« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

Il paraît que les hommes polluent plus que les femmes...

Posté par Delphine SMAGGHE, le 01/05/2011
Catégorie : Climat , Développement durable
Tags : émissions de ges, pollution

C’est ce que montre un certain nombre d’études récentes, et notamment celle réalisée en France par Factor X, un bureau de conseil en stratégie climatique et développement durable. D'après ses conclusions, les femmes françaises produisent chaque jour 32,3 kilos d'émissions de CO2 en moyenne, les hommes 39,3 kilos. Une autre étude, menée par deux chercheuses, l’une suédoise l’autre finlandaise, dans quatre pays (Allemagne, Grèce, Norvège et Suède) confirme ces différences. Les femmes consomment, en moyenne, plus d’énergie en vêtements, articles de ménage ou nourriture, mais aussi pour l’hygiène et la santé.

Pourquoi les hommes émettent-ils plus de CO2 ? Parce qu’ils manifestent un goût plus prononcé pour les boissons traitées et les produits carnés. Ils vont plus souvent au restaurant aussi, semble-t-il... Mais ce qui plombe vraiment leur bilan, c’est la voiture, qu’ils utilisent plus souvent et pour des trajets plus longs. L’ensemble des études montre d’ailleurs que les femmes européennes, qu’elles soient célibataires ou mariées, actives ou non, sont dans leur majorité plus disposées à utiliser les transports publics.

L'Institut allemand de Potsdam pour la recherche sur les impacts climatiques dresse le même constat. Selon lui, le fait que l'homme soit plus pollueur que la femme est en grande partie dû au rôle qu'il joue au sein de la société. La parité entre hommes et femmes peu à peu acquise devrait alors progressivement effacer cette différence. Soit, mais dans quel sens ? Les hommes pollueront moins ou les femmes pollueront plus ?

Rien dans tout cela ne bouleverse véritablement les idées reçues, en somme : les femmes font plus souvent le ménage et les hommes chérissent leur voiture ! Mais j’avais envie vous faire partager ce petit clin d’œil...

Commentaires (4) | Ajouter un commentaire |

Commentaires

Bonjour Delphine,

Merci pour ce petit clin d’œil sur le sacro-saint relationnel ambivalent homme/femme.
Cependant, je conteste ce verdict dans la mesure ou l'espérance de vie des femmes et de 10 années supérieure à celle des hommes.
Par conséquent, un rapide calcul démontre que l'homme et la femme sont à égalité ! Désolé.

Plaisanterie mise à part Delphine, je voulais avoir votre opinion sur un résultat de test qui pourrait peut-être vous intéresser.
Comment réagiriez-vous si l'on vous disait qu'il est possible de réduire par 10 les déchets produits par les clients en restaurant ?
Que d'autre part, il devient réaliste de supprimer les déchets jetés sur la voie publique sans l'intervention de personnel supplémentaire.
Et qu'enfin, le risque d’auto-contamination par le client lui-même est définitivement supprimé (Les clients mange avec leurs mains. D’après la FDA, 80% des virus se transmettent par les mains. Affaire récente de Quick sur une contamination mortelle inexpliquée ).

Concernant l'appel à projet dont vous venez de clore les inscriptions, les propositions dont vous allez avoir prochainement actes dépassent le cadre réglementaire que vous avez imposé. En effet, ces études ont été réalisées au niveau international et non pas pour le territoire Français.
Toutefois, elles concourent parfaitement aux objectifs que Mc Donald's France se sont imposés tant en matière environnementale, marketing, sanitaire et financier.


Bien cordialement,

Thierry

Écrit par : Thierry | 02/05/2011

Répondre à ce commentaire

Le roi de la mal bouffe se met au vert?

Écrit par : mel | 04/05/2011

Répondre à ce commentaire

Ce blog est avant tout un lieu d’échange, c’est pourquoi je ne m’attarderai pas à commenter la forme que prend votre message…

Concernant notre stratégie environnementale - c’est ce que je comprends par « se met au vert » - vous trouverez justement sur le blog zegreenweb .com une interview que j’ai réalisée il y a quelques jours et qui présente nos actions en matière de réduction des impacts environnementaux (http://www.zegreenweb.com/sinformer/entreprise-consommation/mcdonalds-france-et-le-developpement-durable-interview-de-delphine-smagghe,24977)

Et concernant la question de la nutrition, je ne peux pas vous laisser stigmatiser McDonald’s comme « Le roi de la malbouffe ». En premier lieu, parce que les exigences que nous nous fixons ainsi qu’à nos fournisseurs et nos procédures en restaurants sont les garantes de la qualité de nos produits. Même si nos clients continuent à venir principalement pour nos hamburgers, notre offre s'est considérablement diversifiée depuis quelques années et vous pouvez trouver des salades variées, des boissons non sucrées, des laitages, des fruits frais... Et quant aux hamburgers et aux frites, nous améliorons constamment leur profil nutritionnel (nouvelle huile de friture, sauces à plus faible teneur en matière grasse, etc.). De plus, nous mettons à la disposition de tous nos clients des informations précises sur les différents apports énergétiques de chacun de nos menus. Vous retrouverez d’ailleurs ces infos sur notre site internet : www.mcdonalds.fr.

Écrit par : Delphine Smagghe | 05/05/2011

Chapeau aux femmes donc !
Et merci pour vos efforts Mcdonalds, je pense que les restos peuvent beaucoup améliorer l'environnement tant énergie et déchets, on peut faire plus de pression en normes sur des industries alimentaires comme Mcdonalds que sur des consommateurs ..

Écrit par : jardinage | 11/07/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture