« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

Retour sur le SIA 2010

Posté par Delphine SMAGGHE, le 17/03/2010
Catégorie : Communication
Tags : salon de l'agriculture, bonnes pratiques agricoles, rencontres, public

                                                               LCR SIA 2010.jpge Salon de l'agriculture a fermé ses portes dimanche 7 mars. Pendant dix jours nos équipes environnement et développement durable, achats-qualité-logistique, relations publiques, et nos fournisseurs McKey, Cargill, Eastbalt, McCain, Lambweston et Crudi y ont accueilli les visiteurs. Comme chaque année, le stand se voulait un lieu d'informations sur nos approvisionnements et nos produits. Pour 2010 nous avions choisi d'y présenter les bonnes pratiques environnementales en place sur nos 5 principales filières agricoles et celles à mettre en oeuvre dans les années à venir identifiées grâce aux concertations agricoles. Petits et grands pouvaient les découvrir en participant à un quiz papier ou à un quiz animé.

Comme chaque année, le SIA a été pour nous un moment privilégié de rencontres avec tous nos publics : le grand public d'abord, mais aussi les professionnels et les élus, les personnalités du monde agricole et environnemental, les élus, conseillers ministériels ou représentants d'organismes publics, les journalistes, des associations, ... Les différents échanges que nous pouvons avoir ensemble permettent de faire avancer certains de nos projets environnementaux. Je pense par exemple au retour et avis du grand public sur les actions environnementales menées en restaurants, aux rencontres avec des maires intéressés par le programme emballages abandonnés ou encore aux discussions avec de nombreuses parties prenantes dans le cadre de notre processus de concertations agricoles.

Comme chaque année, cela a été aussi l'occasion de nous rendre compte du chemin que nous avons parcouru depuis 2000 et notre première participation quelque peu controversée au salon. Les préjugés sur McDonald's et les idées reçues sur l'origine et la préparation de nos produits semblent régresser. Même si notre présence apparait encore surprenante pour certains, elle est devenu aujourd'hui légitime pour beaucoup puisque la majorité de nos approvisionnements proviennent de l'agriculture française.

Commentaires (6) | Ajouter un commentaire |

Commentaires

Bonjour, je suis étudiant en Master Ingénierie du Développement Durable à l'université de Versailles-St-Quentin-en-Yvelines et un de mes travaux dans le cadre d'une étude liée aux responsabilités sociétales des entreprises est un rapport d'étude sur la politique environnemental de McDonald's France.L'ensemble de la politique environnemental entreprise par l'enseigne plutôt bien détaillée et précise mais je me tourne aujourd'hui vers vous car je suis face à un néant complet en m'intéressant à l'aspect budgétaire du département environnement de l'enseigne. Je suis donc à la recherche d'informations sur les budgets allouer aux différents projets de la marque, les investissements ayant déjà eu lieu, les retours sur investissements, budget communications... etc En espérant que vous pourrez m'aider sur ce sujet,

Très cordialement, Florent Rey
(florent.rey@hotmail.fr)

Écrit par : Florent | 18/03/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour. Je n'ai pas trouvé de sujets à présent concernant ce que j'aimerais évoquer ici, aussi utilisé-je cet article.
L'autre jour, j'ai vu une publicité Mc Donalds s'enorgueillissant de proposer du poisson de qualité pêché en pleine mer. Sur votre site, dans la partie "la qualité, notre exigence", vous reprenez cette idée en y ajoutant que vous les sélectionnez pour leur chair blanche. Tout cela doit faire partie d'une démarche qualité je suppose.
Là où je veux en venir: Les impacts de la pêche commerciale en haute mer sont terribles pour les réserves de pêche et la biodiversité des mers. Je vous renvoie à ce lien http://www.notre-planete.info/actualites/actu_1940_impacts_peche_haute_mer_graves.php , cet article explique brièvement que la pêche commerciale se fait au chalutage, technique de pêche qui n'épargne malheureusement pas les espèces non visées par la pêche.
Mon deuxième point est la sélection de ce "poisson à la chair blanche". Si vous calibrez le poisson, cela veut-il dire que vous jetez le poisson qui ne correspond pas à vos démarches qualité? Contrairement à la viande d'élevage, pour laquelle on peut contrôler l'environnement, la nourriture etc afin d'obtenir la meilleure des viandes et ne pas gaspiller, l'environnement du poisson sauvage ne peut pas être contrôlé. On peut donc penser que le rendement de "chair blanche" est faible et qu'il y a beaucoup de déchet.

En résumé, je trouvais aberrant de faire la publicité d'un piscicide. C'est comme si Ikéa se vantait de déforester l'amazonie et les forêts primaires d'Afrique. J'ai du mal à comprendre vos conseillers en publicité...

Ce blog est une heureuse idée. McDonalds est une grande marque incontournable et s'engage pour l'environnement, je le sais. . Il est important de partager sur ces thèmes. J'espère que les commentaires des internautes pourront aider Mc Do à faire encore mieux.

Bonne continuation

Georges Terrière

Écrit par : Georges Terrière | 31/03/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour et merci pour ce commentaire et pour ce lien vers l'article notre planète info. Comme vous le soulignez ce blog a été mis en place pour avoir justement l'occasion de discuter de tous les sujets environnementaux avec les internautes. Vous n'êtes pas le premier à aborder le sujet du poisson sur le blog. Voici quelques precisions, qui je l'espere, repondront à vos questions. Pour limiter notre impact sur la ressource en poissons, nous travaillons avec notre fournisseur sur les problématiques et enjeux liés à la pêche et ce depuis de nombreuses années : Celui-ci s'approvisionne uniquement dans les zones de pêches européennes réglementées par la politique commune des pêches et autant que possible auprès de pêcheries certifiées MSC ( pêcheries certifiées par l'ONG Marine Stewardship Council qui défend une bonne gestion des mers et qui a créé la norme MSC). Il s'agit d'un des labels les plus sérieux en matière de pêche. Celui-ci s'appuie sur l'état des stocks halieutiques, l'impact sur le milieu marin et la bonne gestion des pêcheries. En 2009, 47% des poissons achetés par McDonald’s Europe étaient issus de pêcheries certifiés MSC. Le reste provient de pêcheries auditées chaque année par McDonald’s selon un référenciel propre qui lui permet d’évaluer leur durabilité. Cet outil d’évaluation s’appuie sur 3 critères proches de ceux du label MSC. Ce cahier des charges est un moyen interessant pour allier nos exigences de qualité sur ce type de produit et nos exigences environnementales.

Écrit par : Delphine Smagghe | 23/04/2010

Répondre à ce commentaire

IL SERAIT TEMPS DE RESPECTER LA NATURE --- LA DISTRIBUTION DE BALLONS GRATUITEMENT DANS VOS RESTAURANTS AVEC DES TIGES EN PLASTIQUE TERMINENT DANS LA NATURE----- POUR DIVISER LA POLLUTION APR DEUX IL SUFFIT DE REMPLACER LES TIGES EN CPLATIQUE CPAR DESTIGES EN BOIS !!!!

Écrit par : MIELCZAREK | 21/05/2010

Répondre à ce commentaire

Face à cette question des ballons, et plus spécifiquement des tiges, les contraintes de sécurité de ce type de jeu pour enfants nous oblige à utiliser des tiges en plastique pour leur souplesse et l'absence de risque de cassure (et donc de blessure).

Mais bien évidemment, comme vous, nous sommes préoccupés par les déchets abandonnés par nos clients dans la nature et dans les rues. Pour traiter cette question, nous sommes convaincus que l'ensemble des personnes impliquées, y compris les clients et les collectivités, doit être intégrée aux actions menées. Le Programme Emballages abandonnés, que nous avons développé en partenariat avec les collectivités, est d'ailleurs là pour cela (voir l'article : http://www.mcdonalds-environnement.fr/archive/2009/12/28/programme-emballages-abandonnes.html ).

Écrit par : Delphine Smagghe | 09/06/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

je serais très intéressée par plus de précisions sur votre travail de thèse. Sur quel sujet travaillez-vous ?

Et si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à me les communiquer par courrier :

McDonald's France
Département Environnement et Développement durable 1 rue Gustave Eiffel
78045 Guyancourt Cedex

Écrit par : Delphine Smagghe | 04/02/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture