Les Français et l’environnement : des bonnes intentions aux bonnes pratiques

Posté par Delphine SMAGGHE, le 06/09/2011
Catégorie : Autre
Tags : études, comportements, crédoc, analyse, français, environnement

Les Français sont de plus en plus sensibles aux sujets environnementaux. C’est ce que révélaient les baromètres réalisés par l’ADEME en 2010 (voir ici mon billet de mai 2011 à ce sujet).

Mais traduisent-ils en actes leur désir de mieux protéger la planète ? La réponse est oui, si l’on en croit l’analyse du Crédoc dans sa lettre « Consommation et modes de vie » datée d'août 2011. Le document présente des extraits d’un rapport intitulé « Les Français avancent à grands pas sur la longue route écologique », qui s’appuie sur la collecte de nombreuses données et a permis d’identifier les changements de comportement de nos concitoyens depuis une vingtaine d’années.

« Si, dans certains domaines tels que le logement et le chauffage, les progrès se font attendre, l’étude met à jour des changements significatifs. Deux personnes sur trois cherchent aujourd’hui à économiser l’eau du robinet contre 52 % en 1995 ; il y a quinze ans, la motivation était surtout financière alors qu’aujourd’hui, le désir de préserver cette ressource naturelle prédomine. La place de l’automobile semble remise en question, notamment auprès des nouvelles générations : seuls 59 % des 18-25 ans disposent aujourd’hui d’une voiture contre 74 % au début des années 1980. Enfin, la consommation de produits bio touche désormais les catégories les plus modestes, alors qu’elle était réservée auparavant aux plus aisés. »

Les Français ont donc manifestement changé leurs habitudes, même si « la route est encore longue », notamment dans le domaine des transports et du chauffage des logements. Cette recherche montre aussi que la sensibilisation écologique est un important levier pour faire évoluer les modes de vie. Le Crédoc souligne que les progrès, s’ils sont encore insuffisants pour faire face aux enjeux environnementaux, ne doivent pas être minimisés. « Les ménages ne peuvent à eux seuls réaliser qu’une partie du chemin. L’accompagnement des pouvoirs publics et l’implication des entreprises sont également nécessaires. »

Pour consulter la lettre du Crédoc, c’est ici.


Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Appels à projets environnementaux 2011 : encore un excellent cru !

Posté par Delphine SMAGGHE, le 26/07/2011
Catégorie : Appel à projets Environnement
Tags : appel à projets, recherche, études, coopération, partenariats

La sélection des projets pour la 4ème édition de l'Appel à projets environnementaux de McDonald's France est achevée. Ces appels à projets sont sans doute familiers aux lecteurs réguliers de ce blog. Pour les autres je rappelle que nous lançons chaque année un appel à projets en direction des établissements d’enseignement supérieur. Les lauréats (5 maximum) bénéficient d’une bourse de recherche (une dotation de 50 000 € à partager entre les projets sélectionnés), mais surtout d’un terrain concret de recherche. Nous travaillons en collaboration avec les étudiants et les chercheurs dans l’idée de faire surgir des applications pratiques possibles pour notre enseigne. Et cette collaboration a déjà débouché sur des réalisations concrètes et des partenariats plus durables avec certaines écoles. Le « croisillon » créé en 2009 (pour remplacer les boîtes Best of® et réduire le nombre d’accessoires de la vente à emporter) est l’une de ces réalisations.

Nous avons reçu cette année 30 projets touchant un éventail assez étendu des problématiques environnementales, de l’énergie aux transports en passant par les pratiques agricoles. Nous en avons présélectionné 12, de grande qualité, et nous avons finalement retenu 3 lauréats. Trois projets qui couvrent des sujets très différents, mais tous trois importants au regard de notre stratégie environnementale.

L’Imperial College of London travaillera sur l’empreinte Eau (Water Footprint) des restaurants, un indicateur qui prend en compte la consommation directe mais aussi « l’eau virtuelle » nécessaire à la fabrication d’un produit. L’application de cet indicateur à notre activité pourrait mettre en évidence les pratiques à améliorer et des pistes de réduction de notre consommation en eau.

L’Université Catholique de Lille s’attaquera au problème des déplacements des clients et des salariés des restaurants. Il s’agit d’adapter la démarche « plan de déplacement d’entreprise » à la spécificité des restaurants, pour en tirer un diagnostic et des préconisations.

AgroParisTech se propose d’étudier les enjeux liés à la biodiversité sur la filière blé. Un dispositif de suivi et d’expérimentation sera mis en place sur des parcelles de l’exploitation agricole expérimentale d’AgroParisTech à Grignon. Pour mieux connaître les impacts réels des pratiques agricoles sur la biodiversité et faire des choix qui lui seront plus favorables.

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire |