« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

Conférence environnementale : on attend la suite !

Posté par Delphine SMAGGHE, le 19/09/2012
Catégorie : Autre , Développement durable
Tags : conférence environnementale, transition énergétique, biodiversité

Dans l’ensemble, le discours d’ouverture du président de la République a surpris par son ambition et (un peu) rassuré les ONG et les écologistes : fermeture de la centrale de Fessenheim fin 2016, rejet de sept permis d’extraction de gaz de schiste, utilisation des fonds de la Banque publique d’investissement pour financer la transition écologique de l’économie, création d'une Agence nationale de la biodiversité... Les mesures immédiates annoncées en clôture par le Premier ministre, même si elles laissent certaines parties prenantes sur leur faim, sont considérées comme encourageantes... Par ailleurs, les tables rondes qui ont réuni près de 300 participants en quelques heures n’ont pas favorisé les échanges. Bref, une étape est franchie mais il reste de nombreuses attentes sur la suite à donner et des inquiétudes, notamment sur le financement de cette transition écologique. Une feuille de route plus précise doit être envoyée dans la semaine à l’ensemble des ministres.

La transition énergétique est l’un des grands chantiers ouverts par la conférence. Un « grand débat » s’ouvrira dans les prochaines semaines (sans précision de date), avec au bout un projet de loi sur la transition énergétique qui sera présenté au parlement « avant l’été 2013 ». Des mesures immédiates ont été annoncées en clôture par le Premier ministre : la tarification progressive de l’énergie, le soutien au développement de véhicules sobres, la rénovation thermique du parc immobilier, de nouveaux appels d’offres sur l’éolien en mer et le solaire de grande capacité...

Du côté de la biodiversité, la principale annonce est la création en 2013 de l’agence nationale, très attendue des ONG. Le gouvernement souhaite mettre un frein à l’artificialisation des sols, ce qui devrait être précisé dans un prochain projet de loi. L’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes reste tout de même une pierre dans son jardin... On peut noter aussi le maintien du moratoire sur la mise en culture des OGM. Une « pause » est prévue dans le développement des agrocarburants pour contrer la hausse des prix agricoles.

Petite synthèse de ces mesures (et de quelques oublis) dans cet article de Terra Eco.

Et aussi sur Le Monde Planète.

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture