« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

Un an seul sur un iceberg en train de fondre

Posté par Delphine SMAGGHE, le 10/09/2014
Catégorie : Climat

Adrift2015.jpg

Pour sensibiliser le grand public à l'accélération de la fonte des glaces, l’explorateur et aventurier italien Alex Bellini a décidé de passer un an dans une capsule de survie sur un iceberg en train de fondre et dérivant au large du Groenland.


Alex Bellini est rompu aux expériences extrêmes (et à fortes retombées médiatiques). Il a ainsi parcouru 23 000 kilomètres lors de différents marathons, traversé à la rame en solitaire la Méditerranée et les océans Atlantique et Pacifique...

Pour contribuer à la prise de conscience du réchauffement climatique et de ses conséquences, il s’est assigné un projet pour le moins original : vivre pendant une année seul sur un iceberg, dériver avec lui en suivant les étapes de sa fonte, puis de sa disparition.

Son projet, baptisé Adrift 2015, devrait démarrer au printemps 2015. Après avoir choisi un iceberg au large du Groenland, Bellini y installera une capsule de survie similaire aux modules lunaires. Cette capsule présente aussi l’avantage de pouvoir flotter sur la mer quand l’iceberg aura totalement fondu... À l’intérieur il embarquera 300 kilos de nourriture déshydratée et l’équipement qu’il utilisera pour faire des relevés et documenter son expérience. Pour le faire fonctionner, il utilisera un rameur qui convertira son énergie musculaire en électricité. Sa solitude sera parfois rompue : il restera connecté au reste du monde, qui pourra par exemple observer l'iceberg à l’aide d’une caméra 360°. Blogueurs, écrivains et environnementalistes relaieront son aventure.

À suivre donc... Opportuniste ou pas, ce projet insolite aura au moins le mérite d’attirer l’attention sur l’inexorable accélération de la fonte des glaces polaires, en particulier au Groenland.

Dans une étude publiée fin août, des chercheurs allemands estiment qu'en moyenne, entre janvier 2011 et janvier 2014, les deux grandes calottes polaires ont perdu annuellement environ 500 milliards de tonnes, soit autant de glace déversée dans l'océan. Lire ici l’article « La fonte des calottes polaires s’accélère », sur le blog Le Monde Planète.

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture