« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

Le tri sélectif dans les restaurants : aller au bout de la démarche

Posté par Delphine SMAGGHE, le 05/07/2011
Catégorie : Déchets , Recyclage

Le tri sélectif est un sujet sur lequel nous avons souvent des remarques, et c’est légitime. Trier ses déchets est devenu un geste banal et nos clients ne comprennent pas que les restaurants soient encore équipés de poubelles uniques. Pour autant, s’il est relativement simple d’installer des poubelles dédiées à disposition de nos clients, la mise en place du tri reste problématique. Elle ne peut concerner, pour l’instant, que les bouteilles en plastique et les canettes. Les autres emballages, qui représentent 75 % des déchets d’un restaurant, ne peuvent pas rejoindre les filières classiques de valorisation actuellement en place car elles n’acceptent pas les déchets souillés ou les cartons recouverts d’un film plastique (pour les gobelets).

Le problème le plus complexe à résoudre est celui de la collecte de ces déchets. Une collecte spécifique pour nos restaurants serait un 
« non-sens » économique et environnemental. L’implantation des restaurants est assez diffuse sur tout le territoire : difficile d'avoir un bilan environnemental positif lorsque des camions viennent chercher quelques kilos de déchets à valoriser ! Une des solutions suppose de travailler avec les communes pour réorganiser les circuits de collecte en intégrant les déchets des restaurants à ceux des ménages. Cette solution implique un partenariat étroit avec les communes. C’est possible et déjà réalisé pour une centaine de restaurants qui proposent le tri sélectif « côté client » et dont les déchets sont collectés et valorisés en même temps que les déchets ménagers. Et ça fonctionne très bien. Mais nous savons que cette solution ne pourra pas être adoptée partout. Nous étudions donc parallèlement deux autres scénarios, qui passent par des prestataires privés.

Mais le tri des déchets ne concerne pas que le côté client des restaurants. Nous nous sommes engagés dans la collecte et la valorisation de deux types de déchets qui représentent des tonnages très importants : les huiles usagées et les cartons. Depuis 2004, nous valorisons nos huiles de friture usagées (7500 tonnes par an) en carburant. Elles sont stockées dans les restaurants puis collectées par des  prestataires spécialisés et transportées jusqu’aux usines de transformation. C’est ce qui permet de fabriquer environ 6 millions de litres de biodiesel chaque année, soit l’équivalent de 20 millions de km parcourus par des poids lourds. Quant aux cartons d’emballages, nous avons notre propre filière de valorisation depuis 2001, en partenariat avec notre prestataire logistique. Ce qui représente chaque année 9000 tonnes de carton recyclées en filière papèterie.

Commentaires (7) | Ajouter un commentaire |

Commentaires

Merci pour cette explication. Vous nous l'aviez donné en novembre 2009 lors de votre intervention aux Débats de l'AGRO (http://www.agroparistech.fr/etudiants/debats/rubrique.php3?id_rubrique=117) et j'avoue que je ne la connaissais pas auparavant et ne comprenais pas l'absence de recyclage.
Peut être faudrait-il l'expliquer aux clients, via par exemple vos protèges plateau en papier imprimé. Sinon vous pourriez avoir des clients qui comme moi auparavant ramènent les emballages chez eux pour les recycler.

Joshua Berger, ingénieur agronome diplômé en économie de l'environnement

Écrit par : Joshua Berger | 11/10/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Joshua !
Je vous remercie de votre commentaire. La collecte sélective fait actuellement l'objet d'une étude et de tests sur différentes pistes. L'étude est longue et complexe, mais nous devrions en connaître prochainement les conclusions. Je ne manquerai pas d'en faire part dès que nous en saurons plus sur la ou les solutions retenues et leur déploiement.

Écrit par : Delphine Smagghe | 12/10/2011

Voilà enfin l'explication que je cherchais...Pourquoi donc MacDonald's n'a toujours pas mis en place le tri sélectif?
Je vous remercie donc d'y avoir répondu à travers ce blog très intéressant . Cependant, je pense que comme l'a dit Mr Berger, il serait bien de l'expliquer à tous les clients.
J'espère que cette démarche aboutira!

Violaine Rauna, étudiante en école de commerce

Écrit par : Violaine | 03/11/2011

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Violaine,

je vous remercie de votre intérêt et de vos encouragements. Comme je le disais à Joshua, nous avançons dans notre étude technique et économique sur la recherche de solutions de collecte tous déchets (aussi bien les déchets alimentaires des cuisines que les bouteilles et canettes, ou les films plastiques, etc.). J'aurai prochainement l'occasion je pense de vous donner plus d'information.

Delphine Smagghe

Écrit par : Delphine Smagghe | 03/11/2011

Bonjour Madame,

Je souhaiterai revenir sur ce que vous dîtes dans le cadre de ce tri sélectif chez Mcdonald's. Vous parlez de deux solutions qui sont en train d'être pensées par des prestataires privés. Vers quelles actions concrètes tendraient-elles ?
Autre chose, vous dîtes, à juste titre, que les gobelets de boissons sont souillés et ne peuvent donc pas faire l'objet de tri sélectif. Certes mais n'est-il néanmoins pas possible de séparer les déchets purement alimentaires et le papier/carton ? Le papier présent sur les plateaux n'est pas systématiquement souillé.
Enfin beaucoup de questions auxquelles j'ai pensé après avoir lu votre post et vos réponses aux commentaires.

Quoi qu'il en soit, je rejoint les deux internautes, je me suis moi-même retrouvée perplexe devant une poubelle d'un de vos restaurants avec mon plateau pas si souillé que cela.

Votre blog est dans tous les cas une mine d'informations très intéressantes. Bravo pour sa mise à jour régulière !

Astrid Barthélemy, étudiante en développement durable à la Sorbonne

Écrit par : Astrid | 23/02/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Astrid !
Comme je le disais en novembre dernier nous avons envisagé et étudié plusieurs scénarios. Celui que nous avons retenu consiste à organiser, avec plusieurs prestataires complémentaires sur chaque territoire, une collecte dédiée de tous les gisements de déchets générés par les restaurants : bouteilles, canettes et emballages (côté salle), huiles usagées, cartons de livraison, films plastique, déchets alimentaires (côté cuisine). Après un tri préalable dans des poubelles distinctes, effectué par les équipes et les clients, la collecte sera réalisée en un seul passage grâce à des camions compartimentés. Les flux collectés seront ensuite regroupés sur une plate-forme intermédiaire pour être envoyés vers la filière de valorisation (recyclage, compostage, méthanisation...) la plus adaptée à chaque gisement présente sur le territoire. Nous avons demandé à plusieurs prestataires de dimensionner un test sur 15 restaurants : coûts, équipements à envisager dans les restaurants, fréquences... Deux entreprises ont proposé des solutions intéressantes. Une expérimentation grandeur nature sera menée en 2012.
En parallèle nous avançons avec les collectivités, les communes, avec lesquelles nous avons des partenariats : sur la question du tri, avec des consignes de tri locales, mais aussi sur les déchets dans les rues avec le Plan Emballages Abandonnés. Plus de précisions ici >>

http://www.mcdonalds-environnement.fr/archive/2012/02/14/programme-emballages-abandonnes-plus-de-1-200-communes-impli.html

Je vous remercie, en tous cas, de l'intérêt que vous portez à notre démarche et à ce blog.

Delphine Smagghe

Écrit par : Delphine Smagghe | 27/02/2012

Chère Madame, SMAGGHE,

soucieux de la protection de l'environnement, j'ai mis au point une machine spécialement déstinée au fast food, estétique et compacte, positionnée en salle, totalement différentes de celle que l'on trouve sur le marché actuellement.

Cette machine permet de séparer l'aluminium, le carton, le plastic, l'alimentaire et les liquides, et permet de réduire le volume à plus de 90 %.

Réduisant considérablement l'émission de C02.en plusieurs points......

je pense que cette machine peut convenir à votre enseigne

Cordialement,

AMICO Charles






,

Écrit par : AMICO CHARLES | 08/05/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture