« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

Durban : soulagement diplomatique et accord en vue... mais pour plus tard !

Posté par Delphine SMAGGHE, le 16/12/2011
Catégorie : Climat

La 17e conférence des Nations unies sur le climat s’est finalement achevée, à l'issue de négociations marathon (avec 36 heures de retard...), par un accord prévoyant d’établir d’ici à 2015 un pacte global de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Cet accord devra entrer en vigueur en 2020. Il concernera pour la première fois tous les grands pays émetteurs, dont les États-Unis, l’Inde et la Chine. Il devra avoir une force légale mais ne sera pas juridiquement contraignant, contrairement à ce que demandaient les Européens.

Durban.jpg
Les derniers instants de Durban, au petit matin

Durban 2011 aurait pu se terminer en catastrophe après 14 journées et deux nuits blanches de négociations. C’est donc tout de même un soulagement, bien que les ONG soient unanimement critiques sur l’issue de ce sommet, et sur cet accord obtenu à l’arraché. Il permet malgré tout d’écrire une suite au protocole de Kyoto après 2012 (mais sans la Russie, le Canada et le Japon) et d’éviter un naufrage deux ans après la déconvenue de Copenhague. Mais il ne s’accompagne pas d’une hausse du niveau des promesses des pays pour réduire leurs émissions de GES. Promesses actuellement largement insuffisantes pour contenir le réchauffement sous le seuil de 2°C.

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture