« Précédent | Page d'accueil | Suivant »

Valoriser les déchets, une voie d'avenir pour McDonald's

Posté par Delphine SMAGGHE, le 24/11/2008
Catégorie : Recyclage
Tags : méthanisation, tri sélectif, déchets

Recyclage bouteilles 053.jpg

La Semaine Nationale de Réduction des déchets me donne l'occasion de revenir sur notre dernière réunion de lancement du programme de recherche avec l'Université de Technologie de Troyes, l'Ecole Supérieure de Commerce de Troyes et l'Ecole Supérieure d'Arts appliqués de cette même ville. Le projet que nous conduisons avec eux est un programme de recherche qui vise à concevoir de nouvelles voies permettant de valoriser les déchets des restaurants, dans les restaurants, ou en proximité, pour produire de l'énergie. Ce travail d'écologie industrielle nous conduira à examiner aussi, la nature de nos emballages et les voies nouvelles en matière de matériaux.

 

Gregory Lannou (Ingénieur, coordinateur Ecologie Industrielle), Tatiana Reyes (Enseignant - Chercheur), Mathieu Cabrol (Professeur - chercheur, Département innovation et Entreprenariat), ainsi que des étudiants, nous ont déjà présenté les actions d'évaluation des gisements qu’ils avaient déjà engagées.

 

Passé ce stade d'évaluation, ils vont travailler sur les différentes techniques qui peuvent être mises en oeuvre avec,  pour objectif,  la méthanisation dans de petites unités installées dans les restaurants. L'ambition de ce projet ne s'arrête pas là puisque au cours des prochaines étapes, nous allons aussi travailler tout le cycle de nos emballages avec d'importantes recherches sur de nouveaux matériaux et bien sûr continuer la recherche permanente de réduction du volume de ces emballages.

Enfin c'est tout le cycle de la relation avec nos clients qui sera étudié pour voir jusqu'où ils sont prêts à s'impliquer dans le tri sélectif qu'il faudra faire en restaurant pour réussir ce projet.

 

Les travaux déjà menés, montrent que ces évolutions nous conduiront sans doute à devoir nous interroger sur le lancement du tri sélectif en restaurant, afin d'augmenter le volume des déchets à retraiter, et surtout récupérer des déchets de repas, qui améliorent beaucoup le rendement énergétique des process sur lesquels nous travaillons actuellement.

 

S'il fallait trier en restaurant, dites-moi ce que vous en pensez. Seriez vous prêts, en tant que client, à trier votre plateau dans un espace du restaurant prévu à cet effet ? Il s'agirait de trier les liquides, les gobelets, les emballages et les restes de repas qui peuvent toujours subsister sur un plateau.

 

 

Commentaires (31) | Ajouter un commentaire |

Commentaires

je suis content de découvrir qu'il y des gens qui sont toujours soucieux l'environnement.
Je suis disposer à partager avec vous les expériences vécues ici au Sénégal et particuliérement à Saint-louis.

Écrit par : cissé | 25/11/2008

Répondre à ce commentaire

Non, le restaurant est un plaisir et ne doit pas devenir une corvée. Certes, l'enjeu est louable mais bon...

Écrit par : Osmany | 26/11/2008

Répondre à ce commentaire

Félicitation pour ton blog.Je suis content de pouvoir m'informer des innovations et des projets à venir pour notre entreprise.l'ecologie est une découverte pour moi et je m'apercois que :
l'écologie s'est comme les régimes, tout le monde en parle,peu les font correctement,il faut etre perseverant et le resultat se voit a long terme.

Écrit par : yannick beaufils | 26/11/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Je suis heureuse de voir que vous vous souciez d'environnement et de développement durable.Cependant je m'étonne que Mc Donald continue de distribuer des jouets pour enfants qui sont à la fois inesthétiques, polluants et inutilisables. Les concepts retenus de ces jouets en plastique sont très limités, mes enfants de 5 et 8 ans ne jouent jamais avec et ils finissent au bout d'une heure dans la poubelle. A quand des cadeaux à la fois intelligents (verbatim de mon fils), plus écologiques et développement durable ? Je compte sur votre réponse.
Armelle Bocher

Écrit par : Armelle Bocher | 30/11/2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour Armelle,

Vous soulignez là une question très importante, sur laquelle nous avons justement démarré une réflexion de fond depuis quelques mois avec les équipes concernées.
Je partage votre souhait de faire des jouets plus satisfaisants du point de vue de l'environnement et de les mettre à profit pour faire de la pédagogie sur ce sujet.

En fait, c'est un axe de travail complexe, notamment du fait que beaucoup de ces jouets sont conçus, fabriqués et distribués à l'échelle mondiale. De ce fait, ils sont planifiés un an à l'avance.
Nous allons beaucoup avancer en 2009 sur ce nouveau chantier. Je ne manquerai pas de poster un article dans les prochains mois pour que nous puissions échanger à nouveau, avec vous et les autres personnes intéressées.

Écrit par : Delphine Smagghe | 01/12/2008

Répondre à ce commentaire

Je suis très agréablement surprise par votre blog et des efforts que mène votre entreprise pour l'environnement... je le découvre et je ne m'imaginais pas que mcdo puisse se préoccuper d'environnement ! j'ai notamment testé votre "eco promenade" sur mcdonald's.fr dans lequel j'ai pu découvrir les actions menées... en toute discrétion... félicitations pour ça !
Que comptez-vous faire pour les jouets que vous donnez, qui sont souvent animés et très vite jetés par les bambions ? Quant au tri sélectif, pour ma part, je suis prête à faire l'effort de trier mon plateau, mais pensez à mettre un nombre de poubelles suffisants pour faciliter le tri et ne pas se retrouver à faire la queue pour trier ses déchets. Encore bravo.

Écrit par : NINIE | 02/12/2008

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce message auquel je suis très sensible. Concernant les jouets, j'ai déjà donné pas mal d'éléments de réponses à Armelle (ci-dessus).
Je reste à votre disposition pour d'autres renseignements

Écrit par : Delphine Smagghe | 02/12/2008

Répondre à ce commentaire

J'ai vu sur votre site qu'un tri des déchets est organisé en arrière cuisine. Pourquoi ne pas plus impliquer vos clients ? Tout le monde doit participer et s'éduquer au recyclage, l'avenir de notre planète est l'affaire de tous.

Écrit par : Fabienne D | 08/01/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour Fabienne,
Je suis contente de voir que vous comme les autres seriez prêts à faire le tri sélectif en salle.
Comme vous avez pu le lire dans l'article ci-dessus, nous envisageons d'impliquer nos clients pour améliorer le traitement des déchets que nous produisons. Nous avons déjà effectué des tests en salle dans les restaurants de Labège et de Bègles en mettant à disposition des poubelles de tri facilement identifiables. Ces expérimentations ont été bien accueillies par nos clients et nous avons obtenu de bons résultats. Aujourd'hui, nous agissons au cas par cas, car si nous désirons mettre en place le tri sélectif en salle dans chacun de nos restaurants, il nous faut également nous assurer qu'il existe bien des filières de valorisation locales.

Écrit par : Sophie Boucher | 08/01/2009

Répondre à ce commentaire

Je suis heureux de savoir que vous vous souciez de l'environnement pour vos restaurants.Alors pourquoi ne pas faire comme vos restaurants outre Atlantique et outre Manche avec qui nous travaillons déja, où le système du tri sélectif est très efficace, simple et rémunérateur pour le client? Ce dernier met ses déchets dans une machine et celle-ci lui rétribue une somme d'argent sous forme de ticket ou de carte de fidélité , il peut ensuite utiliser cette somme d'argent dans le restaurant.De plus, des actions pédagogiques sont menées dans les écoles avec la participation de la société de collecte de déchet qui est présente sur tout le territoire national avec l'appui du ministère de l'environnement et de l'éducation nationale.Ces machines sont sponsorisées par des publicitaires donc gratuites, la boucle est bouclée...Voilà la vraie solution pour agir efficacement sur l'environnement et le développement durable de notre planète,alors à quand dans les restaurants Mc Donalds en France?
Je suis à votre disposition pour en discuter.

Écrit par : Patrick Slimani | 27/02/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour Patrick,
Nous avons déjà étudié, il y a quelques années, la solution à laquelle vous faîtes allusion dans le cas des emballages. Nous en avons d'ailleurs redébattu avec les acteurs qui ont participé à la concertation que nous avons menée en 2007 sur les déchets abandonnés sur la voie publique. S'il est vrai que cette solution offrait l'avantage pour McDonald's de ne pas entraîner de modification majeure des emballages existants et pouvait même engendrer des ventes additionnelles, elle présentait également des inconvénients. Des institutions publiques nous ont alerté sur le fait que, parce qu'elle donne une valeur aux emballages, cette solution peut inciter certains de nos clients, notamment des enfants, à ramasser les emballages dans les rues, ce que nous ne voulons pas bien sûr pour des raisons de salubrité et de sécurité.
En revanche, nous menons actuellement des expériences de tri sélectif dans plusieurs restaurants pilotes afin de déterminer les meilleures conditions de généralisation à l'ensemble de notre réseau. Elles montrent d'ailleurs que nos clients sont prêts à agir sans contrepartie. Cela va bien sûr de pair avec la mise en place d'un système de tri simple et pratique en salle. Nous en venons donc aujourd'hui à envisager l'accompagnement de nos clients dans les évolutions de comportement nécessaires, tout en pousuivant les efforts que nous faisons depuis 15 ans pour produire moins et valoriser aux mieux les déchets générés par notre activité.
Nous sommes cependant toujours curieux des initiatives qui existent et serions intéressés par des informations complémentaires. N'hésitez donc pas à m'adresser une documentation détaillée par courrier au siège de McDonald's France (Département Environnement - 1, rue Gustave Eiffel - 78 045 Guyancourt), et nous ne manquerons pas de vous contacter par la suite si cela nous intéressait finalement.

Écrit par : Sophie Boucher | 03/03/2009

Répondre à ce commentaire

Je suis étudiant à l'école d'ingénieur agronome AgroParisTech, président de deux associations, l'une s'intéressant à l'environnement et l'autre organisant des débats au sein de l'école.
En tant que président de l'association environnementale, je me demandais pourquoi McDonald ne pratiquait pas le tri sélectif, je suis heureux de voir qu'une réflexion existe à ce sujet et qu'il semble qu'un espoir existe de voir le tri apparaitre dans tous les restaurants prochainement. Personnellement, je trierai avec plaisir.
En tant que président des Débats de l'Agro, j'aimerais organiser un débat dans les locaux d'AgroParisTech au 5 rue Claude Bernard, 5ème arrondissement Paris, en Octobre ou Novembre. Il porterait sur le tri sélectif et la question: "est-ce que le maximum est fait ?". Je serais très heureux d'avoir un responsable de McDonald qui est impliqué dans cette thématique. Seriez-vous intéressé ?

Écrit par : Joshua Berger | 27/08/2009

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce commentaire. Comme expliqué dans le post, l'hétérogénéité des situations que nous rencontrons au niveau local nous confronte à des contraintes techniques et opérationnelles différentes d'une ville à une autre. La mise en place du tri sélectif peut ainsi s'avérer plus difficile qu'il n'y parait. Mais nous avançons petit à petit via l'implication toujours plus importante de nos équipes sur le terrain et j'ai bon espoir d'un déploiement dans les mois à venir, d'autant que, comme vous, beaucoup de nos clients sont prêts à faire le tri.
Je serai très heureuse, si mon emploi du temps me le permet, de participer au débat que vous souhaitez organiser pour témoigner de l'expérience de McDonald's France en la matière. Pourriez-vous me transmettre des informations complémentaires sur ce débat (date, horaire, autres participants, publics visés, thématiques des débats précédents ...) par courrier à l'adresse suivante : McDonald's France - Département Environnement et Développement durable - 1 rue Gustave Eiffel 78045 Guyancourt Cedex ? Je prendrai contact avec vous ensuite. A bientôt.

Écrit par : Delphine Smagghe | 28/08/2009

Répondre à ce commentaire

Entendu, je vous transmet plus d'informations par courrier.
A bientôt.

Écrit par : Joshua Berger | 29/08/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Je suis Chef d'Equipe dans un restaurant Mc Donald's à Angers (49) et j'ai proposé aujourd'hui un test de tri sélectif dans la salle Equipiers afin de sensibiliser d'abord mes collègues au tri des déchets et de pouvoir ensuite l'étendre aux autres restaurants avec lesquels nous travaillons, puis éventuellement à notre clientèle.

J'attends avec impatience l'autorisation de commencer cette expérience et travaille autant que je peux sur une maquette d'affiche afin d'expliquer ma démarche aux Equipiers.

Serait-il possible que j'aie des renseignements sur des démarches similaires qui auraient été faites dans d'autres restaurants, ou des explications Eco-Progress, ou alors une référence sur Mac4U ?

En vous remerciant d'avoir créé ce blog très intéressant :-)

Écrit par : Laura Deola | 08/09/2009

Répondre à ce commentaire

Avez-vous reçu mon courrier ?

Le commentaire de Laura Deola est intéressant: il montre à la fois qu'il y a une volonté d'individus de faire progresser la situation et que, contrairement à ce que j'avais compris, le tri n'est pas pratiqué dans tous les restaurants du côté du personnel.

Écrit par : Joshua Berger | 18/09/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour !
Bravo pour tous vos engagements !
Vivement que le tri sélectif soit mis en place en salle, dans les restaurants !

Écrit par : bastien | 03/10/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Tout à fait d'accord pour trier les déchets dans vos restaurants. Ce geste simple, en plus d'une nécessité pour l'environnement, est heureusement devenu une habitude pour beaucoup d'entre nous à la maison. Je pense que cela aurait également une vertu pédagogique pour les jeunes et ceux qui ne sont pas encore sensibilisés à cette démarche.
En attendant la mise en place de votre initiative, je ramène déjà à titre personnel les bouteilles d'eau en plastiques à la maison car je ne peux pas les recycler dans vos restaurants.
En conclusion, je pense que cette initiative de tri et recyclage des déchets répondrait vraiment aux attentes de vos clients soucieux de l'environnement et Mac Donald pourrait être moteur dans la sensibilisation des autres...

Écrit par : Preskowitch | 04/10/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Merci pour tous ces commentaires positifs.
Joshua Berger, j’ai effectivement bien reçu votre courrier, j’attends que vous me transmettiez la date de l’événement pour me rendre disponible. A bientôt

Écrit par : Delphine Smagghe | 03/11/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour Madame Smagghe,

C'est avec un grand intéret que j'ai pris connaissance de votre blog.

Comme vous le savez, le gouvernement fait un pas supplémentaire en direction de la responsabilité élargie des sociétés (REP).

A ce titre les éco-contributions prennent une place de plus en plus importante dans vos résultats. Citons par exemple :

 Création de la filière textile (Eco TLC)
 Evolution du périmètre de l’éco-organisme en charge des imprimés (EcoFolio)
 Augmentation de 25% de la contribution de l’éco-organisme en charge des emballages (Eco-Emballages) qui sera suivi par une nouvelle augmentation en 2010.
 Création de la filière des déchets dangereux des ménages et celle des meubles.

j’ai été huit ans en poste chez Eco-Emballages, éco-organisme en charge des emballages depuis 1992, dont cinq ans comme responsable de l’Administration Producteurs où j’avais sous ma responsabilité les 10 000 adhérents, soit plus de 90 milliards d’emballages sur l’ensemble des secteurs alimentaire et non-alimentaire. J’étais également le correspondant d’Eco-Emballages chez Pro Europe (http://www.pro-e.org/), association regroupant les organismes européens en charge du recyclage des emballages (notamment Fost+ pour la Belgique, DSD pour l’Allemagne, ARA pour l’Autriche, EcoEmbalajes pour l’Espagne)

Puis, j’ai été responsable Back-office chez EcoFolio lors de sa première année d’existence (sur ce sujet, je viens de terminer une mission de remise à plat du dossier EcoFolio pour une société leader sur son marché et dans le cadre d’un contrôle des Douanes).

Aujourd’hui je travaille en tant que conseil indépendant ; j’ai, en AMOA, participé à la création de l’extranet de l’éco-organisme Eco TLC.

Aujourd’hui, je souhaite mettre à la disposition des entreprises mon expertise sur ces charges environnementales.

Dans l’attente de vous rencontrer afin de vous exposer l’ensemble de mes motivations professionnelles, je vous prie d’agréer, Madame Smagghe, mes sincères salutations.

Hervé Le Biez

19 allée Jean Baptiste Clément
78 570 ANDRESY

http://herve.lebiez.free.fr

Écrit par : LE BIEZ | 23/11/2009

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce commentaire.
En effet, comme vous le préciser les entreprises comme la notre sont amenées à prendre de plus en plus de responsabilité en termes d'environnement dans les mois et les années à venir. Je vous propose de m'adresser des informations complémentaires par courrier et je ne manquerai pas de vous contacter si votre expertise peut-être mise à profit sur l'un de nos projets. A bientôt. McDonald's France, 1 rue Gustave Eiffel, 78 045 Guyancourt

Écrit par : Delphine Smagghe | 27/11/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
J'habite dans les hautes-alpes, une région où la nature est très importante. Je bosse dans le domaine de l'environnement et plus particulièrement des déchets. Hier je suis allée manger au Mc Do de Gap Sud et je me suis dit, qu'il serait très simple de trier les plateaux: 1 poubelle jaune pour les emballages cartons (samdwich) et bouteilles en plastiques (évian), 1 poubelle bleue pour le set en papier et 1 poubelle ordinaire pour tout le reste (gobelets, emballages plastiques...). Le tri décrit ici est valable pour les Hautes-Alpes, selon les région le code couleur et les déchets valorisables varie. Si on veut pousser le recyclage encore plus loin il y aurait aussi la possibilité de faire une poubelle déchets fermenticible (reste de nourriture) pour faire ensuite du compost qui pourrait être utilisé dans les espaces verts.
Le volume de déchets de vos restaurants doit être très important, vous avez fait d'énormes efforts dans le choix des matières premières de vos emballages, il est dommage de ne pas aller jusqu'au bout de votre démarche. Mon boulot m'a appris que les gens sont tout a fait prêts à trier, il faut seulement leur en donner les moyens, et des informations claires (système d'affichage par photographie des produits). Je pense qu'un département comme le 05 est tout a fait propice à ce genre d'expérience car le tri sélectif est déjà bien présent dans les esprits et que la forte présence de la nature incistera les touriste à respecter ce cadre. J'aimerai vraiment participer à la mise en place, au moins d'un test, de tri sélectif au Mc Do de Gap. MERCI de me répondre sur ce thème.

Écrit par : MOYNIER Marlène | 11/02/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour. Merci de votre commentaire. Comme je l'ai expliqué sur le blog nous avons lancé des tests de tri sélectif en salle dans plusieurs de nos restaurants, et en général nos clients ont joué le jeu. S'agissant des déchets organiques, plusieurs expérimentations ont été menées en cuisine afin de les valoriser en compost. Nous travaillons également sur des projets de méthanisation. Notre volonté est bien d'aller jusqu'au bout de la démarche, néanmoins nous restons encore trop souvent confrontés à des contraintes locales et à l'absence de filières de recyclage dédiées. Mais cela ne doit pas nous empêcher d'avancer sur le sujet et il nous faut multiplier les partenariats avec l'ensemble des acteurs locaux publics et privés pour progresser.Nous espérons ainsi progressivement mettre en place une gestion des déchets plus efficaces à l'échelle des territoires où nos restaurants sont implantés. Je vais me rapprocher du restaurant de Gap pour voir s'il est possible de lancer un test avec ce restaurant. Je vous tiendrai informée dès que possible. A bientôt.

Écrit par : Delphine Smagghe | 26/02/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour Madame,

Je vous félicite d'abord pour cette tribune, les commentaires sont très intéressants.

Je milite pour l'écologie et suis en même temps client de votre enseigne (dont je souligne les récents efforts en matière de fraîcheur des produits). Suite à la réaction de Laure Deloa du 08/09/09, je me demande qu'elle est la marge de manoeuvre des restaurants par rapport à l'installation d'un système de tri en salle: un restaurant a-t-il le droit de faire ses propres tests ?

Il existe de nombreuses solutions qui pourraient être essayées à l'échelle locale, en adéquation avec les filières de tri présentes sur place mais s'il faut une harmonisation à l'échelle nationale, cela ne risque-t-il pas de créer quelques blocages ? Est-ce que chaque restaurant à un pouvoir de décision s'agissant du recyclage ?

Indépendamment de ce qui se passe en salle, j'imagine que chaque restaurant comme toute grande enseigne jette une quantité importante de carton. Avez-vous une filière propre pour les recycler/valoriser ? Faîtes vous appelle à des prestataires privées ?

Merci beaucoup d'avance pour vos éclaircissements.

Écrit par : Julien voisard | 10/09/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
je vous remercie pour votre retour.

Comme vous le soulignez de manière pertinente, globalement, les situations que nous rencontrons au niveau local sont très hétérogènes. Et ce constat est aussi valable en matière d'environnement et, plus spécifiquement à votre message, en matière de disponibilité des filières de valorisation des déchets.

Chez McDonald's, le fonctionnement en franchises confère aux restaurants une certaine liberté en matière d'expérimentation de solutions techniques ou managériales innovantes. Notre démarche EcoProgress place donc le restaurant (et le référent environnement présent dans chacun d'entre eux) au coeur de notre engagement environnemental. Les initiatives sont donc encouragées et le retour d'expériences très rapide et efficace.

Le tri sélectif représente pour McDonald's un axe de progression majeur sur lequel nous travaillons depuis plusieurs années.

Ainsi, nous avons mis en place le tri des déchets produits en cuisine : valorisation des huiles de friture usagées en biodiesel, recyclage des cartons de suremballage, etc. Plus spécifiquement pour les cartons d'emballages, nous nous sommes organisés avec notre logisiticien LR Services qui nous reprend les cartons une fois la livraison terminée. Il faut aussi noter que nous agissons en amont pour réduire la quantité de déchets produite (avec des emballages réutilisables comme, par exemple, les panières à petits pains).

Les problèmes que nous rencontrons aujourd'hui concernent plus le tri sélectif en salle. En effet, la mise en œuvre des solutions de tri reste souvent contrainte par l’existence de filières de valorisation locales mises en place par les acteurs du territoire. Lorsque les conditions sont réunies, des tests sont menés et les résultats sont encourageants ! (voir mon commentaire > http://www.mcdonalds-environnement.fr/archive/2009/01/19/reduire-le-poids-de-nos-emballages-de-services.html#c5170). S'agissant des déchets organiques, plusieurs expérimentations ont été menées en cuisine afin de les valoriser en compost. Nous travaillons également sur des projets de méthanisation.

Notre volonté est bien d'aller jusqu'au bout de la démarche et même si nous sommes confrontés à des contraintes locales, cela ne doit pas nous empêcher d'avancer sur le sujet. Nous multiplions donc les partenariats avec l'ensemble des acteurs locaux publics et privés pour progresser. Nous espérons ainsi progressivement mettre en place une gestion des déchets plus efficaces à l'échelle des territoires où nos restaurants sont implantés.

Écrit par : Delphine Smagghe | 11/10/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Pour répondre à la question "accepteriez-vous de recycler dans les restaurants", la réponse est clairement oui ! Je ne viens presque plus chez vous (et dans les fast food en général) car ce sont des véritables usines à déchets. Cordialement.

Écrit par : Damien | 10/01/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour, je suis heureuse de constater qu’une part toujours plus importante de nos clients est prête à trier ses déchets en restaurant.

Je comprends évidemment votre position par rapport aux déchets générés dans la restauration rapide, même si toutefois il ne faut pas négliger non plus les déchets produits par les autres acteurs de la restauration qui n’ont pas forcément mis en place des filières de recyclage ou de réutilisation des emballages de livraison comme nous avons pu le faire.

Je tiens aussi à souligner que nous menons depuis de nombreuses années de nombreux efforts pour limiter la quantité d’emballages utilisés dans nos restaurants (cf > http://www.mcdonalds-environnement.fr/archive/2009/08/28/emballages-abandonnes-equipes-impliquees.html#c6342) et que nous étudions des solutions pour limiter les emballages jetables en restaurant. Nous n’avons pas encore identifié de solutions satisfaisantes pour les supprimer tout en préservant la qualité de nos produits, la rapidité de service et la praticité pour nos clients.

L'utilisation de vaisselles réutilisables ne pourrait pas être envisagée dans les conditions actuelles car les produits destinés à la vente « sur-place » ou destines à la vente « à emporter » sont conditionnés de la
même manière (pas de distinction en cuisine).

Nous avons engagé un partenariat avec des étudiants qui travaillent sur l'éco-conception dans le cadre de notre appel à projets environnementaux. Les études sont en cours mais il est évident que cette question est au cœur de nos réflexions environnementales. Mais cela ne peut pas se faire en un jour…

Écrit par : Delphine Smagghe | 02/02/2011

bonjour mme smagghe
je represente la societe ceres qui commercialise un equipement specifique pour les dechets organiques.ces dechets apres traitement redeviennent une matiere premiere. malheuresement je ne peux pas vous envoyer en piece jointe notre catalogue sur votre adresse mail mais vous pouvez toujours me joindre par tel au 0616640548 si vous souhaitez des renseignements complementaires. salutations

Écrit par : bedos patrick | 27/02/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Monsieur Bedos,

Je vous invite à me transmettre votre catalogue directement à cette adresse :

McDonald's France
Département Développement durable
1 rue Gustave Eiffel
78045 Guyancourt Cedex

Je vous en remercie d'avance.

Écrit par : Delphine Smagghe | 21/03/2011

Bonjour Madame Smagghe,

Tout d'abord un grand bravo pour votre parcours professionnel.
Je suis conscient qu'il n'est pas évident de mettre en place des changements dans une grosse multinationale mais pourquoi pas prendre davantage d'initiatives locales ? Mettre en place des containers designs pour recycler les canettes et les bouteilles plastiques serait déjà un excellent début, non ? Pas besoin de beaucoup de place, les filières de ramassage et recyclage existent maintenant (ou presque) dans toutes les communes et en plus Mc Donald contribuera à sensibiliser les gens à en faire de même chez eux.

Écrit par : DELAPORTE | 02/03/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour, votre idée de tri sélectif est une très bonne idée, appliqué en Suède dans les restaurant "Max', l'un de vos concurrents exclusivement scandinave. Il ne reste plus qu'a appliquer une si bonne idée et surtout espérer que les clients fassent "l'effort" de trier leur plateau à la fin du repas.

Écrit par : Erwan | 30/03/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. En savoir plus et gérer ces paramètres > Fermeture