Concertations agricoles : plus de 100 personnes réunies pour la présentation des conclusions

15/10/2010

Image1.png

Il y a 10 jours, nous avons réuni à Paris tous les acteurs qui ont été impliqués, de près ou de loin, dans notre processus de concertations agricoles. Plus d'une centaine d'acteurs a répondu présent ! Nous avons pu leur présenter les résultats du projet initié en mars 2009.

Pendant 18 mois, tous ces acteurs (nos fournisseurs bien sur, agricultuers, cooperative agricoles, acteurs de la filière bio, ONG, conseils régionaux, chercheurs et écoles...) nous ont accompagnés dans la recherche de solutions environnementales innovantes et j'en profite ici pour les remercier à nouveau.

Grâce à leur expertise et à leur implication, nous avons pu dépasser les controverses qui peuvent exister sur les questions agricoles et définir des programmes d'actions auxquels adhèrent maintenant chaque acteur de nos filières. Objectif : réduire les émissions de gaz à effet de serre, préserver les ressources en eau (quantité/qualité), améliorer le bien-être animal et favoriser la biodiversité et ce, pour 5 filières principales : le Boeuf, le Poulet, le Blé, la Pomme de Terre et la Salade.

Nous disposons ainsi aujourd'hui d'une véritable stratégie agroécologique solide à la hauteur des enjeux agricoles des 10 années à venir. Prochaine étape : tester sur le terrain les solutions trouvées... à suivre...

Merci encore

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire |

OGM et forêt amazonienne : McDonald’s maintient sa position

04/12/2008

Ce matin les ministres de l’Environnement des pays de l’Union se réunissaient pour échanger sur la question des OGM et notamment de leur autorisation ou non.

Les décisions qui vont être prises aujourd’hui et demain sont très attendues. Aujourd’hui, le soja génétiquement modifié MON89788 vient d’être autorisé par la commission européenne pour la production d’aliments pour l’homme et les animaux.

Je profite de cet évènement pour rappeler que, de façon responsable, en 2001, Mcdonald’s a imposé à ses fournisseurs que tous les produits proposés dans les menus soient sans OGM. A cette occasion et pour préserver la forêt, nous avions signé un moratoire avec Greenpeace, pour que les productions agricoles constitutives de l’alimentation du bétail ne proviennent que de terres agricoles disponibles. Ce moratoire a été renouvelé cette année.

Peut-être un sursaut des états demain ?

 

Commentaires (26) | Ajouter un commentaire |