Notre Journal du Développement Durable est en ligne !

12/03/2012

CouvJDD2011.PNG

Sorti à l’occasion du Salon de l’Agriculture, notre Journal du Développement Durable est dès à présent disponible en ligne, à feuilleter ici dans sa version électronique. Vous pouvez aussi le télécharger si vous le souhaitez.

Depuis l’année dernière, notre rapport environnemental, l’EcoJournal® a changé de nom et de forme pour devenir «Le Journal du Développement Durable». En complément des avancées de notre stratégie environnementale, ce rapport annuel traite de nos actions, pour l’année 2011, dans l’ensemble de nos domaines de responsabilité : qualité, nutrition, social, environnement et gouvernance. Nous y rapportons les objectifs que nous poursuivons, nos progrès, mais aussi nos difficultés et leurs causes.

Vous êtes nombreux, notamment les étudiants, à me demander régulièrement des informations sur notre démarche et nos actions. Ce Journal est une source d’information complète, et, je le rappelle, vérifiée. Il contient de nombreux articles, témoignages et interviews qui rendent sa lecture agréable, c’est du moins ce que nous souhaitons. À lire sans modération ! Et n’hésitez pas à me faire part des remarques et suggestions qu’il vous inspirera !

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire |

Défi EcoProgress™ : les lauréats régionaux à l’honneur

27/01/2012

J’aimerais faire un petit retour sur une série d’évènements qui ont eu lieu à la fin de 2011. Je vous ai parlé, en octobre dernier, des Trophées d’Or du Défi EcoProgress™  remis au Palais des Congrès de Paris.
DEFI-DOR_PETIT.gif

Le Défi récompense chaque année les restaurants les plus actifs en matière d'environnement. Les lauréats sont répartis en trois niveaux en fonction de leurs résultats : Or (national), Argent (régional) et Bronze (local). Depuis trois ans, nous organisons une cérémonie de remise des Trophées d’Or lors de l'assemblée générale des franchisés. Il nous semblait important de valoriser également les lauréats du niveau Argent. C’est pourquoi nous avons organisé en 2011 les Régionales EcoProgress™.

Un temps fort de 2011 pour notre réseau EcoProgress™

Les restaurants ont identifié en quasi-totalité (98%) un référent environnement dont le rôle est de mobiliser les équipes et de veiller à la bonne application des recommandations environnementales. Il (ou elle) est donc très impliqué(e) dans la réussite du restaurant au Défi.

Entre le 21 novembre et le 21 décembre 2011, douze événements ont été organisés partout en France : Tour, Aix en Provence, Dijon, Valenciennes, Bordeaux, Rennes, Évreux, Toulouse, deux fois à Lyon et Paris. Avec un effet mobilisateur indéniable : les responsables régionaux, les franchisés étaient présents. C’était l’occasion pour le département Environnement et l’équipe EcoProgress™ de reposer le cadre de notre stratégie et dEcoprogress-Lyon_Petit.jpge rappeler l’importance des référents dans le dispositif.

Un moment convivial aussi, et un vrai temps d’échange entre des gens qui sont souvent en contact mais n’ont guère l’occasion de se rencontrer. Une première, donc, et un franc succès.


A Lyon, des franchisés arborent leur Trophée

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

2012 : année internationale de l’énergie durable pour tous

05/01/2012

annee-internationale-energie-durable.jpg

Dans les pays en développement, plus de trois milliards de personnes sont tributaires de la biomasse traditionnelle et du charbon pour cuisiner et se chauffer. Plus d’un milliard (1,4) de personnes n’ont pas accès à l’électricité. Même lorsque des services énergétiques modernes sont disponibles, ils sont trop coûteux pour des millions de personnes connaissant des difficultés économiques.

Reconnaissant l'importance de l'énergie pour le développement durable, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé dans sa résolution 65/151, l'année 2012 "Année internationale de l'énergie durable pour tous".

L'Année internationale est l'occasion pour l’ONU de souligner l'importance du transfert de technologies et de leur diffusion à l'échelle mondiale, notamment dans le cadre de la coopération Nord-Sud, de la coopération Sud-Sud et de la coopération triangulaire. C’est dans ce cadre qu’un réseau mondial de professionnels de l'accès à l'énergie et des comités de coordinations nationaux sont en train de se mettre en place.

Pour consulter le site de l’Année internationale de l’énergie durable pour tous.

 

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Rio, vingt ans après : que peut-on en attendre ?

16/11/2011

Je viens de lire dans le supplément du magazine Terra Eco de novembre (pages 16 et 17) un intéressant article sur le prochain sommet de la Terre, qui se tiendra comme vous le savez sans doute à Rio de Janeiro en juin 2012. Dans la ville même où, vingt ans auparavant, s’est déroulée la première conférence des Nations Unies sur le développement durable. En 1992, l’époque était à l’optimisme et la conférence avait suscité de grands espoirs. « Cette rencontre avait donné naissance à une déclaration fondatrice, à des conventions et, dans un élan de créativité, à 2500 recommandations : les fameux ''Agendas 21’’ », précise l’article de Terra Eco. Il sera évidemment nécessaire de faire un bilan des engagements signés à l’époque. Selon le point de vue, le verre peut sembler à moitié plein (changement des mentalités, compréhension de l’urgence) ou à moitié vide (la réponse aux enjeux semble bien lointaine). L’économie verte domine dans la préparation du sommet. Les changements les plus attendus : une meilleure gestion de l’eau, une sécurité alimentaire renforcée et une énergie mieux partagée. Bien sûr, le contexte n’est pas le même qu’en 1992. « Il faudra compter avec les séquelles de la crise financière et économique, avec l’appétit et les ambitions des pays émergents dans les technologies vertes. » Il y a vingt ans, les objectfs ont été posés, il y a maintenant urgence à se donner les moyens du changement.

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Les 4 ans du Grenelle de l’environnement : un bilan mitigé

02/11/2011

Le 25 octobre dernier, c’était le quatrième anniversaire du Grenelle de l’environnement. À l’occasion des tables-rondes, 268 engagements en faveur de l’environnement avaient été pris. Le Grenelle est aujourd’hui entré dans sa phase de mise en œuvre, explique-t-on sur le site du Ministère de de L’Écologie, et s’invite dans le quotidien des français « Le Grenelle a dans tous les secteurs engagé une mutation de notre société vers un modèle de développement plus durable. »

Si le gouvernement se félicite des actions mises en place et des résultats obtenus, le bilan dressé par Action Climat de France est nettement moins optimiste. L'association récapitule notamment les projets qui vont à l'encontre des paroles du gouvernement : abandon de la contribution climat énergie, exclusion des émissions indirectes du bilan de gaz à effet de serre des entreprises, absence totale de mesures significatives pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre de l'agriculture...

Pour vous faire une idée de ces deux constats pour le moins contrastés :

- le communiqué de presse du Ministère de l’Écologie

- le site du Réseau Action Climat de France

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Des référents en Or au Palais des Congrès

14/10/2011

AG_TropheesOr_petite.jpg
Photo Vincent Arbelet

Mardi dernier, 11 octobre, se tenait au Palais des Congrès l’Assemblée Générale des franchisés. C’est à cette occasion que nous avons remis les Trophées d’Or du Défi EcoProgress™.

Voilà qui mérite quelques explications pour ceux qui ne fréquentent pas assidument ce blog ! EcoProgress™ est le dispositif sur lequel repose notre stratégie environnementale. Il s’appuie sur des outils de pilotage (un logiciel dont je vous reparlerai bientôt) et un réseau de référents dans tous les restaurants, mis en place depuis 2008. Le rôle du référent : mobiliser l’équipe, veiller à la bonne application des recommandations environnementales, piloter le logiciel et assurer le relais entre le siège et son franchisé pour toutes les opérations environnementales. En quatre années d’existence, le réseau a fait la preuve de son efficacité. Il a contribué à la réduction de notre impact environnemental dans de nombreux domaines : maîtrise des consommations énergétiques, réduction des gaspillages, gestion des déchets...

La colonne vertébrale de l’action : un réseau opérationnel avec des référents sur le terrain, et une dynamique d’animation.

L’une des facettes de cette dynamique, c’est le Défi : il est conçu comme un challenge amical qui récompense chaque année les restaurants les plus actifs en matière d'environnement. Son objectif est d’inciter les restaurants à progresser sur les enjeux prioritaires, définis chaque année. Les lauréats sont répartis en trois niveaux en fonction de leurs résultats : le niveau Or (national), le niveau Argent (régional), le niveau Bronze (local).

Pour l’édition 2010-2011, 43 référents se sont distingués en amenant leur restaurant au niveau national. Ce sont eux qui ont reçu mardi les Trophées d’Or. La remise des trophées a eu lieu l’après-midi. Les lauréats d’Or ont été accueillis dans la matinée par l’équipe d’animation EcoProgress™. Ils ont entre autres assisté à une conférence de Bettina LAVILLE, présidente de Comité 21, qui a accepté d'être leur Marraine durant cette AG. Clou de la journée : quand ils sont entrés en scène pour recevoir leur trophée, les référents ont reçu une « standing ovation » de la part de l'ensemble des franchisés !

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |