« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

Valorisation des déchets : objectif 100 %

Posté par Delphine SMAGGHE, le 11/06/2010
Catégorie : Déchets
Tags : politique, loi, grenelle, tri, déchets

TriBouteille.jpgIl y a un mois, le projet de loi Grenelle 2 a été adopté par l'Assemblée nationale et, avec lui, les dispositions pour atteindre les objectifs environnementaux fixés par le Grenelle 1 (cf mon post du 07/06/10). Dans les articles relatifs aux déchets, un amendement précise que « les établissements de restauration rapide sont tenus de mettre en place une collecte sélective des déchets à l'intention de leurs clients afin d'en permettre une meilleure valorisation ».

Je trouve cette formulation très floue car elle ne donne pas de précisions sur les  types de déchets concernés par cette collecte, sur l'échéance de cette mise en place, sur l'évolution des filières de valorisation existantes, etc. Chez McDonald's France, nous travaillons, depuis plusieurs années déjà, à augmenter le taux de valorisation de nos déchets. Dans un post du 06/03/2009 (http://www.mcdonalds-environnement.fr/archive/2009/03/06/...), je présentais les solutions de valorisation déjà utilisées en restaurant : valorisation des huiles de friture usagées en biodiesel, recyclage des cartons de livraison, urnes de collectes des piles, etc.

Et côté clients me direz-vous?

Même si le tri des déchets est devenu un geste banal pour les consommateurs, sa mise en place en restaurant reste encore problématique pour 2 raisons majeures : un problème de filières de valorisation qui aujourd'hui n'acceptent pas - a priori- les emballages papier/carton souillés (ce qui représente la majorité des déchets « côté clients ») ; et un problème de collecte de ces déchets : la mise en place d'une collecte spécifique pour nos restaurants qui permettrait la valorisation de nos déchets est un  « non-sens » d'un point de vue économique et environnemental. Difficile d'avoir un bilan environnemental positif lorsque des camions viennent chercher quelques kilos de déchets à valoriser. Une des solutions qui rende le projet possible repose sur le partenariat avec les collectivités. Si la collecte des restaurants est  intégrée au circuit de collecte de la collectivité (celui qui collecte vos déchets ménagers... chez vous, chez moi...), alors la valorisation des déchets devient possible. C'est le cas pour une 60aine de restaurants qui proposent le tri sélectif « côté client » et dont les déchets sont collectés et valorisés en même temps que les déchets ménagers. Le défi est donc de taille, puisqu'il faut concilier les attentes des clients, la mise en place complexe des filières et l'implication forte des collectivités.

Tri sélectif : une autre piste à l'étude   

La méthanisation pour nos déchets alimentaires et nos déchets d'emballages papier/carton souillés (restes alimentaires) est  une voie de valorisation intéressante car elle pourrait permettre de valoriser jusqu'à 75% de nos déchets. Malheureusement, elle est encore très peu développée en France. Nous avons choisi de collaborer avec la recherche, des bureaux d'études et d'autres partenaires pour explorer cette voie. J'espère que des tests concrets verront bientôt le jour en restaurants... 

 

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire |

Commentaires

De plus en plus de projets de méthanisation voient le jour en France. Nombreux sont ceux qui envisagent la codigestion, c'est à dire le traitement en mélange de déchets de différentes origines.
Les déchets issus de la restauration rapide sont très fermentescibles et peuvent être facilement pris en charge...pour peu qu'ils soient bien triés !
Les tests concrets sur des unités opérationnelles sont tout proches !

Écrit par : RENARD | 09/07/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture