« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

Climat : le GIEC remet sa synthèse définitive

Posté par Delphine SMAGGHE, le 14/11/2014
Catégorie : Climat

RapportSyntheseGiec.jpg

L’actualité climatique est décidément chargée en cette fin d’année 2014. Les scientifiques du GIEC viennent de rendre publique la synthèse de leur 5ème rapport d'évaluation du changement climatique. Un document qui servira de base aux négociations onusiennes sur le climat à Paris en 2015.


Le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) a donc finalisé la synthèse de son cinquième rapport d’évaluation.

Elle permet de relier les informations des trois précédents volets thématiques parus depuis 2013 : les indices scientifiques de la transformation climatique, les conséquences possibles pour les écosystèmes et des propositions de mesures à adopter pour modérer ces changements.

Le « résumé pour les décideurs » qui en est issu a été validé par les délégations de plus de 100 pays présentes lors d’une session plénière qui s’est tenue à Copenhague du 27 octobre au 1er novembre.

Pour résumer le résumé : la situation n’est pas brillante.

Le réchauffement est en marche. Le « climat change » en raison de nos émissions de gaz à effet de serre. S’il n’est pas « contrôlé », ce changement climatique aura des impacts « graves, étendus et irréversibles ». Il entraînerait entre autres une aggravation de l’élévation du niveau de la mer, des vagues de chaleur et des pluies abondantes plus fréquentes ou plus intenses.

Avec une injustice majeure : les populations exposées à ces changements dans les pays les moins développés ne sont guère en mesure d’y faire face. En outre, « nombre des personnes les plus vulnérables aux changements climatiques ont contribué et contribuent le moins aux émissions de gaz à effet de serre ».

Il est encore possible de limiter l'élévation de température à 2°C en moyenne planétaire de plus qu’avant la révolution industrielle si les émissions mondiales de gaz à effet de serre sont « réduites de 40 à 70% entre 2010 et 2050 ». Mais nous n’avons pas beaucoup de temps avant que ce ne soit plus possible

Le rapport du GIEC sera incontournable lors de la COP 21, la Conférence des parties de la Convention climat qui doit se tenir à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015. Un accord en ligne avec ses préconisations est-il envisageable ? Le rapport montre qu’il n’existe aucun frein technique majeur pour limiter la hausse de la température à 2°C, et que l’impact des mesures à prendre n’affectera que très faiblement la croissance économique mondiale.

« Le temps joue contre nous », a lancé en guise d’avertissement Ban Ki Moon, le secrétaire général des Nations Unies. Plus on attend, plus le coût économique, social, sociétal et environnemental sera élevé. Pour tous les pays du monde, sans exception.

Pour en savoir plus, le site leclimatchange.fr propose une synthèse très complète et illustrée des conclusions du rapport, grâce à de nombreuses infographies.

________________________________________________________________

Chez McDonald’s France - Nous avons mis en place un suivi régulier de nos émissions de gaz à effet de serre qui nous permet de piloter avec précision nos plans de progrès : remontées mensuelles d’informations et Bilans Carbone® effectués tous les 3 ans par un bureau d’études spécialisé.

Nos objectifs : entre 2005 et 2020 (par transaction), - 60 % sur le périmètre de nos restaurants, et - 20 % sur le périmètre global, incluant toutes les émissions directes et indirectes, notamment les filières agricoles et les déplacements des clients.

Notre troisième bilan en 2011 a fait apparaître une baisse des émissions par transaction de - 34,7 % sur le périmètre des restaurants, et pour la première fois une baisse sur le périmètre global : - 2 %.

Le prochain Bilan Carbone sera réalisé en 2015 sur les résultats de 2014.

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture