La rentrée !

25/08/2010

Je rentre tout juste de congés et suis très heureuse de voir les nombreuses contributions parues suite à mes derniers posts.

Avant de bien finaliser toutes mes réponses, je voulais rebondir sur un des commentaires parus en faisant un lien avec un article que j'ai lu pendant mes vacances.

Il s'agit d'un article intitulé "Comment fabriquer des cerveaux verts ?" paru dans le hors-série "Les pensées vertes. L'écologie décryptée" de la revue Sciences Humaines. Cet article fait référence à des travaux menés en économie comportementale, matière qui "vise à à mieux comprendre nos processus d'analyse et de décision dans des situations de choix, principalement économiques".

Ces travaux ont vu naitre la notion de "coup de pouce". L'idée est d'inciter les gens à prendre une certaine décision - dans l'exemple qui nous intéresse ici cela peut concerner le choix de l'option ayant le moins d’impact sur l'environnement - tout en leur laissant le choix de dire non. L'illustration donnée de ce "coup de pouce" est celle de la programmation automatique d'une imprimante en mode recto/verso, avec la possibilité d'imprimer en verso après avoir appuyé sur un bouton supplémentaire. Il y a les sympathisants de cette politique. Et il y a ceux qui la jugent trop "paternaliste" et "infantilisante" pour le citoyen.

Pour l'heure, ce champ d'étude reste trop récent et le sujet - les comportements des citoyens - trop vaste, à mon sens, pour un positionnement. En tous cas, ce qu'il ressort de cet article (et des travaux du CRED - Centre de recherche sur les décisions environnementales de l'Université de Columbia - USA) est que l'encouragement aux discussions et aux délibérations collectives est conseillé pour sensibiliser un auditoire. C'est ce que nous cherchons à mettre en place à travers les concertations (déchets abandonnés dans la nature, nouveaux cahiers des charges agricoles). Et, en effet, les résultats sont très encourageants.

Commentaires (4) | Ajouter un commentaire |

Loi Grenelle 2 adoptée

16/07/2010

Après un passage en commission mixte paritaire (7 députés - 7 sénateurs), la loi Grenelle 2  a été définitivement adoptée le 28 juin au Sénat et le 29 juin 2010 à l'Assemblée nationale.

L'ensemble du dispositif Grenelle constitue déjà une grande avancée en matière de concertation des parties prenantes (cf mon post « Le projet de loi Grenelle 2 adopté par l'Assemblée nationale »). Toutefois, et depuis déjà quelques mois maintenant, plusieurs associations font savoir leur désaccord avec les textes définitifs Grenelle 1 et 2, certaines d'entre elles se sont même retirées du processus de concertation. Aujourd'hui, et contrairement à ce qui a été le cas pour le Grenelle 1, les députés de l'opposition ont voté contre cette loi, estimant pour certains que le compte n'y était pas...

Les lois Grenelle 1 et 2 sont votées certes, mais elles ne deviendront opérationnelles que lorsque leurs décrets d'application seront publiés. A priori, plusieurs centaines de décrets doivent être rédigées. C'est une véritable machinerie qui doit se mettre en route pour tenir les « promesses » de ces lois... C'est pourquoi les parties prenantes de la concertation Grenelle disent aujourd'hui rester très vigilantes. Elles veulent suivre avec attention la rédaction de ces décrets. Trop de réglementations n'ont jamais pu être utilisées faute de disposer de leurs décrets d'application...

Après le « semi-échec » de Copenhague (certains parlent d'échec total...), la déception de nombreuses ONG face au grenelle et le contexte particulier de la crise économique, je crains que certains citoyens  soient « démotivés » par les enjeux environnementaux... Gageons sur les efforts des pouvoirs publics, des associations et des entreprises pour continuer à mobiliser.

A lire, un article intéressant sur le sujet : http://www.challenges.fr/actualites/politique_economique/...

 

Commentaires (7) | Ajouter un commentaire |

Le projet de loi Grenelle 2 adopté par l'Assemblée nationale

07/06/2010

Après son adoption par le Sénat en octobre dernier, le projet de loi Grenelle 2 vient d'être amendé puis adopté par l'Assemblée nationale. Pour rappel, le Grenelle 2 est désigné comme la « boîte à outils » qui doit permettre une mise en œuvre concrète des objectifs environnementaux fixés par le Grenelle 1.

Même si ce projet de loi Grenelle 2 n'a pas conduit au consensus du Grenelle 1, la plupart des parties prenantes du Grenelle de l'environnement est d'accord pour confirmer l'avancée permise par un tel dispositif. Le rassemblement, autour d'une même table, de représentants du gouvernement, d'associations, d'entreprises, de collectivités locales ou encore de syndicats professionnels constitue déjà, à lui seul, une grande avancée. La prise en compte des enjeux environnementaux et les engagements qui en ont découlé sont quant à eux, des nouveautés qui font de la France le premier Etat européen à avoir engagé des changements aussi importants dans un lapse de temps si court.

Malgrè les doutes, les critiques ponctuelles qui tournent autour de l'efficacité des ces débats ou du manque d'ambitions de certains objectifs, il me semble important de souligner l'élan initié par les travaux menés pendant ces trois années.

A suivre : des posts plus spécifiques sur les différentes thématiques du Grenelle (energie, déchets, transport...)

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Préserver les forêts

02/10/2009

Comme nous l'avons déjà évoqué sur le blog, la préservation de la ressource en bois fait partie de nos priorités en matière d'environnement et de lutte contre le changement climatique. Pour cela, nous avons mis en place une politique d'achats rigoureuse, encourageant à la gestion durable des forêts de France et d'Europe du nord, d'où proviennent l'essentiel de nos approvisionnements. Mais les enjeux liés au bois sont planétaires et nous devons également essayer, quand cela est possible, d'agir avec d'autres, à cette échelle, comme cela est par exemple le cas depuis 2001, date à laquelle nous avons décidé de signer le moratoire de Greenpeace contre la déforestation de l'Amazonie.

L'occasion se représente à nouveau aujourd'hui et je souhaitais vous parler d'une initiative intéressante qui mérite d'être soulignée. Celle-ci a été lancée par le Prince de Galles en 2007. « The Prince's Rainforests Project » ou le « projet du Prince de Galles pour les forêts tropicales » vise la préservation des forêts tropicales. Après plusieurs mois de travail, il a abouti en mars dernier à une proposition : la mise en place par la communauté internationale, d'un plan d'urgence en faveur des forêts tropicales grâce à la création d'un fonds dédié. Celui-ci permettrait d'accompagner la mise en oeuvre d'actions de préservation dans les pays abritant une forêt tropicale. Il s'agit là d'une solution originale qui tient compte à la fois, des enjeux économiques, sociaux et écologiques liées à la disparition des forêts tropicales. Elle pourrait également servir de mécanisme de transition d'ici la mise en oeuvre des mesures prévues par la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, actuellement en négociation. Pour encourager la démarche une pétition a été mise en ligne. Son objectif : obtenir le maximum de signatures pour provoquer la mise en débat de la proposition au rendez-vous de Coppenhague en décembre prochain. Je vous invite dès maintenant à consulter le plan d'urgence proposé et à signer la pétition ! Attention, il ne reste plus que quelques semaines pour se mobiliser!

Lien vers la synthèse du plan d'urgence en français : http://princes.3cdn.net/4cdabaaf3c296e7edf_wkm6b01n9.pdf&...

Lien vers la pétition en ligne :http://www.rainforestsos.org/mcdonalds

Commentaires (3) | Ajouter un commentaire |

Loi Grenelle 1, la suite

07/08/2009

Le projet de loi Grenelle 1 a été adopté, jeudi 23 juillet, en commission mixte paritaire. Il a fallu plusieurs mois de débats pour que sénateurs et députés se mettent finalement d'accord sur le cadre général de la politique environnementale française. En matière d'énergie par exemple le projet propose de diminuer de 23% d'ici 2020 la consommation d'énergie et les émissions de gaz à effet de serre et d'augmenter toujours de 23 %  la quantité d'énergie produite à partir des renouvelables. Pour savoir comment le gouvernement envisage d'y parvenir concrètement dans les faits, attendons le mois d'octobre et les discussions au parlement autour du projet de loi Grenelle 2 portant "engagement national pour l'environnement".

Les conclusions nous aideront peut-être à aller encore plus loin dans notre démarche.

 

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Retour

31/07/2009

Me voilà de retour de congés maternité depuis plusieurs semaines pendant lesquelles  j'ai découvert l'état d'avancement des différents chantiers environnement que nous menons cette année. Je suis très contente : tous les projets ont bien avancé et nous devrions obtenir des résultats très intéressants d'ici la fin de l'année qu'il s'agisse du  déploiement du plan déchets, des concertations agricoles, du dispositif EcoProgress, de l'Appel à projet environnement...  

 

J'en profite d'ailleurs pour remercier Eric et Sophie et toutes les personnes qui ont pendant mon absence suivi ces différents dossiers et pas seulement sur le blog.

 

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |