« 2010-06 | Page d'accueil | 2010-08 »

Produits et marques "écolo" : la perception des citoyens évolue

Posté par Delphine SMAGGHE, le 26/07/2010
Catégorie : Communication
Tags : greenwashing, étude, label, publi

J'ai lu il y a quelques jours les résultats de l'étude 2010 "ImagePower® Green Brands Survey".

Depuis 4 ans, cette étude analyse, dans plusieurs grands pays du monde, les perceptions qu’ont les citoyens des produits écologiques et des grandes marques.

La consultation de près de 9 000 citoyens indique que ces derniers se préoccupent de plus en plus des questions environnementales majeures, à commencer par celle du changement climatique. C'est une préoccupation majeure pour les chinois, les allemands, les indiens, les américains, les anglais et les français (ces derniers étant aussi très sensibles à la qualité de l'air). Ce constat est le même en Australie, même si c'est la question de l'eau qui inquiète le plus la société civile.

Autre information intéressante : il apparait que les consommateurs français en ont marre des publicités à arguments « verts »… Au point d'être dissuadés d'acheter des produits écologiques. Pour s’y retrouver entre tous ces arguments « green », ils font le choix de labels et de certifications (gage de sérieux pour 63 % d'entres eux).

Se pose alors la question du « greenwashing ». Qu’y a-t-il exactement derrière ce terme ? Et surtout, peut-on objectivement le mesurer ? La définition de Wikipedia nous donne une première indication sur le sujet : « Il s’agit d’un procédé de marketing utilisé par une organisation (entreprise, gouvernement, etc.) dans le but de donner à l'opinion publique une image écologique responsable, alors que plus d'argent a été investi en publicité verte que pour de réelles actions en faveur de l'environnement ». Pour ma part, je considère qu’une entreprise qui a développé une démarche environnementale concrète et globale – c’est-à-dire qui prend en compte l’ensemble de ses impacts sur l’environnement, même ceux indirectement liés à son activité tels que les impacts de ses fournisseurs – est légitime pour communiquer sur ses efforts environnementaux en toute transparence même si, comme le montre l’étude, la méfiance des consommateurs est croissante…

Pour plus d’infos, voici un lien vers le site de l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) et vers l’Observatoire indépendant de la publicité.

Commentaires (5) | Ajouter un commentaire |

Loi Grenelle 2 adoptée

Posté par Delphine SMAGGHE, le 16/07/2010
Catégorie : Autre
Tags : politique, loi, grenelle

Après un passage en commission mixte paritaire (7 députés - 7 sénateurs), la loi Grenelle 2  a été définitivement adoptée le 28 juin au Sénat et le 29 juin 2010 à l'Assemblée nationale.

L'ensemble du dispositif Grenelle constitue déjà une grande avancée en matière de concertation des parties prenantes (cf mon post « Le projet de loi Grenelle 2 adopté par l'Assemblée nationale »). Toutefois, et depuis déjà quelques mois maintenant, plusieurs associations font savoir leur désaccord avec les textes définitifs Grenelle 1 et 2, certaines d'entre elles se sont même retirées du processus de concertation. Aujourd'hui, et contrairement à ce qui a été le cas pour le Grenelle 1, les députés de l'opposition ont voté contre cette loi, estimant pour certains que le compte n'y était pas...

Les lois Grenelle 1 et 2 sont votées certes, mais elles ne deviendront opérationnelles que lorsque leurs décrets d'application seront publiés. A priori, plusieurs centaines de décrets doivent être rédigées. C'est une véritable machinerie qui doit se mettre en route pour tenir les « promesses » de ces lois... C'est pourquoi les parties prenantes de la concertation Grenelle disent aujourd'hui rester très vigilantes. Elles veulent suivre avec attention la rédaction de ces décrets. Trop de réglementations n'ont jamais pu être utilisées faute de disposer de leurs décrets d'application...

Après le « semi-échec » de Copenhague (certains parlent d'échec total...), la déception de nombreuses ONG face au grenelle et le contexte particulier de la crise économique, je crains que certains citoyens  soient « démotivés » par les enjeux environnementaux... Gageons sur les efforts des pouvoirs publics, des associations et des entreprises pour continuer à mobiliser.

A lire, un article intéressant sur le sujet : http://www.challenges.fr/actualites/politique_economique/...

 

Commentaires (7) | Ajouter un commentaire |