« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

La réduction des déchets, c'est toute l'année !

Posté par Delphine SMAGGHE, le 06/12/2010
Catégorie : Déchets , Emballages
Tags : réduction, déchets, croisillon, ademe

Semaine-europeenne-de-la-reduction-des-dechets_large.jpg

La semaine européenne de réduction des déchets s’est achevée la semaine dernière. Comme chaque année, cette semaine a constitué un temps fort de l’action et de la sensibilisation menée en Europe en matière de réduction des déchets.

Le recyclage, le compostage, la méthanisation... sont autant de méthodes de traitement des déchets qui occupent de plus en plus le devant de la scène. Mais qu’en est-il de l’amont ? Avant même de s’occuper du traitement des déchets, quelles initiatives sont mises en place pour en réduire la quantité produite ?

En 2007, lors de la concertation que nous avons menée pour régler le problème des emballages abandonnés dans la nature, nous avons bien compris qu’une réduction des emballages (poids, nombre, volume, etc.) est indispensable avant même d’inciter les clients à agir. Et cela, à la fois par pragmatisme (moins d’emballages, c’est moins de déchets, donc moins de risque d’en retrouver sur la chaussée !) et par souci d’exemplarité (en prenant en compte notre responsabilité dans ce problème, nous montrons aux clients que nous agissons à la base du problème).

Image1.png

C’est pour progresser dans ce sens que nous avons développé le croisillon (plateau compartimenté remplaçant les boîtes Best of et les sachets individuels) et que nous poursuivons nos études (changement des matériaux, réduction des grammages, nouveaux concepts d'emballages, etc.), notamment dans le cadre de projets innovants menés avec des universités (http://www.mcdonalds-environnement.fr/archive/2010/11/05/...).

Et pour me tenir informée des innovations dans ce domaine, je visite régulièrement le site Internet Réduisons vite nos déchets ! http://www.reduisonsnosdechets.fr/ mis en place par l’Ademe pour les collectivités, les entreprises et les citoyens.

 

Commentaires (6) | Ajouter un commentaire |

Commentaires

Bonjour Mme Smagghe,
Je découvre avec plaisir votre blog sur l'écologie et les actions entreprises par McDonald's. Travaillant moi même dans le recyclage des DEEE (déchets d'équipements électriques et électroniques) je me demande quelle est la politique de votre société à ce sujet ? Que deviennent vos équipements informatiques usagés, et en restaurant, les équipements de cuisine tels que le froid, les fours, friteuses, une fois obsolètes ?
Notre société de recyclage se situe dans le nord de la France : http://www.envie2enord.com/

Je serai heureuse de pouvoir dialoguer avec vous ou la personne en charge de la gestion de ces équipements si cela est possible.

Amandine.

Écrit par : Amandine Judez | 04/01/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Lorsque nous devons changer nos équipements électriques tels que les ordinateurs ou les équipements de cuisine, nos anciens équipements sont collectés par nos différents fournisseurs afin d’être recyclés.
Ce sont donc eux qui se chargent de la fin de vie de nos DEEE. De notre côté, nous veillons, dans les cahiers des charges des achats, à privilégier des fournisseurs engagés dans une démarche la plus responsable possible.

Écrit par : Delphine Smagghe | 02/02/2011

Bonjour,
Un McDonald vient d'ouvrir près de chez moi et depuis il n'y a pas une ballade où je ne croise pas un déchet de chez vous ! Pire, j'en trouve jusque dans mon jardin.
Vous me direz certainement que McDo n'y est pour rien, enfin je me demande tout de même si vous avez prévu de mener une politique visant à éduquer vos consommateurs ???
Merci pour votre attention.

Écrit par : lacaze | 08/02/2011

Répondre à ce commentaire

Le problème que vous soulignez est au cœur de notre Programme Emballages abandonnés. Ce programme décline une série d’actions qui, si elles sont appliquées en même temps, contribuent à l'évolution des comportements (plus de précisions ici > > http://www.mcdonalds-environnement.fr/archive/2009/12/28/programme-emballages-abandonnes.html#comments).

Les premiers résultats menés dans des villes signataires de la Charte que nous avons construite en partenariat avec l’Association des Maires de France sont prometteurs.

Nous avons aussi développé le site Internet www.mangedehorsjettemalin.com, en partenariat avec l'AMF. Cette plateforme vous donne accès à toutes les informations sur le programme emballages abandonnés, les différentes solutions développées (notamment un nouvel accessoire pour la vente à emporter) et la possibilité de remplir un formulaire de renseignement si vous voulez en savoir plus.

Mieux ! Ce site permet à ceux qui le souhaitent de lancer des alertes en nous signalant tout problème de déchets McDonald's abandonnés dans leur commune dans la rubrique " Emballages par terre, signalez-le nous".
(plus de précisions > http://www.mcdonalds-environnement.fr/archive/2010/04/07/www-mangedehorsjettemalin-com-un-site-contre-les-emballages.html).

Je vous invite donc à préciser sur ce site Internet votre localité ainsi que le nouveau restaurant que vous mentionnez. Vos commentaires lui seront alors transmis pour que les équipiers puissent adapter au mieux la collecte des déchets autour du restaurant.

Écrit par : Delphine Smagghe | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

bonjour,
je me permets une suggestion pour
1/ reduire les dechets
2/ développer votre image au travers de l'eco citoyenneté

Mon idée serait de proposer la livraison de vos produits en restaurant sous 2 formes :
A) formule classique avec vos emballages et tarifs classiques
B) vos clients présentent leurs propres emballages et vous n'avez plus qu'à les remplir, selon une tarification révisée compte tenu que vous ne fournissez plus les emballages (idée du sac plastique en supermarché)

C)Pour le coté marketing, et compte tenu de vos efforts en matiere d'image de marque , il ne vous devrait pas etre difficile de créer une ligne de packaging dit "durable" (ex 1année ou 2) et à la derniere "mode" , adaptée spécifiquement à vos produits, à proposer à vos clients
Le client remettant son ancien emballage durable se voit offert un nouvelle emballage de la ligne Mc DO

Ceci n'est qu'une modeste idée dans son ensemble, qui a première vue peut faire sourire.
Les gestes d'eco citoyen peuvent devenir rapidement contagieuses dès lors que chacun y trouve son compte :) et probablement réduire les emballages abandonnées (compte tenu que le client à "louer" son packaging)
vous souhaitant bonne réception

Sebastien GAUTHIER

Écrit par : gauthier | 24/04/2011

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce commentaire constructif et engagé en faveur de gestes éco-citoyens. Nous avons déjà étudié certaines de vos propositions et je voulais vous préciser où nous en sommes aujourd'hui.

Réduire la quantité d’emballages distribués dans nos restaurants est évidemment une de nos priorités.

Du côté des emballages de livraison, nous avons déjà avancé : panières à petits pains réutilisables, conditionnements en vrac des sirops des boissons…

Du côté de la vente à emporter, pour reprendre votre idée de sac réutilisable et d’emballages consignés, nous avons réfléchi à de nouvelles solutions. Mais avant tout, nous avons choisi de réaliser des analyses de cycle de vie comparatives. Et le résultat n’est pas aussi évident qu’il pourrait paraître : comme une étape de lavage est indispensable avant la réutilisation (question d'hygiène), le sac ou la boîte réutilisables devaient être réutilisés de trop nombreuses fois (10 fois pour la boîte et plus de 15 pour le sac) pour avoir un impact environnemental plus faible que les versions jetables. Et je ne pense pas que les clients penseraient à rapporter leur sac 10 ou 15 fois avec eux…
Malgré tout, pour réduire la quantité d’emballages servis, nous avons lancé en 2009 un nouvel accessoire : « le croisillon ». C’est une sorte de petit plateau compartimenté en carton 100% recyclé qui se place au fond d’un sac kraft et qui permet de réduire le nombre de sacs et autres petits accessoires tout en remplaçant les boîtes volumineuses et difficilement écrasables.

Et en restaurant, il se trouve que l'utilisation de vaisselles réutilisables ne pourrait pas être envisagée dans les conditions actuelles car les produits destinés à la vente « sur-place » ou destines à la vente « à emporter » sont conditionnés de la même manière (pas de distinction en cuisine).
Toutefois, nous avons engagé un partenariat avec des étudiants qui travaillent sur l'éco-conception dans le cadre de notre appel à projets environnementaux. Les études sont en cours mais il est évident que cette question est au cœur de nos réflexions environnementales. Et que cela ne peut pas se faire en un jour…

Nous avons tendance aujourd'hui à nous orienter vers la méthanisation des emballages et non à leur réutilisation. Mais comme les technologies ne cessent d'évoluer, nous restons à l'affût de nouveaux concepts...

Écrit par : Delphine Smagghe | 01/05/2011

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture