseurs, bishnoi, principes, respect, environnement, développement duranble

Si vos pas vous ont menés à la station Luxembourg du RER B, à Paris, vous avez sans doute repéré les photos géantes qui ornent les quais des deux côtés, en hommage aux Bishnoïs. Ils sont environ 800 000 et vivent au nord de l’Inde entre le Rajasthan et le Penjab. Ils observent 29 principes qui ont fait d’eux, dès le XVe siècle, les précurseurs du développement durable (en hindi, Bishnoï signifie « 29 »). Plusieurs de ces règles sont directement liées à la protection de l’environnement : chaque famille plante régulièrement des arbres, n’utilise que le bois mort pour ses besoins, construit un réservoir pour conserver l’eau de pluie et réserve une part de sa récolte pour nourrir les animaux sauvages afin de maintenir l’équilibre dans le désert. Je note au passage que la première règle instaure... le congé maternité !
Un photographe, Franck Vogel, est allé à leur rencontre. Il en a tiré un reportage publié dans le numéro spécial 30 ans de GEO (2009). Un documentaire de 52 minutes « Rajasthan, l'âme d'un prophète » a été diffusé en juin 2011 sur France 5.
Après la station Montparnasse, c’est au tour de la station Luxembourg d’accueillir des fresques monumentales, avec des photos de Franck Vogel et des textes de la romancière Irène Frain.

L'expo est plus particulièrement centrée sur Khamu Ram Bishnoï qui se bat contre l'invasion de leurs terres par les sacs en plastique. Sa détermination voit naître un nombre grandissant de soutiens. Le plastique est maintenant récupéré grâce à des poubelles en jute, montées sur des cerceaux métalliques. C'est en venant à Paris lors de l'inauguration la première expo que Khamu Ram les a découvertes... dans notre métro ! Il a reproduit là-bas un modèle similaire en remplaçant le sac plastique par une toile de jute. Avec Franck Vogel, il prépare un projet de recyclage, inexistant dans cette région de l'Inde, pour transformer le plastique collecté.

Quelques infos sur le site de l’association « S’inspirer des Bishnoïs »

Et aussi :

- le livre d’Irène Frain  qui sort le 24 février
- Le portfolio de Franck Vogel

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |