« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

Transition énergétique : les conclusions de neuf mois de débats

Posté par Delphine SMAGGHE, le 19/07/2013
Catégorie : Energie , Stratégie environnementale

Après neuf mois de débats et de nombreuses contributions sur le site créé pour l’occasion, le débat national sur la transition énergétique devait aboutir hier sur
15 recommandations à remettre au gouvernement
.

Après une réclamation de dernière minute du Medef, le document a finalement été rebaptisé « synthèse des travaux » et les recommandations sont devenues des « enjeux ». Il a été approuvé le « Parlement » du débat (patronat, syndicats, ONG, élus et experts) réuni hier pour sa dernière séance plénière à Paris.

Ces nuances de vocabulaire permettent de concilier les intérêts divergents tout en laissant ouverts des désaccords de fond sur certains points, notamment sur les objectifs de diviser par deux la consommation d'énergie totale d'ici à 2050 et de réduire de 75 à 50% la part du nucléaire dans la production d'électricité... Les acteurs semblent s’accorder en revanche sur la rénovation énergétique des bâtiments (500 000 logements par an) et les mesures de soutien aux énergies renouvelables ou pour réduire la consommation d'énergie dans les transports, en développant par exemple les services de partage de voitures ou en réduisant les vitesses maximales autorisées.

C’est au gouvernement que reviendra la tâche de trancher sur les sujets les plus sensibles.

Cette synthèse sera remise au gouvernement lors de la conférence environnementale des 20 et 21 septembre. Elle pose les bases de la future loi de programmation énergétique.

Le débat en chiffres : 1 000 débats territoriaux avec 170 000 participants, 1 200 contributions sur le site internet, 1 115 citoyens ont participé à la journée citoyenne (le 25 mai) dans 14 régions.

Nous nous sommes engagés à réduire de 60 % nos émissions de gaz à effet de serre entre 2005 et 2020 sur le périmètre de nos restaurants, par client servi. Pour atteindre cet objectif, la baisse des consommations énergétiques des restaurants est l’une de nos priorités. Issu d’une construction progressive, notre plan énergie repose sur trois piliers complémentaires et indissociables.

Réduire les consommations d’énergie en sensibilisant les équipes des restaurants aux bonnes pratiques (allumage et extinction des équipements en cuisine, régulation des températures de chauffage et de climatisation...).

Accroître l’efficacité énergétique grâce à l’utilisation d’équipements moins consommateurs d’énergie et aux nouvelles technologies.

Faire le choix des énergies renouvelables, en couvrant 100 % des consommations électriques des restaurants avec des Garanties d’Origine.

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture