« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

Programme Emballages Abandonnés

Posté par Delphine SMAGGHE, le 28/12/2009
Catégorie : Déchets
Tags : emballages, élus, franchisés

La Communauté urbaine du Grand Toulouse a signé la première charte locale le 17 novembre dernier !

Un an après la signature de la charte nationale « Lutte contre les emballages abandonnés sur la voie publique et dans la nature », entre l'Association des Maires de France et le Syndicat national de l'alimentation rapide, c'est la Communauté Urbaine du Grand Toulouse et son président Pierre Cohen qui ont signé la première charte locale le 17 novembre dernier avec les deux franchisés de l'agglomération, Michel Réglat et Gérard Ramus. Au programme de cette convention : mise en place du dispositif en restaurants (nouveaux emballages et nouvelles poubelles, plans de propreté, sensibilisation des clients), collecte coordonnée, nouvelles implantations de poubelles, communication concertée. L'ensemble de ses actions concerneront le centre ville et le quartier de Montaudran.

Lancé au printemps dernier le déploiement sur toute la France de ce programme national implique aujourd'hui une soixantaine de franchisés. Une dizaine de villes ou communautés urbaines travaillent à la finalisation de leur propre charte locale. D'autres villes devraient suivre, montrant bien là toute la dynamique d'un réseau de franchisés et de collectivités qui tous s'engagent pour des villes et des campagnes plus propres.

Commentaires (17) | Ajouter un commentaire |

Commentaires

Quelle belle initiative car les emballages chez macdo c'est trop. L'happy meal est sur-emballé. Pour faire 4 mètres nous sommes obliger d'avoir une boite qui va partir immédiatement à la poubelle. Mais en plus des emballages il y a le problème des jouets. Je viens de faire le tri dasn les chambres de mes enfants et je me retrouve avec un sac réutilisable de supermarché remplis de jouet contenant des piles. Je vais passer une belle soirée à dépioter tous ces jouets !!! Vous pourriez envisager une collecte de ces jouets voir même de les supprimer ou de laisser le choix au client. Merci et bonne journée

Écrit par : Carole Robert | 28/12/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Tout a fait d'accord avec carole beaucoup d'emballages pour très peu d'utilitée. Idem pour les jouets, si l'on peut appeler ça jouet, morceau de plastique fabriqué en chine on fait mieux en matière d'environnement durable. Chez moi ils finissent à la poubelle en moins de 48h mais vous avez bien travaillé mes enfants les réclament.
Enfin coté recyclage la mise en place d'une poubelle pour les canettes alu et une pour le plastique cela ne me semble pas insurmontable à mettre en place imédiatement. Il est d'ailleur incompréhensible que ça ne soit pas déjà décliné dans vos "restaurants". Toutes les communes aujourd'hui pratiquent le tri sélectif dans la collecte des déchets. J'ai du hier ramener chez moi ma canette Perrier pour la jeter au recyclable, une aberration en 2010.

Écrit par : jean-marc | 16/01/2010

Répondre à ce commentaire

Je suis contente que vous me donniez l'occasion de parler des jouets happy meal car cette année nous avons lancé un projet qui vise à insiter les consommateurs à ramener les jouets usés ou cassés dans le but de valoriser jouet et piles dans les filières adéquates.
Au-delà de leur gestion en fin de vie nous travaillons également à la réduction de l'ensemble de leurs impacts environnementaux en termes de conception et de fabrication avec le département Marketing . Je vous tiendrai informés des avancées du projet.

Écrit par : Delphine Smagghe | 26/01/2010

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce commentaire Jean-Marc. Concernant les emballages, nous travaillons sur la question depuis de nombreuses années et avons obtenu des résultats intéressants : une réduction de 25 % en moyenne du poids des emballages depuis 1992. Mais, nous savons que nous avons encore des efforts à faire notamment pour réduire le nombre des emballages utilisés pour garantir la qualité de nos produits. Pour cela, en 2009, nous avons lancé un nouvel accessoire : "le croisillon" . Il s'agit d'un accessoire compartimenté en carton 100% recyclé qui permet de réduire le nombre de sacs et autres accessoires utilisés pour la vente à emporter et remplace les packs Best-of volumineux et difficilement écrasable.
Côté service sur place, nous attendons aussi beaucoup du travail engagé par les étudiants de l'UTT et de l'ecole de Design de Troyes qui travaille sur l'éco-conception dans le cadre de notre appel à projets environnements .
Comme je l'ai précisé à Carole, en matière de jouet nous travaillons sur le sujet avec les équipes du département marketing. Je ne manquerai pas de vous informer ici des solutions que nous auront pu trouver.
S'agissant du tri, les premières expériences en restaurant concernent les bouteilles en plastique et les cannettes. Les autres emballages, qui représentent 75% des déchets d’un restaurant et
qu’on imagine pouvoir trier, ne peuvent pas rejoindre les filières de déchets de valorisation actuellement en place. En effet, ces filières n’acceptent pas les déchets souillés ou les cartons recouverts d’un film plastique (pour les gobelets). Pour que cela devienne possible il faudrait qu’au sein de chaque collectivité, il y ait une volonté et un soutien suffisamment forts pour réorganiser
les circuits de collectes en intégrant les déchets des restaurants avec ceux des ménages. Dans les villes où ces conditions sont réunies le tri sélectif est un succès. En 2007, deux restaurants ont lancé leurs premières expériences de tri en salle. En 2009 ce sont soixante restaurants qui ont testé des solutions de tri. Pour McDonald’s, en termes d’environnement le tri reste incontournable et ce, à double titre. D’une part, il permettra d’atteindre l’objectif de 100% de valorisation des déchets de l’enseigne et d’autre part, sa forte valeur symbolique en fait un geste obligé du point de vue des clients qui voudraient que l’enseigne soit à la hauteur de ce qu’ils font chez eux.

Écrit par : Delphine Smagghe | 26/01/2010

Répondre à ce commentaire

A nouveau Mike de l'éco-blog!

Dans le cas du Happy Meal , je crois qu'au lieu de lancer "un projet qui vise à inciter les consommateurs à ramener les jouets usés ou cassés dans le but de valoriser jouet et piles dans les filières adéquates"... il vaudrait tout simplement mieux ne pas utiliser de plastique et de pile pour produire ces jouets.

Prenons l'exemple de jouets simples issus de matériaux renouvelables et biodégradables : les Paper Toys et jeux en bois... l'impact carbone est radicalement moins élevé. Et même si les gosses jettent ces jeux par la fenêtre de la voiture à Papa dans les faussés en rase campagne, la nature les digèrera très bien.

Au fait, je n'ai toujours pas eu ton retour sur le billet "Emballages abandonnés, équipes impliquées" quant à l'idée de mise en place du tri sélectif dans les chaines du groupe Mc Donalds, avec de vraie vaisselle (pas en plastique), un lombricomposteur pour finir les restes de burgers et des toilettes sèches pour les évacuer :)

Encore une fois : croisons nos idées au service de l'environnement OK, mais en s'engageant pleinement... ton groupe a des moyens et je crois cette volonté de bouleverser les habitudes, alors il ne faut pas avoir peur d'innover et de sauter un pas que personne n'aurait imaginé vous voir franchir.

Dans l'attente de ton retour, ici ou sur notre blog !

Écrit par : mickaël | 29/01/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour madame Smagghe,

Je suis président de l'association oikos, présente dans plus de 15 pays dans le monde. Nous organisons un rassemblement international à Reims fin mars et nous serions très heureux d'avoir une personne de chez McDonald's pour présenter la politique de cette entreprise en terme de développement durable lors de nos conférences.
Vous pouvez me contacter par mail à l'adresse suivante: maxime.blanc@rms.fr

Merci et bonne continuation pour ce blog qui est très interessant!

Écrit par : Maxime BLANC | 01/02/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Quelle belle initiative que ce blog ! Félicitations
Je me permets de vous contacter car je suis étudiante à l'EFAP et j'ai pour devoir de réaliser un dossier sur la communication autour du développement durable et votre entreprise en est l'incarnation même !
J'aurai voulu vous poser quelques questions concernant les moyens d'actions du groupe Mc Donalds, serait ce possible de vous contacter par mail?
Cordialement
Fleur LINET

Écrit par : Fleur LINET | 08/02/2010

Répondre à ce commentaire

Je vous soutiens, bon article! nos rues doivent être propres!

Écrit par : Blondelle | 10/02/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjours
Il est vrai que les emballages abandonnés estampillés McDonalds sont un véritable fléau. Je ne crois pas exagérer en affirmant que l'on en retrouve sur toutes les routes à proximités de tous les points de vente.
Du reste, je suis très surpris du manque de réactivité de la marque, si soucieuse de son image pourtant.
J'apprends ici la mise en place d'un programme, espérons que les moyens mis en oeuvre seront à la hauteur du préjudice écologique. Votre entreprise a largement les capacités, si elle le veut vraiment, à éradiquer le problème.
Les consommateurs attentifs à l'environnement et à la qualité de la vie ne peuvent se contenter d'un blog bien présenté.
Je souhaite vraiment que vos projets aboutissent réellement, bon courage.

Écrit par : lacreuse | 17/02/2010

Répondre à ce commentaire

salut! discussion très intéressante à cet article!

Écrit par : Geoffrey | 19/02/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Mickael, merci pour ce commentaire. Comme tu as pu le voir sur le blog, la politique environnementale de McDonald's France s'intéresse à toutes les enjeux environnementaux : énergie, déchets, eau, matériaux... En ce sens, toutes les problématiques que tu abordes ici nous intéressent. Différentes études et tests portant sur le tri sélectif, les jouets happy meal ou les emballages sont en cours. Notre objectif : trouver les solutions les plus efficaces à mettre en place en restaurant et dans tous les restaurants... On peut bien sûr regretter que cela n'aille pas plus vite dans certains cas, mais il s'agit du temps nécessaire à la mise en place d'actions cohérentes et pragmatiques. Et il faut rappeler que les solutions n'existent pas toujours sur le marché et que nous devons appréhender certaines contraintes liées à notre activité.
Mais les choses avancent concrètement et dans de nombreux domaines, notamment dans ceux que tu cites dans ton post :
Prenons l'exemple des jouets, tout proposant des jouets attactifs pour les enfants, nous avons reduit la quantité de piles de 40% l'année dernière et nous avançons sur l'optimisation des materiaux utilisés
Sur la question du Tri selectif, 2 types de dechets sont valorisés aujourd'hui : les huiles de fritures usagées qui sont valorisées dans la filière biodiesel (depuis 2004) et les cartons d'emballages des matières premieres qui sont valorisés dans la filière papetière (depuis 2001). Pour aller plus loin,nous avons étudié la possibilité de valoriser nos déchets alimentaires. Le lombricomposteur ne peut pas être utilisé car nos restes alimentaires contiennent des produits carnés qui ne sont pas à priori "lombricompostables". En revanche la filière "composte" est plus adaptée mais les centres de compostage sont encore peu nombreux et leur implantations ne permettent pas de pouvoir collecter l'ensemble de nos restaurants (à moins de parcourir plusieurs centaines de km pour pouvoir les valoriser).
Un test est en cours sur le restaurant d'Evreux qui trie et valorise ses dechets alimentaires dans un centre de compostage de la région. Un autre est en cours depuis quelques mois sur le restaurant de Plaisance Du touch (Toulouse) qui est équipé d'un composteur.... nous te tiendrons informé des résultats...
Pour la question du tri selectif des clients, c'est un sujet sur lequel nous avons beaucoup échangé sur ce blog, la méthanisation est une filière de valorisation en plein essor qui nous permettra, j'espere de mieux valoriser les déchets des plateaux des clients (composé essentiellement d'emballages papier/carton souillés, parfaitement valorisables dans méthanisation.
Tu mentionnes aussi l'utilisation de toilettes sèches : des toilettes sèches (urinoirs sans eau) commencent à équiper nos restaurants, à ce jour près de 300 restaurants ont ce système. Chaque restaurant équipé permet l'economie d'environ 200M3 d'eau par an, soit l'équivalent du besoin en eau d'un famille de 4 personnes.
Je ne manquerai pas de visiter ton blog dans les jours qui viennent pour échanger et partager quelques idées....
Notre EcoJournal 2009 va bientôt sortir, il récapitule l'ensemble de nos initiatives 2009, je ne manquerai pas de le diffuser sur ce blog dans les prochains jours...
à Bientôt

Écrit par : Delphine Smagghe | 22/02/2010

Répondre à ce commentaire

@Delphine,
j'apprécie ta volonté de tenir ce blog pour que chacun apporte ses idées, toutefois on peut rester sceptique sur sa réelle finalité : être ou paraitre.

Pour l'instant je n'ai pas choisit mon camp car les grands groupes ont moins de souplesse qu'une petite boite, et il est normal qu'un crédit temps leur soit accordé. A contrario, il me parait normal que les moyens alloués soient plus conséquents.

Pour me permettre de m'éclairer sur vos motivations, n'hésite pas à faire suivre tes CP.

A bientôt, ici ou ailleurs !

Écrit par : mickaël | 05/03/2010

Répondre à ce commentaire

@Delphine,
j'ai une proposition à te faire, contacte-moi.

Écrit par : mickaël | 10/03/2010

Répondre à ce commentaire

bonjour
oui j'ai pu aussi le nombres de déchets abandonnés dans ma ville et je trouve que cela ne donne pas une bonne image de marque de mac do !!!!!
les gens n'ont aucun civisme !!!!! mais j'ai toujours connu cela si un ane n'avance pas il faut lui mettre une carotte et il repart !!! donc pourquoi ne pas faire cela avec les gens qui ne sont pas civilisé !!!! donc pourquoi pas lorsque les gens prennent un menu au drive qu'ils ai le choix de venir rapporter les cartons etc ... et en contre parti leurs offrir un bon de réduction ou autre !!!!
et je pense que comme cela il y aurai moin de déchets dans toutes les rues comme j'ai pu le voir !!!!!
mais ce n'est qu'une idee, qui cela est sur doit etre travailler !!!
bien a vous

Écrit par : natou | 15/03/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Je vous ai écris la semaine dernière mais il semble que mon message ait été "censuré". Nous sommes un constructeur français de véhicules électriques qui d'après moi seraient très bien pour la collecte des déchets dans les rues. J'aurais souhaité vous présenter les différents avantages et synergies possibles. J'avais retenu un contact par le blog plus direct et générant moins d'impact sur l'environnement qu'un envoi de courrier. Pourriez-vous me répondre? Je vous renouvelle mes félicitations pour votre engagement "eco-responsable". Cordialement,

Écrit par : peysson | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
je tiens tout d'abord à vous préciser que je n'ai pas de trace de votre message de la semaine dernière et donc pour que vous sachiez qu'il n'a pas été censuré.

Comme vous pourrez le lire dans notre EcoJournal 2009 (ici > http://www.synergence.net/mcdo/mcDoEcojournal2009/), nous avons déjà fait le choix de véhicules électriques pour organiser le ramassage des déchets abandonnés et nous souhaitons généraliser ce dispositif. C'est donc pour cela que je vous invite à à me transmettre plus de précisions sur votre offre de véhicules électriques à cette adresse :

McDonald's France
Département Développement durable
1 rue Gustave Eiffel
78045 Guyancourt Cedex

Je vous en remercie d'avance.

Écrit par : Delphine Smagghe | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Madame Smagghe,
Je vous remercie pour votre rapide réponse qui démontre, si besoin en était, que ce blog n'est pas une "simple façade de communication" mais un véritable engagement de la part de McDonalds. Je souhaite vous adresser mes sincères félicitations et mes encouragements pour votre démarche active. Je vous transmets un dossier sur les véhicules VOLTEIS ce jour à l'adresse mentionnée. Dans l'attente du plaisir d'un prochain échange, je vous souhaite une agréable journée. Bien Cordialement.

Écrit par : peysson | 04/04/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture