« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

Les concertations agricoles font leur chemin

Posté par Delphine SMAGGHE, le 24/07/2009
Catégorie : Filières Qualité
Tags : concertation, agriculture, bio

Comme vous le savez sans doute déjà, nous avons lancé lors du Salon International de l’Agriculture un  processus de concertations agricoles. Notre objectif : faire progresser avec nos principaux fournisseurs, les pratiques agricoles de nos filières sur un plan environnemental.

 

En parallèle du  travail de réflexion mené avec nos fournisseurs, nous avons réuni, les 7 et 8 juillet derniers, une quinzaine d’universitaires et de chercheurs, experts des problématiques « Agriculture & Environnement ». Avec eux, nous avons fait le tour des différentes controverses actuelles en matière de productions agricoles et des alternatives aujourd’hui proposées par le monde de la recherche.

Face aux impacts sur l’air, l’eau, le sol, la biodiversité, les consommations d’énergie liés à l’utilisation de pesticides, de fertilisants chimiques (…), des pistes de solutions intéressantes existent :  utilisation de moyens mécaniques, choix de variétés, travail sur l’itinéraire technique cultural, pratiques issues du cahier des charges de l’agriculture biologique …

En matière d’élevage bovin, par exemple, la méthanisation, le changement d’alimentation ou de système d’élevage (etc…) pourrait réduire de façon non négligeable les émissions de gaz à effet de McDo_concertagri_logo.jpgserre.

 

Prochain rendez-vous les 14 & 15 septembre prochains

 

A partir de ces travaux, nous organisons en septembre, un groupe d’évaluation interactive impliquant toutes les parties prenantes. Il fera notamment intervenir tous les maillons de la chaîne : nos fournisseurs (McCain, Lambweston, McKey, Crudi, Cargill, East Balt), les instituts techniques agréés, les syndicats et fédérations professionnelles, des groupements de producteurs, des associations et ONG environnementales, et des chercheurs…Il devra permettre de poursuivre nos réflexions et surtout de décliner sur chacune de nos filières des solutions efficaces et respectueuses de l’environnement avec tous les acteurs concernés « de la fourche à la fourchette ».

 

A suivre 

 

Commentaires (4) | Ajouter un commentaire |

Commentaires

Cette page manie un vocabulaire et de la grammaire agréables mais concrètement qui produit pour Mc donald? quelles vaccinations pour les animaux? nourris avec quoi? les legumes utilisent quels fertilisants, produits chimiques? le temps de la propagande n'est plus

Écrit par : gorogo | 30/07/2009

Répondre à ce commentaire

bonjour j'aimerai savoir si il y aura un mc do bio un de ces jour ca serai le top merci d'avance

Écrit par : falconieri | 31/07/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Concrètement les principaux produits que nous distribuons en restaurant sont fabriqués majoritairement en France (74, 57% donner le dernier chiffre) et dans l'union européenne par nos fournisseurs : McKey (boeuf) , McCain & LambWeston Meijer (pomme de terre), Cargill (poulet), East Balt (petits pains), Crudi (salade). Ils s'approvisionnent eux-mêmes auprès d'agriculteurs ou de groupements d'agriculteurs qui respectent notre "Socle commun de Qualité agricole". Il s'agit d'une démarche que McDonald's et ses fournisseurs ont construit ensemble il y a plusieurs années. Celui-ci repose sur 5 principes : la maîtrise de la sécurité du produit, le respect de l'environnement, le bien-être animal, l'écoute des attentes du consommateur, la traçabilité. Il vise à garantir à nos clients l'application de bonnes pratiques d'élevage et de culture. Décliné par filières, il nous permet justement de nous assurer que les éleveurs notamment suivent des règles et législations sanitaires sur les soins vétérinaires et l'alimentation. A titre d'exemple, comme le précise la réglementation, les farines animales sont interdites, nos bovins sont nourris à l'herbe, au mais et au soja et nos poulets avec des céréales, du soja, des graisses végétales et des sels minéraux.
Pour les cultures de salades, de pommes de terre et de blé, nos fournisseurs utilisent avec parcimonie des intrants chimiques pour favoriser la croissance et protéger les espèces . Ils respectent la réglementation en vigueur en matière d'utilisation de pesticides et nombreux sont ceux à pratiquer la fertilisation azotée raisonnée (la juste dose au bon moment), d'autres encore utilisent des insectes auxiliaires pour protéger les plants, des systèmes de goutte à goutte pour irriguer ou de rotation de cultures pour préserver la qualité des sols. Cependant, étant donné les enjeux écologiques actuels, il faut progresser sur ces points. Le projet de concertations agricoles vise justement à cela : aller le plus loin possible d'un point de vue environnemental dans l'amélioration de notre socle commun de qualité agricole, en travaillant avec tous les acteurs concernés. Comme je le précise dans le post, les premières réunions de travail que nous avons organisées, ont d'ailleurs vu émergé des premières pistes de solutions, comme la réduction progressive de l'utilisation de pesticides et d'herbicides.
Nous souhaitons ainsi participer à notre échelle à la réduction des impacts de l'agriculture sur l'environnement. Nous vous tiendrons informés des solutions retenues au fur et à mesure de l'avancée du processus. A bientôt

Écrit par : Delphine Smagghe | 03/08/2009

Répondre à ce commentaire

Je me documente actuellement pour ma thèse de sociologie et sans que vous le soupçonniez votre article m'a été très utile. Merci beaucoup :) Marie

Écrit par : adopteunmec | 07/04/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture