« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

Photovoltaïque : solution économe, maintenant accessible aux entreprises

Posté par Delphine SMAGGHE, le 08/12/2008
Catégorie : Construction
Tags : solaire, photovoltaïque

4N5W4968.jpg

Bonjour, je suis Sophie, la collaboratrice de Delphine.

Comme Delphine vous l'a dit, je vais venir alimenter ce blog avec Eric Gravier pendant son congé maternité.

Pour ma première contribution, j'avais envie de vous parler de l'optimisation des consommations énergétiques des restaurants, et notamment des panneaux photovoltaïques que nous avons installés sur le toit de notre restaurant de Plaisance du Touch. Ces 36 m² de panneaux solaires devraient permettre de produire annuellement près de 6 000 kWh soit l'équivalent des besoins en électricité de l'éclairage extérieur du restaurant. Pour produire de l’électricité via les énergies renouvelables, nous avons choisi le solaire plutôt que l’éolien ; il nous assure un rendement intéressant au regard des conditions climatiques locales et du coût du système. 

 

Aujourd’hui, nous revoyons à la baisse le temps de retour sur investissement. En effet, nous pouvons bénéficier des dernières mesures annoncées par Jean-Louis Borloo, en faveur du solaire photovoltaïque. Jusqu’à présent, seuls les particuliers bénéficiaient d’une obligation d’achat par EDF des kWhs solaires produits. Depuis novembre les entreprises en bénéficient aussi. Mieux, elles disposent d’un tarif d’achat revalorisé si elles intègrent des panneaux en toiture et réalisent l’opération cette année. Toute la production de Plaisance du Touch est vendue sur le réseau électrique au tarif de 57cts d’euros (un kWh que nous achetons à EDF, coûte en moyenne 7 cts d’Euros) avec, comme nous le disions plus haut, un temps d'amortissement intéressant.  

Grâce à cette opération pilote de production d'électricité à Plaisance du Touch, nous testerons la faisabilité du photovoltaïque, installé sur les restaurants.

 

Commentaires (5) | Ajouter un commentaire |

Commentaires

Bonjour,
Je suis habitant de Plaisance et j'aurais des petites questions...
1> le rendement de 6000 kwh pour 36 m2 me parait élevé. Utilisez vous des modules particuliers ? Quel est le coût d'installation de ces 36 m2 ?
Y a-t-il une aide de la région ou de la municipalité pour de tels projets ?
Merci d'avance

Écrit par : P. Baudet | 20/01/2009

Répondre à ce commentaire

Je me suis renseignée auprès de notre département construction pour obtenir des informations sur les panneaux solaires de notre restaurant de Plaisance du Touch.
Les panneaux que nous avons installés sont d'une technologie courante, très souvent utilisée pour la fabrication des panneaux photovoltaïques en France. Notre fournisseur nous garantit en effet un rendement annuel de près de 6000 kWh pour 36 m² de panneaux. Cette estimation découle d'une étude complète qui a intégré l'ensemble des paramètres techniques nécessaires : niveaux d'ensoleillement de la région, caractéristiques techniques des composants, orientation et inclinaison des panneaux.
Nous ne pouvons malheureusement pas vous communiquer nos coûts d'investissement et d'installation, qui résultent d'une négociation confidentielle avec notre fournisseur.
Pour ce qui est des demandes de subventions et d'aides, nous attendons encore les réponses des collectivités locales. Nous avons notamment sollicité une aide dans le cadre du programme régional PRELUDDE (Programme REgional de LUtte contre l'effet de serre et pour le Developpement DurablE), qui vise, entre autre, à encourager le développement des énergies renouvelables pour les particuliers, les entreprises et les collectivités.

Écrit par : Sophie Boucher | 27/01/2009

Répondre à ce commentaire

Chère Sophie,

Les données fournies par l'ADEM font état d'un rendement maximum en France de 1200KWh pour 10m2 de panneau idéalement placés dans la ville la plus ensoleillée de France : Nice.
Donc les chiffres plus vraisemblables seraient d'une production maximale de 4 à 4500KWh pour ce restaurant.
Quant à la revente sur le réseau EDF elle est discutable dans le cadre d'une démarche environnementale pure. Je conçois cependant que McDonald's n'a pas de leçon à recevoir car beaucoup d'autres entreprises qui le pourraient, ne se lancent même pas sur la voie des énergies renouvelables.

PG

Écrit par : pg | 11/02/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Les chiffres que nous vous avons annoncés pour le rendement estimé des panneaux solaires de Plaisance du Touch nous ont été fournis par notre fabricant-installateur. La différence avec les données de l'ADEME peut sans doute s'expliquer par le fait que les calculs de l'agence nationale s'appuient sur des productions moyennes et que les technologies photovoltaïques évoluent très vite. De toutes façons, nous vérifierons dans quelques mois la production effective des panneaux grâce au comptage des kWh réels et serons alors en mesure de préciser les données théoriques.
Sur la question de la vente des kWh produits sur le réseau électrique, cette solution nous est apparue comme la plus intéressante d'un point de vue environnemental. Nous aurions en effet pu choisir de ne pas nous raccorder au réseau et d'utiliser directement les kWhs photovoltaïques pour les besoins électriques du restaurant. Pour cela, il aurait été nécessaire de prévoir l'installation de batteries de stockage, dont les impacts sur l'environnement ne sont pas négligeables (matériaux utilisés, remplacement tous les 3 à 5 ans ...). Sans compter que, pour des raisons financières, et notamment en raison des aides de l'Etat dédiées, le temps de retour sur investissement est plus intéressant pour un système raccordé au réseau. Faire le choix du raccordement nous permet aussi de participer à notre échelle à l'effort collectif français qui est de produire 20 % de l'électricité française par des EnR d'ici 2020.

Écrit par : Sophie Boucher | 17/02/2009

Répondre à ce commentaire

Je suis un peu surprise des indications portées à la connaissance des visiteurs.
Selon notre installateur, nous n'avons pas le droit d'installer plus de 23 m² de panneaux et de produire plus de 3000 kw/h par an.
Au delà de 3000 kw/h par an, nous sommes imposables.
Sur la base de 23 m² d'installation photovoltaïque, le coût de votre installation est de 24 000 € TTC, mais en tant que professionnel, vous ne bénéficiez pas du crédit d'impôt de 8000 €, mais simplement de l'aide régionale (ADEME) qui varie selon les régions et qui est soumis à commissions régionales... donc sans l'assurance d'obtenir l'aide... ou simplement partielle.
Dans le cas d'un particulier, le retour sur investissement est de 8 ans et 1/2, mais il tient compte de l'important crédit d'impôts, de l'ADEME et de la revente de 1500 € de production par an.
Aussi, dans votre cas, le retour sur investissement doit être nettement plus tardif, puisque en tant que société vous avez nettement moins d'aides cumulées ou crédits d'impôts.
N'oublions pas que le contrat avec EDF a pour échéance maxi 20 ans, donc sans le crédit d'impôt votre retour sur investissement frôle les 18 ans...alors que vous n'avez l'assurance de rachat par EDF que durant 20 ans.
Bien cordialement,

Écrit par : kinie | 30/07/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture