« Précédent | Page d'accueil

En avant-première : le stand McDo au Salon de l’agriculture 2017

Posté par Delphine SMAGGHE, le 22/02/2017
Catégorie : Communication , Filières Qualité

SIA_2017.jpg

Pour notre 17ème année de présence au Salon International de l’agriculture, nous installerons de nouveau un stand, d’une surface de 156 m², dans le hall 1 : le pavillon le plus visité du salon, qui permet une proximité avec les animaux. Le salon aura lieu du 25 février au 5 mars. N’hésitez pas à venir nous voir !


Comme à l’habitude, le stand se compose de deux espaces distincts : un espace ouvert au grand public et un espace professionnel aménagé pour les rendez-vous.

L’espace ouvert propose un parcours autour de 5 grandes tables, une pour chacune des principales filières d’approvisionnement de McDonald’s : blé, pomme de terre, salade, bœuf et poulet. Les tables accueilleront du contenu, des animations manuelles et tactiles, des tablettes... Elles délimiteront un espace d’une quinzaine de places où se dérouleront des animations.

Mais la grande nouveauté du stand 2017, c’est une plongée insolite dans les filières à l’aide d’une nouvelle technologie : la réalité virtuelle. Équipé d’un casque spécial et bien installé sur un talus herbeux (en faux gazon, tout de même !), le visiteur voyagera en immersion totale au cœur de deux filières végétales, le blé et la pomme de terre, grâce à des films tournés à 360°. Cette animation novatrice sera le fil rouge du stand : dans l’espace dédié, 6 casques seront accessibles, ainsi que 4 tablettes. Un QR Code permettra d’accéder aux films depuis son smartphone, sa tablette et même depuis chez soi.

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire |

Commentaires

A l ATTENTION DE Mme DELPHINE SMAGGHE

bonjour,

je pratique la course à pied 4 fois part semaine et du vélo le week end et à chaque fois qu' un MACDONALD s'installe prêt de mon village entre friville escarbotin et st valery sur Somme dans le 80,je constate la même chose des sacs MAC DRIVE ou à emporter dans les rues, les champs ect...
je propose donc une solution pour éviter ces désagréments en temps que image de marque mais aussi de civisme ..
ce serait de mettre en place une consigne dont le prix serait intégrée à l achat, avec un code barre sur les emballages qui aurait pour renseignement divers indications.
forcement il faudrait des box à proximités des resto MACDO avec un ramassage constant mais bon je pense que pour l image

coordialement

MR TIEC

Écrit par : tiec emmanuel | 23/03/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour Monsieur Tiec,

Je comprends, et je partage, votre indignation devant ces comportements incivils, croyez-le bien. L’entreprise McDonald’s dans son ensemble est très consciente de la nuisance des déchets abandonnés sur la voie publique pour l’environnement. Mais si la question parait simple, la réponse ne l’est pas. Pour chercher des solutions, nous avons organisé des concertations en 2007 auxquelles ont participé des élus, des associations, des services municipaux en charge de la propreté, des fabricants d'emballages, des clients et des équipes de McDonald's…

Parmi les solutions, la piste de la consigne a été étudiée, et abandonnée pour plusieurs raisons. D’abord, la consigne ne fonctionne que pour les emballages propres qui peuvent être stockés en attendant d’être rapportés : or nos emballages sont en papier et une fois utilisés se conservent difficilement. D’autre part, pour des raisons d’hygiène et de sécurité alimentaire, et dans le cadre de notre plan HACCP, nous ne pouvons pas faire rentrer un flux sale dans nos restaurants. En outre, des études ont montré qu’une personne capable de jeter sans regret ses emballages par la fenêtre de sa voiture ne serait pas disposée à les conserver, pour une durée indéterminée, avant de trouver le temps de les ramener au restaurant pour quelques centimes.

Malgré tout, des solutions ont été retenues et mises en œuvre : les emballages sont devenus moins volumineux et plus faciles à compacter pour être jetés dans les poubelles ; nous avons créé des poubelles spéciales accessibles depuis les voitures sans en descendre, et la plupart des restaurants les installent à la sortie des parkings ; des tours de propreté (équipiers chargés de ramasser les emballages aux alentours des restaurants) sont organisés ; des partenariats se nouent avec les communes pour organiser le ramassage, la communication et la sensibilisation…

Je vous accorde qu’il reste encore du chemin à parcourir, mais nous nous efforçons d’y travailler au quotidien.

Cordialement,
Delphine Smagghe

Écrit par : Delphine Smagghe | 24/03/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés le week-end et la semaine entre 18 h - 09 h (Europe/Paris).

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture