« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

McDonald's et ses fournisseurs depuis 10 ans au SIA !

Posté par Delphine SMAGGHE, le 28/02/2010
Catégorie : Communication
Tags : salon de l'agriculture

Comme chaque année, depuis 10 ans, nous tiendrons avec nos fournisseurs un stand au Salon de l'Agriculture. Ce sera pour nous l'occasion de présenter aux visiteurs, l'avancée de notre projet concertations agricoles. En effet, l'an dernier à la même époque, nous avons décidé de nous attaquer à l'amélioration des pratiques agricoles en matière d'environnement sur nos principales filières d'approvisionnement. Depuis nous avons bien avancé avec nos fournisseurs, des experts, des enseignants chercheurs, des acteurs clés de nos filières... Ce travail nous a permis d'identifier des solutions pour réduire nos impacts environnementaux, et aboutira à la mise en place de programmes d'actions par filière en juin prochain. Vous voulez en savoir plus, et en discutez , rendez-vous au SIA Porte de Versailles - Hall 1,  stand n° 1F98, sur le stand McDonald's France, du 27 février au 7 mars.

Commentaires (4) | Ajouter un commentaire |

Commentaires

Bonjour,
J'ai été extrêmement étonné de voir il y a quelques instants, tout comme mes collègues, un spot tv Mc Do dont le message était "nos poissons viennent de la pêche en haute mer"; pour être franc, je pensais que justement Mc Do allait dire : non, nous, on préfère l'élevage de qualité pour ne pas en rajouter au pillage des ressources. Se vanter de pêcher en haute mer (on n'ose imaginer les quantités au niveau mondial) pour faire... des Filets O Fish (oui ok ils sont bons, mais enfin ça reste de la restauration rapide non?), me laisse une arête en travers de la gorge. Ils seraient moins bons avec des poissons d'élevage, les Filet O Fish?
Nous étions à la machine à café quand le spot est passé, on s'est tous regardés, incrédules, c'est le moins qu'on puisse dire. La réflexion moyenne : "ça va, pour faire des Fish, ils pourraient montrer l'exemple, on demande pas du poisson sauvage!" était unanime.
Oups?

Écrit par : subrecargue | 08/03/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Delphine , Bravo pour ce blog. Je suis un ancien lauréat du programme CPI 2008 et je voulais avoir des infos sur le fameux croisillon ? Ou en êtes vous ?
A bientôt .

Écrit par : Snegue | 16/03/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Effectivement nous avons lancé récemment une campagne publicitaire sur la qualité de nos produits : café , pomme de terre, salade, boeuf et poisson. Celle sur le poisson explique notamment que nous nous approvisionnons en cabillaud, églefin, hoki et colin d'Alaska pêchés en mer. Nous sommes bien sûr conscients des différents impacts écologiques liés aux techniques de pêches actuelles. C'est pourquoi nous travaillons à l'échelle européenne pour préserver la ressource en poissons, en nous approvisionnant autant que possible auprès de pêcheries certifiées par l'ONG Marine Stewardship Council (MCS) qui défend une bonne gestion des mers et qui a créé la norme MCS. Celle-ci s'appuie sur l'état des stocks halieutiques, l'impact sur le milieu marin et la gestion des pêcheries pour certifier les pêcheries ayant des pratiques durable ou non le poisson. Il s'agit d'un des labels les plus sérieux en matière de pêche. En 2009, 47% des poissons achetés par McDonald’s Europe étaient issus de pêcheries certifiés MSC. Le reste provient de pêcheries auditées chaque année par McDonald’s selon un référenciel propre qui lui permet d’évaluer leur durabilité. Cet outil d’évaluation s’appuie sur 3 critères proches de ceux du label MCS (management de qualité, état des stocks de poissons, préservation de l’environnement et de la biodiversité) et classe chaque pêcherie de la façon suivante :
1. feu vert : pêcherie en totale conformité
2. feu orange pêcherie satisfaisante mais des améliorations nécessaires
3. feu rouge pêcherie non satisfaisante

A partir des résultats de l’évaluation, McDonald’s Europe identifie avec ses fournisseurs les nouveaux moyens à mettre en oeuvre dans une perspective d’amélioration. Notre objectif à moyen terme étant que 100% des approvisionnements européens en poisson soient certifiés MSC. Nous nous intéressons aussi à l'aquaculture. Cependant selon des études du CIRAD et de l'IRD, il reste encore des efforts à faire dans ce secteur en matière de durabilité. Les pratiques aquacoles ont encore trop souvent une empreinte écologique importante : qualité des eaux rejetés, coût environnemental de l'alimentation... Cette situation est sans doute amenée à évoluer dans les années à venir et nous restons attentifs à toutes les voies de progrès permettant de préserver les stocks de poissons.

Écrit par : Delphine Smagghe | 17/03/2010

Répondre à ce commentaire

En réponse à Snegue

Bonjour
Depuis 2008 et le partenariat avec l'école de commerce ESSEC, l'école d'ingénieurs Centrale Paris, et l'école de design Strate college, le croisillon a fait son chemin!
A partir du prototype pour lequel vous avez été récompensé dans le cadre du programme CPI, nous avons travaillé avec nos fournisseurs pour l'adapter encore à la vie de nos restaurants. Nous voulions nous assurer que le croisillon répondait bien aux objectifs de nos emballages de vente à emporter : garantir la conservation et le maintien des produits, être pratique pour transporter les repas assurer une facilité de manipulation par les équipes McDonald's, et bien sûr être moins nombreux et moins volumineux pour être jetés plus facilement dans les poubelles.
Aujourd'hui après plusieurs mois de tests en restaurant et d'améliorations successives, le croisillon est en déploiement dans l'ensemble des restaurants McDonald's en France.
Il remplace progressivement d'anciens emballages plus rigides et élimine des sacs considérés comme superflus par les clients. Son déploiement implique également la supression définitive des boîtes "best of".
Le succès de cette opération qui s'appuie sur un travail avec l'ESSEC, Centrale Paris et le Strate college, nous a donné l'idée de renforcer nos partenariats avec des équipes de chercheurs et d'étudiants. Depuis 2008, nous initions chaque année, un appel à projets auprès des établissements d'enseignement supérieur pour répondre à nos objectifs environnementaux que nous nous sommes fixés réduire les émissions de GES, préserver les ressources naturelles, limiter les nuisances locales générés par nos activités.

Écrit par : Delphine Smagghe | 26/03/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture