« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

Solar Impulse 2 bat le record mondial de vol en solitaire

Posté par Delphine SMAGGHE, le 10/07/2015
Catégorie : Energie

SolarImpuse_3.jpg

Photo : Solar Impulse

Vendredi 3 juillet, après un vol de cinq jours sans escale au-dessus du Pacifique, l’avion solaire s'est posé à Hawaï. Il s'agissait de la plus longue étape de son tour du monde entamé en mars. Ce périple a permis à son pilote de battre le record du plus long vol en solitaire sans ravitaillement.


Je vous ai déjà parlé en mars dernier de Solar Impulse 2, un avion qui effectue actuellement un tour du monde en utilisant uniquement l’énergie solaire. Il est en effet recouvert de cellules photovoltaïques qui rechargent de nombreuses batteries. L’énergie captée le jour lui permet de voler également de nuit. Il était parti le 9 mars d'Abou Dhabi pour un tour du monde de 35 000 kilomètres destiné à promouvoir l'usage des énergies renouvelables.

Solar Impulse 2 a bouclé la semaine dernière la plus longue et la plus périlleuse étape de son tour du monde en parcourant plus de 8 000 kilomètres sans escale entre Nagoya, au Japon, et Hawaï, et cela sans brûler la moindre goutte de carburant.

L'avion s'est posé vendredi 3 juillet après cette traversée du Pacifique. Avec 117 heures et 51 minutes passées en l’air (soit pas loin de 5 jours), le pilote suisse de 62 ans André Borschberg a largement battu le précédent record mondial de vol en solitaire établi en 2006 par Steve Fossett, qui avait volé pendant 76 heures et 45 minutes (un peu plus de trois jours).

Seul dans la cabine non pressurisée de 3,8 mètres cubes. Le pilote a dû faire face à des conditions parfois extrêmes. Volant à des altitudes allant jusqu'à 9.000 mètres, il a dû utiliser des bouteilles d'oxygène pour respirer et subir de grandes variations de températures lors d'une même journée. Pour pouvoir garder le contrôle de son engin, il faisait des siestes de 20 minutes seulement. André Borschberg s’était minutieusement préparé à cette épreuve d'endurance, de même que Bertrand Piccard qui vole en alternance sur le Solar Impulse et va prendre sa suite à Hawaï.

Dès que la météo le permettra, Solar Impulse 2 s’envolera pour Phoenix aux États-Unis, où l’avion effectuera deux autres escales.

Ensuite, les pilotes affronteront de nouveau deux très longues étapes. La première sera la traversée de l’Atlantique. La durée estimée du voyage est de 120 heures, et l’avion se posera en Europe. La dernière étape (120 heures de vol également) le ramènera fin août à son point de départ, Abu Dhabi, pour boucler son tour du monde.

La raison d’être de l’aventure Solar Impulse ? Attirer l’attention du monde entier un message : le potentiel énorme des énergies propres pour protéger les ressources naturelles de notre planète, et l’importance de l’esprit pionnier pour créer un avenir meilleur. L’équipe de Solar Impulse a travaillé pendant 12 ans pour cette tentative de premier tour du monde en avion solaire.

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture