« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

Ouverture du restaurant McDonald’s de Plaisance du Touch (31) intégrant les priorités du Grenelle de l’environnement pour les bâtiments

Posté par Delphine SMAGGHE, le 01/12/2008
Catégorie : Construction
Tags : restaurant, plaisance du touch

Photos Plaisance-du-Touch - Le 24 novembre 2008 017.jpg

Dans le cadre du Grenelle de l’environnement, le gouvernement a annoncé comme une priorité la réduction des consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre liées au bâti neuf et existant. Nous avons voulu contribuer à cet objectif national en intégrant la protection de l’environnement à chacune des étapes de construction d’un restaurant : depuis sa conception et la réalisation du chantier jusqu’à son fonctionnement.

 

Lundi dernier, nous avons ouvert un nouveau restaurant  à Plaisance du Touch (Haute Garonne).  Ses particularités ? Il présente tout le savoir-faire de McDonald’s en matière de construction respectueuse de l’environnement et garantit le confort des clients et des équipes.

Le restaurant réunit en effet toutes les innovations techniques expérimentées dans le réseau McDonald’s mais aussi des solutions écologiques nouvelles:

- pompe à chaleur géothermique,

- récupérateur d’eau de pluie,

- équipements de cuisine économes,

- panneaux solaires photovoltaïques…

Nous allons suivre de près les consommations du restaurant afin de vérifier l’efficacité des solutions installées.

 

L’intégration paysagère du restaurant a également été soignée. Les espaces verts ont été aménagés en jardin avec l'appui technique bénévole de la Ligue de Protection des Oiseaux. On y découvre des fleurs, des fruits, des légumes et des aromates, mais également des nichoirs à oiseaux…

J’aurai sûrement l’occasion de vous reparler de tous ces points dans de futurs posts.

 

Commentaires (14) | Ajouter un commentaire |

Commentaires

Bonjour,

nous sommes actuellement en première Es et nous faisons dans le cadre du Baccalauréat un Tpe sur votre entreprise et ses démarches écologiques. Il s'agit d'une sorte d'exposé oral et écrit rentrant dans la notation du Baccalauréat.

Nous aurions besoin de plus d'informations svp.

Pourrions-nous avoir une interview avec vous, quelle qu'elle soit svp ? Dans le cas contraire, pourrions-nous être mis en relation avec un responsable d'un restaurant ou un responsable environnemental de McDonald's ?

En effet, nous avons besoin d'un objet d'étude, autour duquel le Tpe sera construit.

Nous vous remercions de votre gentillesse.

Écrit par : TPE | 02/12/2008

Répondre à ce commentaire

Pour vous aider à réaliser votre TPE, vous pouvez retrouver toutes les informations concernant nos actions environnementales sur le site Internet de McDonald's : www.mcdonalds.fr, rubrique côté environnement. N'hésitez pas me demander des précisions complémentaires.

Écrit par : Delphine Smagghe | 02/12/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

J'ai pu voir en passant le nouveau "Mc Do" de Plaisance du Touch. Je suis tout d'abord étonné qu'il soit placé dans un endroit plutôt difficile d'accès à pieds en transport en commun ou à vélo. Il semble s'inscrire encore dans ces commerces de banlieue qui reposent (pour combien de temps ?) sur la voiture. Le déplacement des clients doit être une des sources de carbone les plus importantes de votre éco-bilan.

D'autre part, je me demande comment votre façon de concevoir la restauration peut s'allier avec le développement durable :
- agriculture intensive
- bcp de viande
- aliments gras et sucrés
- tout est jetable et pour la plupart non recyclé (bien distinguer les mots recyclé et recyclable)

Sur ce crénau, je remarque que vous faites quelques efforts mais la fast food est rédhibitoire pour moi et je préfère un petit resto tranquille, convivial, accessible, humain, avec de la nourriture locale de saison et fraîche même s'il n'a pas de panneuax solaires sur le toit ou un "jardin de curé" en extérieur.

Écrit par : sebastien | 05/12/2008

Répondre à ce commentaire

Sébastien,

Pour ce qui est de l'implantation du restaurant de Plaisance du Touch, nous avons choisi de nous installer dans une zone d'activité déjà existante. En ce sens, je ne pense pas qu'il soit juste de nous attribuer une responsabilité d'amplification d'un quelconque étalement urbain. Une fois ces zones ou quartiers nouveaux créés, nous y apportons souvent de l'activité de proximité qui participe à une activité sociale. En particulier, ce qui n'est pas le cas à Plaisante du Touch, dans certains quartiers difficiles nous sommes souvent la seule activité voire le seul site où un emploi est possible. Maintenant, cela dit, je veux pas éviter la question du déplacement des clients. A Plaisanse du Touch, il est prévu un arrêt tramway sur le rond-point devant le restaurant, cela a été une des raisons de notre implantation. Concernant maintenant plus globalement la question des émissions de gaz à effet de serre liée aux déplacements de nos clients, celui-ci représente le deuxième poste d'émissions de GES sur notre périmètre global (12 % des émissions). Et vous le savez peut-être par ailleurs : la réduction des émissions de GES est notre principal axe d'action environnementale. Pour tenir nos objectifs, nous devons donc agir et accompagner nos clients vers des déplacements plus doux pour l'environnement. Nous y réfléchissons déjà, mais la problématique est plus large que l'action de notre propre entreprise car elle requestionne les politiques urbaines dans leur globalité, les choix en matière d'infratsructures de transport des agglomérations et bien sûr, nos habitudes de citoyens. Un vaste chantier dans lequel chacun des acteurs doit bouger pour que la collectivité progresse.


Toutes les autres questions que vous soulevez ensuite font déjà chez nous l'objet d'un travail important.

- Pour l'agriculture : nous avons déjà beaucoup avancé avec nos fournisseurs pour réduire l'impact de nos productions agricoles sur l'environnement.
Parce que nous voulons aller encore plus loin, nous allons engager en 2009 une concertation avec l'ensemble des acteurs de nos filières agricoles et leurs parties prenantes (lancement au Salon International de l'Agriculture).

- Pour le gras et le sucre : là aussi, nous travaillons sans relâche depuis plusieurs années pour améliorer la qualité nutritionnelle de nos produits et de nos menus. Si nos clients continuent à venir chez nous principalement pour nos hamburgers, notre offre s'est considérablement diversifiée depuis quelques années et vous pouvez trouver des salades variées, des boissons non sucrées, des laitages, des fruits frais...

- Pour le caractère jetable de nos emballages, c'est une option qui nous permet de répondre à la demande de nos clients, qui pour beaucoup souhaitent consommer leur repas à l'extérieur des restaurants. De plus, la dernière étude que nous avons rélisée sur ce sujet a montré que le bilan écologique du jetable est pour nous meilleur que si nous avions de la vaisselle réutilisable car cela aurait un impact important en matière de consommation d'eau, d'énergie et de détergents.

- Concernant le concept même de fast food : c'est bien sûr votre droit de lui préférer un autre type de restauration. Cependant, je tenais à vous préciser que, loin de l'image que nous avons parfois en la matière, la majorité de nos produits proviennent du territoire français ou européen et nos fournisseurs veillent à s'approvisonner au plus près de leurs usines de transformation. D'autre part, nous travaillons depuis une quinzaine d'années sur l'intégration de nos restaurants et notamment le confort de nos clients pour créer des lieux conviviaux, nous nous sommes notamment attachés à créer des décors sobres, comme celui que vous avez pu découvrir à Plaisance du Touch.

Voilà Sébastien. Ma réponse est un peu longue, et malgré cela, sans doute pas complète. J'espère vous avoir donné quelques éléments de réflexion sur ce que nous sommes aujourd'hui et ce vers quoi nous souhaitons aller. Je vous propose, si cela vous intéresse, d'aller consulter notre toute récente rubrique Environnement sur mcdonalds.fr. Elle est assez complète et vous y trouverez de nombreux compléments à vos questions. Nous pouvons bien sûr nous recroiser sur ce blog si vous le souhaitez pour échanger davantage.

A bientôt,
Delphine

Écrit par : Delphine Smagghe | 08/12/2008

Répondre à ce commentaire

Hélas !!! c'était presque bien, mais vous avez gardé le concept du Mc Drive, et la piste cyclable pour l'accès à votre restaurant est pour l'instant dérisoire... Tout cela ne tient pas complètement la route... dommage, on y avait presque cru !
Pour le tram, il faudra attendre un petit peu, le temps de trouver 600 millions d'euros...

Écrit par : Xavier | 02/02/2009

Répondre à ce commentaire

Le restaurant de Plaisance du Touch est en effet un McDrive. Ce type de restaurants répond à la demande d'une partie de nos clients, qui souhaitent parfois ne faire "que passer", en famille ou en groupe, pour commander des repas faciles et rapides à emporter et consommer. Ils sont principalement implantés en périphérie des villes dans des zones commerciales, souvent moins bien desservies par les transports collectifs, et où les gens se rendent pour faire des courses, en général en voiture.
Il n'empêche que vous avez raison : il faut en effet que nous progressions sur la question des déplacements, qu'il s'agisse de ceux de nos salariés ou de nos clients, étant donné les émissions de gaz à effet de serre et autres polluants qu'ils engendrent. Pour commencer, à Plaisance du Touch, nous avons cherché à limiter au maximum les impacts environnementaux de la piste Drive, dans sa conception et sa construction. Sa structure a été réalisée à partir de mâchefers, de même que les voiries du parking. Les enrobés "tièdes" que nous avons utilisés ont également réclamé moins d'énergie pour être fabriqués. Et comme vous l'indiquez, une piste cyclable permet l'accès au restaurant ; elle vous semble dérisoire, mais c'est un progrès important.
Pour poursuivre, il faut en effet s'atteler à la question difficile des déplacements. Mais c'est un sujet que nous ne pouvons pas traiter seuls. Il concerne des habitudes prises depuis longtemps par nos sociétés modernes et des infrastructures urbaines lourdes construites depuis quelques décennies pour favoriser la voiture. On le voit, les choses changent : les centres-villes commencent déjà à reconquérir de l'espace pour les piétons et des modes de transport plus doux pour l'environnement, et le tour des zones périphériques viendra. Pour ce qui nous concerne, nous sommes résolus à engager localement la discussion avec les collectivités qui organisent le transport et à participer à notre échelle aux projets qui se mettent en oeuvre. A Plaisance du Touch en particulier, nous avons bon espoir puisque les questions de mobilité urbaine sont au coeur des préoccupations de l'agglomération toulousaine. Celle-ci doit mettre en place sa nouvelle politique en matière de transports en étendant justement les réseaux de transports collectifs et les pistes cyclables. Nous suivrons avec attention le projet de révision du Plan de Déplacement Urbain (PDU) actuellement en cours, qui doit être arrêté en décembre prochain. Nous participerons aux consultations et à l'enquête publique qui auront lieu d'ici là, pour veiller à ce que notre restaurant soit mieux desservi par des moyens de transport doux.

Écrit par : Sophie Boucher | 03/03/2009

Répondre à ce commentaire

Sujet : C’est le standard d’aujourd’hui !

A l’attention de Mme Smagghe Delphine, directrice environnement et développement durable


Madame la directrice,

J’ai lu plusieurs articles, interviews et découvert votre blog avec grand intérêt sur le sujet de la politique de responsabilité sociale et environnementale (RSE) chez Mc Donald’s France. Vous communiquez cela de façon pérsuasive et déterminée par rapport à l’engagement environnemental de McDonald’s France. Merci beaucoup !

J’ai trouvé aussi une interview sur le site Internet : http://www.focusrh.com/article.php3?id_article=2640, publiée le 15 juillet 2008. Vous avez parlé, entre autres, des différents potentiels économiques comme par exemple l’économie d’eau.

C’est sur ce point précis que je peux vous soutenir, dans l’esprit du développement durable, par exemple avec mon expérience et mes produits.

En tant que distributeur d’uridan® en France, je vous présente un produit de qualité pour satisfaire les attentes de vos clients, d’une façon simple, efficace et surtout durable.

Avec ses urinoirs sans eau, uridan® a créé un nouveau secteur dans l’équipement sanitaire. uridan® est un urinoir de dernière génération, c’est le standard dans beaucoup de pays du monde aujourd’hui. Comme reconnaissance de ses compétences et de sa qualité, uridan® a reçu, entre autre, le « prix de l'industrie » d’Australie.

Contrairement aux urinoirs concurrentiels sur le marché, uridan®, une fois installé, a les frais courants les plus bas. 300ml d’urilock®, un liquide d’étanchéité d’origine végétale et biodégradable, remplacent au moins 30.000 litres d’eau de rinçage ! Sans équipement supplémentaire, ni contrat d'entretien, bien entendu !

uridan® est déjà installé dans beaucoup de restaurants McDonald’s aux pays gérmanophones (A, CH, D), en Scandinavie (DK, N, S), Benelux, Royaume-Uni, en Asie et en Australie. C’est le standard d’aujourd’hui !

Je vous propose donc de vous plonger dans l’univers d’uridan® France et de venir découvrir le contenu de mon site Internet: http://www.uridan.blogspot.com . Bonne visite !

Si vous êtes intéressée par uridan®, n'hésitez pas à me contacter. Je reste à votre disposition.

Dans l’esprit du développement durable, à très bientôt !

Je vous prie de recevoir, Madame la directrice, l'expression des mes salutations distinguées.

Michael Pejcl
Responsable uridan® France

Écrit par : Michael | 03/04/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour Michael.
Cela fait déjà quelques années que nous déployons des urinoirs sans eau dans notre réseau de restaurants en France, en nous appuyant sur le retour d'expérience de McDonald's en Suisse, où tous les restaurants en sont équipés. Nous avons d'abord effectué des tests pour vérifier leur efficacité et surtout l'absence d'odeurs dans trois restaurants en 2004. Résutats : 150 à 200 m3 d'eau économisée sur l'année et un joint anti-odeur très performant. Nous avons alors décidé de déployer, à commencer par les nouveaux restaurants et en profitant des opérations de rénovation pour en installer. Avec 35 restaurants équipés en 2006, 133 en 2007 et 243 en 2008, nous devrions encore voir ce chiffre progresser dans les mois qui viennent.
Je ne manquerai pas d'aller faire un tour sur votre site Internet pour voir ce que vous proposez, même si aujourd'hui nous sommes très satisfaits des produits et services offerts par notre fournisseur.

Écrit par : Sophie Boucher | 14/04/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Inciter vos clients à se covoiturer lors de leurs déplacements dans vos restaurants et de réduire votre inventaire CO2. Nous avons la solution. Offrez leurs des CO2Tickets. Notre label écologique et universel, étudié conjointement avec l'ADEME et le MEDDAAT.
Contacter nous pour plus de précisions.
Cordialement.
Pascal Asse
port : 06 73 42 76 15

Écrit par : ASSE | 26/05/2009

Répondre à ce commentaire

Merci pour cette information. Si nous avons atteint notre objectif de réduction des émissions de GES de -8% en quelques années, nous nous préparons aujourd'hui à attaquer le suivant qui sera beaucoup plus ambitieux et difficile compte tenu des enjeux internationaux. Nous visons en effet le facteur 4, soit la réduction de 75% des émissions de GES d'ici à 2050.
D'après les résultats 2008, les déplacements des clients représentent près de 9% de notre bilan carbone. Si nous voulons poursuivre, nous devons mettre en place des actions pour favoriser non seulement le co-voiturage mais aussi les modes de transports doux. Comme je le précisais plus haut à Xavier, nous ne pouvons cependant le faire seuls et nous devons engager les discussions avec les collectivités locales. Nous ne manquerons pas de vous contacter si nécessaire lorque nous aurons avancé sur ces questions.

Écrit par : Sophie Boucher | 27/05/2009

Répondre à ce commentaire

C´est la même chose pour les McDonalds des autres pays?

Écrit par : josé | 04/04/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour et merci pour ce commentaire. La préoccupation environnementale de McDonald's France est partagée par de nombreux pays. Dans toute l'Europe par exemple, McDonald's travaille à réduire les impacts de ces restaurants sur l'environnement pour limiter ses consommations d'énergie, d'eau ... Pour encourager les franchisés européens à rénover leurs restaurants afin d'en améliorer la performance environnementale, McDonald's Europe a d'ailleurs publier, fin 2009, un guide de bonnes pratiques de rénovation durable ou "Green Bulding guidelines". Ce guide présente des préconisations opérationnelles et techniques classées en trois catégories : silver (prescriptions minimales obligatoires pour tout rénovation), Gold (prescriptions standards recommandées) et Platinum (presciptions optimales). McDonald's Europe souhaite ainsi rénover environ 10% des restaurants chaque année, cela permettant notamment de réduire de 6% les consommations d'énergie de chacun des restaurants rénovés. D'autres initiatives existent également au Brésil, au Costa Rica, au Japon, en Australie... Pour plus d'informations je vous invite à consulter le "Best of Green", un document publié par McDonald's Europe qui présente les différentes actions de McDonald's en matière d'environnement en Europe et dans le monde. http://www.aboutmcdonalds.com/etc/medialib/aboutMcDonalds/socialresponsiblity.Par.26555.File.dat/BOG.pdf

Écrit par : Delphine Smagghe | 23/04/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

J'aurais aimé savoir si des restaurants McDonald's similaires à celui de Plaisance-du-Touch allaient ouvrir prochainement ou ont déjà été ouverts.
Si oui, y a-t-il un moyen de disposer de la liste de ces nouveaux McDonald's ?
Merci d'avance.

Écrit par : Thibault Greffier | 25/10/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

pour l'instant il n'y a pas d'autre restaurant comme celui de Plaisance-du-Touch et nous n'avons pas encore prévu d'en ouvrir un autre.

En effet, nous nous concentrons aujourd'hui sur la mesure des économies réalisées (eau, électricité, etc.) et la transmission de ces résultats à l'ensemble des franchisés afin de les inciter à investir dans ces nouveaux équipements. En fait, le restaurant de Plaisance-du-Touch est un restaurant qui regroupe l'ensemble des éléments /équipements en faveur de l'environnement que l'on peut retrouver dans d'autres restaurants McDonald's et c'est aussi un terrain d'expérimentation parfait qui donne des éléments concrets pour l'intégration de nouvelles solutions écologiques dans tous les restaurants (et pas seulement dans de nouveaux restaurants). Ces solutions écologiques se déclinent de plus en plus et cela est très encourageant. Par exemple, 480 restaurants ont déjà installé des pompes à chaleur et 800 sont en phase d'être équipés.

Écrit par : Delphine Smagghe | 19/11/2010

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture