« 2011-11 | Page d'accueil | 2012-01 »

World Clean up 2012 : une journée pour nettoyer les décharges illégales

Posté par Delphine SMAGGHE, le 21/12/2011
Catégorie : Autre , Déchets
Tags : mouvement, let's do it, france, estonie, nettoyage, décharges, illégales

 

Letsdoit.jpg

Avec le World Clean up, entre mars et septembre 2012, les habitants du monde entier seront invités à débarrasser leur pays des décharges illégales.

Le mouvement « Lets’ do it » est né en Estonie, où 50 000 personnes – soit 4% de la population totale - se sont réunies un 3 mai 2008 pour nettoyer en cinq heures 10 000 tonnes de déchets sauvages. Les organisateurs doivent le succès de l’opération à une très forte mobilisation médiatique, au soutien de nombreuses personnalités du showbiz, des politiques et des ONG. Ils ont utilisé un logiciel conçu par les initiateurs estoniens du projet, qui couple Google Earth à des données GPS, et des photos prises par des téléphones cellulaires dans le but de traquer et nettoyer les décharges sauvages d’ordures. Ils le mettent à la disposition de tout pays où des bénévoles voudraient faire quelque chose de similaire.

La campagne a fait boule de neige depuis dans une quinzaine de pays. En Février dernier, le mouvement invite les pays volontaires à se manifester, 60 nations ont répondu à l’appel. Objectif : débarrasser la planète des 100 millions de tonnes de détritus amoncelés dans les décharges illégales. Pour cela, il faudra en tout 300 millions de participants. Le jour ne sera pas le même pour tous, climat oblige, mais l’action devra avoir lieu entre le 24 mars et le 25 septembre 2012. En France elle est prévue en septembre, la date n’est pas encore fixée.

Une belle histoire et une initiative à suivre. Vous pouvez voir la vidéo qui raconte l’aventure estonienne sur le site Let’s do it France.

 

Commentaires (4) | Ajouter un commentaire |

Durban : soulagement diplomatique et accord en vue... mais pour plus tard !

Posté par Delphine SMAGGHE, le 16/12/2011
Catégorie : Climat

La 17e conférence des Nations unies sur le climat s’est finalement achevée, à l'issue de négociations marathon (avec 36 heures de retard...), par un accord prévoyant d’établir d’ici à 2015 un pacte global de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Cet accord devra entrer en vigueur en 2020. Il concernera pour la première fois tous les grands pays émetteurs, dont les États-Unis, l’Inde et la Chine. Il devra avoir une force légale mais ne sera pas juridiquement contraignant, contrairement à ce que demandaient les Européens.

Durban.jpg
Les derniers instants de Durban, au petit matin

Durban 2011 aurait pu se terminer en catastrophe après 14 journées et deux nuits blanches de négociations. C’est donc tout de même un soulagement, bien que les ONG soient unanimement critiques sur l’issue de ce sommet, et sur cet accord obtenu à l’arraché. Il permet malgré tout d’écrire une suite au protocole de Kyoto après 2012 (mais sans la Russie, le Canada et le Japon) et d’éviter un naufrage deux ans après la déconvenue de Copenhague. Mais il ne s’accompagne pas d’une hausse du niveau des promesses des pays pour réduire leurs émissions de GES. Promesses actuellement largement insuffisantes pour contenir le réchauffement sous le seuil de 2°C.

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

La campagne du mois : sensibiliser à la déforestation en milieu tropical

Posté par Delphine SMAGGHE, le 14/12/2011
Catégorie : Communication
Tags : campagne, mois, act responsible

Ceux et celles qui visitent régulièrement ce blog se souviennent sans doute que j’ai inauguré le mois dernier une rubrique intitulée « La campagne du mois ». C’est dans ce cadre que je vous propose ma deuxième sélection de créations publicitaires au service des causes sociales et environnementales. Cette sélection, je vous le rappelle, est extraite de la « galerie » de l’association Act Responsible, qui collecte le meilleur de la création publicitaire en provenance des associations, ONG... dans le but de donner de la visibilité à des communications souvent inconnues et de témoigner du travail quotidien des associations. Ces créations sont accessibles sur le site Act Responsible.

Ce mois-ci, je vous propose Tarzan, créé par Uncle Grey Danemark pour WWF : « 15 km² de forêt tropicale disparaissent chaque minute. »

Tarzan.jpg

Directeur de création: Per Pedersen - Directeurs Artistiques: Rasmus Dunvad, Jesper Hanger - Copywriter: Michael Paterson

Il s’agit d’une campagne de sensibilisation à la déforestation en milieu tropical. La forêt amazonienne est depuis longtemps reconnue comme référentiel écologique, non seulement pour les tribus et les communautés locales, mais aussi pour le reste du monde. C'est aussi la seule forêt tropicale qu'il nous reste en termes de taille et de diversité. Mais l'impact de la déforestation de l'Amazonie continue à défaire progressivement les processus écologiques fragiles qui ont été perfectionnés au fil de millions d'années. Ironiquement, alors que la forêt tropicale continue de disparaître, les travaux scientifiques de ces deux dernières décennies ont mis en lumière les liens critiques qui lient la santé des forêts tropicales au reste du monde.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de WWF France.

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Un site de méthanisation alsacien alimenté (entre autres) par nos restaurants

Posté par Delphine SMAGGHE, le 07/12/2011
Catégorie : Déchets
Tags : méthanisation, partenariats, déchets, valorisation

SiteMethanisation.jpg

Je sais que la question de la collecte et de la valorisation des déchets est un sujet qui vous intéresse particulièrement. Voici un exemple de ce qu’il est possible de faire à l’échelle locale, la seule qui soit viable pour ce type de projets reposant sur des partenariats. Nos restaurants de Guebwiller et Mulhouse, dans le Haut-Rhin, alimentent depuis plus d’un an en déchets cinq plateformes de compostage, montées par un réseau d’agriculteurs (Agrivalor). Les équipiers et les managers des 10 restaurants concernés jouent le jeu et participent avec beaucoup de sérieux au tri. Toutes les pertes alimentaires côté cuisine sont récupérées.

L’énergie d’un territoire

Parallèlement, un projet de méthanisation s’est mis en place avec trois des six agriculteurs du réseau. En novembre 2011, un site a vu le jour à Ribeauvillé, dans le Haut-Rhin. La méthanisation est un procédé naturel de transformation de la matière organique par des bactéries en l’absence d'oxygène. Les déchets sont digérés dans de grandes cuves de béton. Cette digestion produit du biogaz, qui alimente un moteur de cogénération. Celui-ci fournit de l’électricité réinjectée dans le réseau EDF. Le circuit de refroidissement du moteur produit de l’eau chaude qui alimente plusieurs circuits : ils chaufferont un hôtel voisin et son centre de balnéoludisme, la ferme de l’un des associés et l’installation elle-même. Enfin le produit issu de la transformation, le digestat, est réutilisé sur les parcelles agricoles en remplacement des engrais chimiques. La capacité de traitement du site est aujourd’hui de 28 000 tonnes de déchets entrants par an. Ils proviennent d’agriculteurs et de viticulteurs, des collectivités locales (cantines scolaires, hôpitaux, maisons de retraite...), des industries agroalimentaires, de la grande distribution et de la restauration. Les restaurants McDonald’s représentent à peu près 10% de cette collecte. L’objectif à terme est de faire participer tous les restaurants de la région Alsace, objectif favorisé par la situation centrale des sites de compostage et de méthanisation.

Commentaires (5) | Ajouter un commentaire |