« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

La mise en œuvre du Grenelle favorable à une réduction significative des gaz à effet de serre

Posté par Delphine SMAGGHE, le 14/09/2011
Catégorie : Climat , Energie

Si les principales mesures du Grenelle de l’environnement étaient mises en œuvre, quels seraient les effets sur notre consommation d’énergie et nos émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030 ? Positifs, si l’on en croit la DGEC (Direction générale de l'énergie et du climat). Celle-ci a publié en juillet dernier la synthèse d’une étude intitulée : « Scénarios Prospectifs Énergie – Climat – Air à l'horizon 2030 ». Elle a retenu deux scénarios : un premier scénario « pré-Grenelle », et un second scénario qui résulterait de l'application et de l'atteinte des objectifs des lois Grenelle.

Conclusion : le second scénario aboutit à une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 23,1 % d'ici 2020, et de 31,9% en 2030, par rapport à 1990.

Pour ce qui est de la consommation d’énergie en France, le premier scénario fait apparaître une augmentation de la demande de 18 % en 2030 par rapport au niveau de 1990, tandis que le scénario Grenelle permettrait de la réduire de 15%.

Des conclusions encourageantes, sans aucun doute... à condition toutefois que les mesures du Grenelle soient mises en œuvre. En ce qui nous concerne, nous travaillons activement à la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre. Je vous parlerai dans mon prochain billet des résultats de notre troisième Bilan Carbone®, encourageants eux aussi !

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire |

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture