« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

Une année de la lumière

Posté par Delphine SMAGGHE, le 21/01/2015
Catégorie : Développement durable , Energie

AnneeInternationaleLumiere.jpg

2015 a été proclamée « Année internationale de la lumière et des techniques utilisant la lumière » par l’ONU. Avec l’idée de sensibiliser le public aux solutions quelles peuvent apporter aux grands défis contemporains comme l’énergie, l’éducation, l’agriculture et la santé. Une occasion d'inspirer, d'éduquer et de connecter à l'échelle mondiale.


Dans sa résolution, adoptée en décembre 2013, l’assemblée générale des Nations Unies considère que « la lumière et les techniques utilisant la lumière sont essentielles dans la vie des citoyens du monde et elles joueront un rôle éminent, à de nombreux égards, dans le développement futur de la société mondiale. »

La lumière, à l’origine même de la vie, et ces applications sont « capitales pour les progrès actuels et futurs dans des domaines tels que la médecine, l’énergie, l’information et les communications, les fibres optiques, l’agriculture, les industries extractives, l’astronomie, l’architecture, l’archéologie, le divertissement, l’art, la culture... » Elles sont à même de relever les défis d’un développement durable et d’améliorer la qualité de vie dans les pays développés comme dans les pays en développement.

Mais ces techniques et leur conception peuvent aussi jouer un rôle important dans l’utilisation plus rationnelle de l’énergie, notamment en limitant le gaspillage d’énergie, et dans la réduction de la pollution lumineuse, essentielle à la préservation du ciel nocturne.

Lancée les 19 et 20 janvier, cette année internationale est organisée en partenariat avec l'UNESCO par de nombreux acteurs : la communauté scientifique, le monde de l'enseignement, les plates-formes technologiques, les organisations à but non lucratif et des partenaires du secteur privé.

En France, l’Année de la lumière fera l’objet d’une multitude d’événements : conférences et tables rondes, colloques techniques et scientifiques, manifestations artistiques, mise en place d’outils pédagogiques, expositions, opérations de vulgarisation scientifique, visites de sites scientifiques, techniques, industriels ou culturels, rencontres avec et pour les jeunes...

Pour en savoir plus, et consulter le calendrier des événements, le site officiel de L’Année de la lumière en France.

Commentaires (3) | Ajouter un commentaire |

Commentaires

La lumière oui !!!!!!!! eclairer les gens vers une attitude plus responsable et limiter les impacts de nos gestes quotidiens à priori "innofensifs" et pourtant si lourds de conséquences.
Pas besoin de solutions dites miracles; un petit geste accomplit par chacun
POur ma part depuis des années, ayant des enfants je demande le menu Happy meal SANS LA BOITE EN CARTON, puisque je consomme sur place à quoi bon gaspiller car c'est le mot un emballage tout neuf pour le mettre à la poubelle dans la demi heure qui suit tout celà parce qu'il touché le plateau????
Pourquoi ne pas proposer aux parents AVEC ou SANS la fameuse boite qui contient le cadeau et le menu enfant ???? ne pourrait pas se faire l'économie du gaspillage pur et et simple.....

Écrit par : Papaye | 10/02/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Je comprends votre scrupule, et votre refus de la boite témoigne de vos convictions en matière d’environnement. Cependant cette boîte joue un rôle puisqu’elle ménage la surprise pour les enfants. Sachez que nos restaurants vont progressivement mettre en place le tri, et la boite pourra ainsi être recyclée.

Voir à ce sujet ma réponse à votre commentaire :
http://www.mcdonalds-environnement.fr/archive/2015/02/11/le-deuxieme-acte-de-notre-strategie-agroecologique-24674.html

Par ailleurs le poids de la boite a été allégé ces dernières années.
Nous avons travaillé prioritairement le plus gros impact du menu Happy Meal : le jouet lui-même. En 2014, par exemple, les jouets ne contiennent plus de piles. Nous avons réalisé, depuis 2012, plusieurs opérations destinées à promouvoir les livres, et depuis 2015, les enfants ont désormais le choix entre un livre ou un jouet avec le menu.

Cordialement,

Delphine Smagghe

Écrit par : Delphine Smagghe | 24/02/2015

Merci de votre réponse.. oui en tant qu'industriel vous souhaitez créer ce désir chez l'enfant de trouver un véritable cadeau sur son plateau... le choix donné aux parents d'avoir ou non cette boîte en le mettant en avant dans les restaurants pourrait vous faire faire des économies et au passage ne pas générer tout ce gaspillage. Je me réjouis qu'il n'y ait plus de pile dans les jouets.. et oui les livres sont bien plus appréciés par les parents et les enfants
cdlt

Écrit par : Papaye | 08/05/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture